C'est reparti ! Qui dit retour imminent de "Top Chef", dit retour d'"Objectif Top Chef" ! Notre chef Etchebest préféré repart donc sur les belles routes de France pour tenter de trouver la perle rare. Celui ou celle qui sera capable d'aller gagner le concours Top Chef, comme Mohamed l'an dernier. Mais la route sera longue et compliquée pour les petits jeunes. Et cette saison encore plus que les autres. Alors, avec Topito, on s'est dit que ça serait sympa de vous accompagner sur le trajet. C'est pour cela qu'on vous fera toutes les semaines un petit résumé des meilleurs moments. On est comme ça nous, on veut plaire au chef Philou nous aussi. Alors, que fallait-il retenir de cette toute première semaine de concours ? Retrouvez l'émission du lundi au vendredi à 18h40 sur M6, ou en replay ici !

Top partenaire [?]

1. Il est de retour

Première phrase de la saison : « AH ça m’énerve« .

Oui aucun doute c’est bien lui : le chef Etchebest est de retour et reste fidèle à lui même. Frustré de ne pas voir ses candidats aller au bout de Top Chef, le patron lance une académie. Oui, carrément. Au delà de vivre ensemble 24/24, les candidats retrouveront certaines épreuves cultes du vrai concours : la boite noire, la guerre des restos et autres. Ils seront fin prêts pour le grand concours.

L’idée est trop cool et on a hâte de voir ça.

2. Le concept.

3 candidats du lundi au jeudi, un qualifié par jour. Et la grande finale de la semaine le vendredi.

Simple, basique.

On commence donc par Mélissa, toute première candidate de la saison. Les parents sont encore plus stressés que la pauvre candidate, peut être juste parce qu’ils ont exceptionnellement fermé leur friterie, on ne sait pas. Pour séduire le chef, Mélissa a préparé un petit hommage à la Normandie : cromesquis, andouille et poireaux. Et ça part très bien puisque la Normande récolte 5 étoiles de la part du chef, ce qui pourrait lui permettre d’aller en finale vendredi. Suspens !

3. Allez l'OM

Florian et son pote Clément sont venus pour deux choses : cuisiner et représenter l’OM.

Déjà, les deux ne savent pas situer Espelette sur une carte, ça part moyen. Mais en plus, son aïoli n’est pas vraiment allé droit au but. 3 étoiles pour le phocéen. Dommage.

4. PRANK

Quel farceur …

Le chef Etchebest qui fait semblant d’être malade devant le pauvre Vicente. Petit message vidéo pour s’excuser de son absence avec un jeu d’acteur incroyable, on sentait la fièvre à travers l’écran.

Tout ça avant d’arriver tout fier de sa connerie avec le candidat qui ne comprend rien. Du grand art.

5. La battle

Pour la finale du lundi, on retrouve donc Vicente et Mélissa, qui ont eu tout les deux 5 étoiles, autour de la tarte coco revisitée.

Mais c’est vite la panique côté Mélissa. Oublier la gélatine, c’est un peu handicapant quand on fait une sphère, même nous on le sait. Mais le résultat est finalement à la hauteur tout comme le dessert de Vicente. Verdict : c’est Mélissa qui l’emporte et ira en grande finale vendredi. Bravo la friterie !

6. Jury improvisé.

Deuxième jour de concours et l’on retrouve trois nouveaux candidats, et leurs proches.

Mention spéciale pour Théo qui présente son pote Mathieu « je sais pas ce qu’il fait comme formation et je sais pas s’il est bon, il m’a jamais fait à bouffer. »

On a fait la même tête qu’Etchebest. Du coup, c’est son pote qui déguste le plat et il a l’air de kiffer. Quatre étoiles pour Théo et 3 pour Etchebest. Mais malheureusement pour le candidat, c’est la note du chef qui compte.

7. Mercredi c'est amateur !

Place aux amateurs !

Grosse surprise pour Angela qui ne savait même pas qu’elle participait 5 minutes avant de cuisiner. Peut-être le manque de préparation qui lui coûte sa place, car finalement c’est Guillaume l’historien qui gagne sa place pour vendredi.

En même temps, son plat était zinzin. Ris de veau, macaroni et sauce à l’herbe. Rien que ça pour l’empereur Etchebest. 5 étoiles et une place de finaliste !

8. La critique qui TUE.

Imagine tu amènes ta copine et elle ASSASSINE ton assiette ?

« L’assiette est catastrophique. » AIE.

Heureusement, c’est ce petit coquin de Philou qui avait ravagé le dressage avant de la donner à Pauline, la copine de Mathis. Heureusement, la vraie assiette avait un peu plus de classe et même Pauline a apprécié. Quel farceur.

9. On a revu Sarah.

Coeur coeur coeur.

10. LA FINALE

C’est donc l’heure de la finale de la semaine entre Mélissa, Tiago, Thomas et Guillaume, l’amateur de la semaine. En jeu, une place à l’académie donc autant vous dire que ça déconne zéro.

Au programme, une épreuve en binôme autour du café. Une épreuve plutôt corsée donc hahahahahaha on adore l’humour. Mélissa et Tiago partent sur du pigeon laqué au café, alors que Thomas et Guillaume préparent un petit cours d’histoire sur le café (et du pigeon, eux aussi).

Puis notre grande passion : le trompe l’œil. Mention spéciale pour la fausse truffe au chocolat de Thomas, qui lui offre une place directe à l’académie. Ça fait cher la truffe, mais c’est mérité !