Parfois notre corps nous envoie des signaux assez clairs de trucs qu’il veut faire et nous comme des gros salauds on ne l’écoute pas, parce qu’on a pas le temps ou qu’on est gêné. Mais dans les faits il n’est pas bon de retenir certaines choses trop longtemps et il vaut mieux céder à l’appel de son corps au risque de provoquer des trucs vraiment pas cools du tout. Voyons quelques exemples, mais j’imagine que vous vous doutez déjà de quelques trucs…

1. Se retenir de bailler

Ça à l’air tout con dit comme ça, mais si on baille c’est parce que le corps a besoin de s’oxygéner. Alors même si vous vous emmerdez à ce dîner où avez peur de partager votre haleine du matin ne retenez pas ces bâillements, ils sont importants. Vous pouvez même continuer à prendre de grandes inspirations après pour oxygéner votre corps, c’est clairement une bonne chose.

2. Se retenir d'uriner

Ça peut arriver souvent, qu’on soit en pleine rue, au bureau, en soirée plein comme un tonneau ou au lit avec une flemme du démon de se relever, se retenir d’aller uriner peut souvent nous passer par la tête. Pourtant c’est une mauvaise, très mauvaise idée. Déjà si on se retient fréquemment, cela peut permettre la stagnation de bactéries dans la vessie et peut provoquer une infection urinaire mais on peut aussi faire des calculs rénaux ou ressentir des douleurs pelviennes. Tout ça pour pas bouger son cul aux toilettes c’est quand même con.

Crédits photo : Topito

3. Se retenir de flatuler

Bon alors évidemment l’idée c’est pas de péter pendant un entretien d’embauche ou des ébats sexuels en se planquant derrière cette excuse, mais c’est plus une idée générale : se retenir de péter n’est pas conseillé. Grossièrement, vous risquez des ballonnements, des inconforts intestinaux, une distension abdominale qui devrait normalement se solder par « un pet incontrôlable » comme le dit Clare Collins, professeur en nutrition. Oh, et vous saviez que ces pets que vous retenez sont quand même évacués par votre corps au bout d’un certain temps mais par la bouche ? Oui, vous risquez de puer de la gueule du cul. Donc pétez, abusez-en et riez de la vie.

4. Se retenir d'éternuer

Si retenir un éternuement est presque impossible c’est le fait de se boucher le nez ou fermer la bouche qui peut être vraiment très très mauvais. La pression de l’air rejetée est beaucoup trop forte et peut entrainer une déchirure de la gorge, endommager les vaisseaux sanguins du cerveau, abîmer ou percer un tympan et même mener à une rupture d’anévrisme. Bon, cela reste assez « rare » mais ça arrive, donc dans le doute ne retenez pas et éternuez dans votre coude et ce sera cool.

5. Se retenir de boire quand on a soif

Bon alors je parle pas de se retenir pendant huit jours, mais ne pas écouter votre corps dans la journée quand il ressent la soif n’est pas une bonne chose. Si vous avez la bouche sèche et que vous ressentez le besoin de vous hydrater c’est que vous en avez besoin tout simplement. Maux de têtes, nausées, fièvres (dans les cas extrêmes)… Vous allez ressentir des symptômes vraiment pas cool juste parce que vous ne vouliez pas vous bouger le cul pour boire un coup (d’eau hein).

6. Se retenir de déféquer

Dans la même idée que se retenir d’aller uriner, se retenir de déféquer est une bonne idée de merde (sans mauvais jeux de mots). Une fois de plus il faut écouter son corps et dans la mesure du possible aller aux toilettes quand on a envie de déféquer. Le risque est de dérégler son rythme digestif, mais aussi de durcir les selles, ce qui peut provoquer des douleurs au colon. Les constipations également peuvent subvenir ainsi que des nausées ou des ballonnements.

7. Se retenir de s'endormir

Très mauvais délire de lutter contre le sommeil QUAND VOUS ÊTES CHEZ VOUS. Je ne parle pas de quand vous conduisez ou en cours hein. Mais si vous essayez de lutter devant votre série tous les soirs dans le canap c’est que vous avez besoin de dormir en fait, donc allez-y et cessez de résister pour rien, vous n’allez rien comprendre à l’épisode le lendemain.

8. Se retenir de danser

Franchement, si un son de Whitney Houston passe à la radio ou n’importe quelle musique vous donne envie de vous trémousser énergiquement, ne le retenez pas, ça vous fera du bien. Je conseille même de le faire sans musique au milieu de l’open-space pendant qu’un collègue vous parle et que vous vous en foutez. Le message est clair et les gens diront de vous que pendant un bref, brillant moment, on aurait dit que vous voliez.

9. Se retenir de gueuler

Un gamin qui fait chier dans le train, un collègue qui fait toujours la même blague à la con, une administration qui met dix mois a envoyer le bon papier, quelqu’un de beaucoup trop insistant dans ses méthodes de dragues, un topiteur qui fait une erreur dans son top… Les raisons de gueuler un bon coup sont nombreuses, et on se dit souvent que ça ne vaut pas le coup de créer un scandale et pourtant si putain. Gueuler c’est libérateur.

10. Se retenir de jouir

Ouais alors pourquoi faire ça ? Franchement, faites vous kiffer bordel.

Écoutez votre corps bordel, arrêtez de lutter. Vous pouvez aller voir les trucs chiants que fait notre corps et les infos insolites sur le corps, c’est complet comme une crêpe complète.