Salut les petites briques ! On est de retour pour débriefer le deuxième épisode de LEGO MASTERS. Ça y est, nous on est clairement accro, c'est devenu notre gros rendez-vous du mardi soir, et on se met à construire des grandes tours dans notre salon dès qu'on a 5 minutes de libre. Mais vous n'êtes pas là pour entendre parler de nous, alors c'est parti pour le récap de ce deuxième épisode. Et rendez-vous tous les mardis à 21h05 sur M6 pour voir la suite de l’émission LEGO MASTERS.

Top partenaire [?]

1. Ça commence fort avec Eric Antoine qui réalise notre rêve de gosses

Défoncer une sphère en briques avec une batte de baseball, on en a tous rêvé un jour. Eric Antoine, lui, l’a fait. Mais ce n’était pas un caprice de sa part : tout ça servait à annoncer la première épreuve à base de grosses explosions dans tous les sens. Le rêve continue. Oui on adore les explosions.

Crédits photo : Lego Masters / M6

2. On s'est un peu trop habitué aux épreuves de 15 heures

Notre notion du temps a totalement changé depuis qu’on mate LEGO MASTERS. Quand Eric Antoine a annoncé que les constructeurs auraient 7 heures pour construire leur structure, on s’est dit : « seulement ?! » En fait on est devenu beaucoup plus patient qu’avant, et 7 heures c’est devenu l’équivalent de 5 minutes pour nous.

3. C'est la fashion week ou quoi ?

Entre Guillaume et Loïc qui ont troqué leurs chemisettes à carreaux pour des polos avec des petits losanges et Yann et Jean-Philippe qui ont sorti les chemises hawaïennes, on en prend plein les yeux. Niveau vestimentaire, cet épisode envoie du lourd.

Collection Printemps/Eté 2020

Crédits photo : Lego Masters / M6

4. Marguerite et Renaud sont les rois du jeu de mots pourri

Quand le brickmaster Georg leur dit : « Toutes vos créations vont être détruites », ils se disent qu’ils vont construire des truites. Si jamais ils ne gagnent pas le concours, faudra qu’ils tentent une reconversion dans l’humour, on sait jamais.

5. Loïc a vexé tous les Marc du pays

Guillaume : « Il faut trouver un nom drôle pour notre alien »

Loïc : « Marc. »

Gros soutien à vous, les Marc, on vous jure que votre prénom est normal.

Finalement, ça sera Martial le Martien

Crédits photo : Lego Masters / M6

6. On a kiffé la petite référence de Yann au Seigneur des Anneaux

Il nous a refait la réplique de Gimli : « Nous les nains nous sommes des sprinters », et rien que pour ça on veut le voir remporter l’épreuve.

7. Georg et Paulina viennent foutre le seum aux binômes

Après avoir calmé Maximilien et Thibault à coups de « c’est pas original » et « c’est très scolaire », ils se sont attaqués à Johan et Christelle pour leur massacrer le moral. On retiendra ce magnifique clash de Georg pour parler de leur base spatiale : « Pour l’instant ce que je vois c’est un garage dans une zone commerciale ». Ouch ça fait super mal. On n’aurait pas aimé être à leur place.

Quand Georg regarde ton travail comme ça, ça sent pas bon

8. Michael Bay a de la concurrence

On a vu des bonnes grosses explosions qui faisaient plaisir, mais on a particulièrement aimé celle de Johan et Christelle (enfin, celle de leur structure) avec la triple charge qui explose en mode film d’action. Tout ça en slow motion pour plus d’émotions. On était un peu à Hollywood quoi.

On dirait Star Wars 9 mais en mieux

Crédits photo : Lego Masters / M6

9. Coup dur pour les Parisiens

Cette semaine, on a appris à apprécier un peu plus les deux étudiants Maximilien et Thibault, mais ça n’a pas empêché les brickmasters de les placer en dernière position sur l’épreuve du Big Bang. En même temps, l’explosion de leur fusée n’était vraiment pas ouf.

10. Ça part en construction de MEGA PONTS

C’est la première épreuve principalement basée sur la technique, du coup Alban vient chambrer tout le monde parce que son poto Xavier bosse dans le bâtiment. Ils n’ont pas intérêt à se louper sinon tout le monde va se foutre de la gueule des Belges. En passant, on a appris l’expression « avoir une brique dans le ventre » et on est très heureux.

Eh les gars arrêtez tout, Xavier a fait couler 100 litres de béton pour que notre pont résiste à tout

Crédits photo : Lego Masters / M6

11. Cette épreuve est beaucoup trop stressante

Construire un pont de la taille d’un Eric Antoine qui doit supporter plusieurs centaines de kilos en seulement 10 heures, ça a fait stresser tout le monde : les binômes, les brickmasters, nous, les cadreurs, la régie et même le mec de l’accueil du studio (si si). Du coup, tout le monde est à cran, à commencer par Guillaume et Loïc qui se sont lancés dans une construction beaucoup trop compliquée. Ça sent pas bon pour nos petits geeks.

12. Yann est passé par toutes les émotions

Yann : « Notre pont il va rien soutenir on va être éliminé »

Yann, 30 secondes plus tard : « Oh 311 kilos bah ça va en fait. »

13. ET C'EST LE RECOOOORD DU MONDE

Alban et Xavier ont tout défoncé avec leur pont arc-en-ciel qui a résisté à 500kg. A la fin, ils n’y avait même plus assez de poids à poser dessus alors ils sont allés en emprunter à la salle de muscu d’à côté. Le record de 450kg des Américains est battu en France, mais par des Belges.

On attend qu'ils nous fassent un pont en briques au-dessus de la Seine maintenant

Crédits photo : Lego Masters / M6

14. ET C'EST ENCORE LE RECORD DU MOOOOONDE

Eh oui Marguerite et Renaud ont eux aussi tapé les 500kg !! Finalement il fallait faire une structure avec une arche pour gagner, ça servira de leçon pour les prochains qui voudront construire des ponts en briques. En tout cas on est trop content pour les deux artistes qui vont rester dans la compet’.

15. Au revoir les Inconnus

Point positif pour Johan et Christelle : ils ne se sont pas engueulés pendant ce deuxième épisode. Point négatif : ils sont éliminés. C’est la dure loi de LEGO MASTERS mais c’était mérité vu que leur pont s’est pété avec seulement 90kg. Beau parcours quand même pour les deux candidats qui ne se connaissaient pas avant l’émission.

Oui, les briques ça peut faire verser quelques larmes, et pas juste quand on marche dessus

Crédits photo : Lego Masters / M6

Que d'émotions pour cet épisode, on a bien sué du slip avec tout ce stress. Prochain épisode mardi 5 janvier et on se donne rendez-vous pour le récap' la semaine prochaine !