S’il existait un panthéon des émissions de la télé française, « Cauchemar en cuisine » en ferait indéniablement partie.

Depuis 2011, la légende Philou Etchebest va dans les pires bleds pour faire pleurer des restaurateurs en galère. Pour la bonne cause, ceci dit. Le but : faire revivre les restos les plus pourris de l’Hexagone. Bouffe dégueulasse, service déplorable, ambiance de merde et souvent : les trois. On se croirait dans la chanson de Francky Vincent. Philou a du pain sur la planche à chaque émission, et c’est le moins que l’on puisse dire. Certains passages sont restés dans la légende et on n’a aucun problème à revoir certaines émissions plusieurs fois. Alors petit rappel de ce qu’on retrouve A CHAQUE EPISODE. Mais on adore ça.

Source photo : Giphy

1. Philou au restaurant

C’est toujours les mêmes gestes. D’abord la jambe gauche. Toujours. Puis la jambe droite. Toujours. Puis un grognement. Toujours.

Le chef Etchebest tire TOUJOURS la gueule quand il arrive dans le restaurant en détresse. Il sait que ça va être la merde. Ça se voit. En général, dès qu’il rentre dans le resto y’a la serveuse qui bégaye en pleurant. Le chef se fout de sa gueule et fait une petite vanne en regardant la caméra comme dans The Office.

Puis il s’assoit en râlant, il regarde la déco à chier en râlant et il soupire. En râlant. Pauvre Philou.

Source photo : Giphy

2. Philou a faim

« Alors au menu on a … »

« Vous emmerdez pas je vais prendre tout ce qu’il y a sur la carte »

CHAQUE fois c’est pareil : Philou, il a la dalle. Il commande absolument tout; alors qu’il sait parfaitement que ça va être absolument dégueulasse. Du coup, la serveuse prend la commande en pleurant avant d’avertir le cuistot qui pleure aussi en voyant la commande parce qu’il a plus rien au frigo. Oui car en général, même les cuistots de « Cauchemar en Cuisine » savent qu’ils sont nuls et ils font jamais les courses parce que personne n’a plus commandé le carpaccio depuis mars 1996. Terrible.

Et en voyant la serveuse qui part en pleurant et en tremblant des genoux, Philou est content. Petit vicelard.

Source photo : Giphy

3. Philou va vomir

Y’a jamais aucune surprise : ça a toujours l’air dégueulasse. Et bah ça l’est, à chaque fois.

Des trucs à peine décongelés qui baignent dans la flotte. Trop salé, pas assez salé, pas frais, pas cuit. Philou c’est l’inverse du guide Michelin, il est payé pour manger de la merde.

Quelle vie.

Source photo : Giphy

4. Philou se fâche

Clairement notre moment préféré : LA BAGARRE.

Philou, il vient de manger de la merde dans une déco pourrie avec une ambiance de salle des fêtes pendant trois heures : il est un peu tendu. Du coup, il convoque le chef, la serveuse et un mec qu’est là mais on sait jamais qui c’est. Et il les TERMINE. C’est souvent archi violent parce que on le connait le Philou, c’est pas vraiment un poète. Mais on espère toujours qu’un des employés va répondre ou se défendre car à ce moment là, c’est la guerre.

Mais c’est rarement le cas parce que quand un chef rugbymen de 95 kilos gueule, on a tendance à l’écouter.

Enfin nous, on l’écouterait.

5. Philou fait du chantage

Toujours fâché, Philou tape sur le comptoir et il dit qu’il a jamais vu ça en 30 ans de carrière et que puisque c’est comme ça, il s’en va et il sait pas s’il va revenir.

 

Bon sauf qu’il fait ça à chaque fois donc maintenant les restaurateurs attendent juste qu’il ait fini sa crise avant de le voir revenir. CA NE PREND PLUS AVEC NOUS CE PETIT NUMÉRO PHILIPPE.

Source photo : Giphy

6. Philou fait du social

Finalement, Etchebest reviens parce qu’il a un cœur grand comme ça (et que c’était prévu depuis le début). C’est le moment touchant de l’émission, ou les patrons se livrent sur leurs difficultés. Divorce difficile, dépression, deuil, fatigue … Souvent des grands problèmes humains sont cachés derrière des steaks trop cuits.

Heureusement, Philou les écoute, les motive, les engueule encore un peu et puis ça va mieux.

Ou alors des fois, ça marche pas et ça nous offre ce genre de séquences d’anthologie :

7. Philou met la pression

Du coup, pour voir si sa leçon de moral marche : Philou blinde le restaurant de clients.

Ce qui provoque en général, un énorme bordel en cuisine avec des chefs qui suent du sang. A la fin du service, Philou dit « c’était nul, mais c’était mieux »

 

Source photo : Giphy

8. Philou casse tout

Pendant qu’une équipe de 857 personnes refait tout le resto et surtout la déco dégeulasse, Philou prend le chef ou la serveuse et ils vont faire un bowling.

Bon alors c’est pas forcément un bowling, des fois c’est du rugby ou de la chasse a courre. Enfin un truc qui détend quoi. Et comme par miracle, ça va mieux et l’équipe est prête à tout donner pour se ressaisir. Trop fort Philou.

Source photo : Giphy

9. Philou est rassuré

Le restaurant est neuf, le chef Etchebest a fait un bowling avec le patron. Il a appris un plat au chef et puis il lui a donné de beaux couteaux. Autant dire que le cauchemar est loin. Du coup, M6 réinvite 850 personnes pour vérifier et OH MAGIE : la bouffe est bonne, le patron est adorable, la serveuse ne crache plus dans les plats. Tout se passe bien.

 

Bref, en une semaine c’est devenu un restaurant étoilé alors que la semaine d’avant, on y bouffait des toiles d’araignées. Trop fort Philou. Et dire « qu’il a faillit partir » au début de l’aventure. Quel homme. Tout le monde pleure, mais de joie cette fois. Philou met son blouson de cuir, franchit la porte du restaurant en faisant un signe de tête avant de partir tel Lucky Luke vers de nouvelles aventures.

Envie de chialer.

10. Philou a fait tout ça pour rien

Dans 90% des épisodes, juste avant le générique on a le droit à un petit panneau qui dit :

« Le restaurant a vu sa clientèle augmenter de 160%.

Malheureusement, Christian a décidé de changer de métier et son serveur Jean Gérard est désormais incarcéré à Fleury Mérogis. »

Mais c’est pas grave Philou. L’important c’est l’aventure humaine. Et nous, on sera encore là au prochain numéro !

Source photo : Giphy