Il y a des trucs qu’on peut manger et qu’on savait pas, des trucs énervants quand on mange et aujourd’hui on a décidé de répondre à une autre question : quels sont les trucs non comestibles qu’on aime bien manger quand même ? Et pour y répondre on a rassemblé toute l’équipe de Topito pendant trois semaines dans une grotte, un moment qui nous a tous soudés mais aussi changés à tout jamais. On a aussi fait appel à vous sur Twitter et sur Facebook pour avoir vos réponses, donc vous ne pouvez pas juste nous accuser de gros dégueus, vous êtes dans le tas.

1. Les capuchons de stylos

Tout le monde aime mordiller son capuchon de stylo comme si c’était un bonbec, c’est comme ça depuis la nuit des temps. On a retrouvé des traces de capuchons de stylo mâchouillés en Ancienne Mésopotamie, c’est vous dire.

Comment sublimer ce nouvel aliment ? En salade avec du maïs et beaucoup d’huile, pour l’avaler plus facilement.

Crédits photo (Domaine Public) : L’auteur n’a pas pu être identifié automatiquement. Il est supposé qu'il s'agit de : Julo (étant donné la revendication de droit d’auteur).

2. La colle cléopatre

Alors personnellement j’ai jamais goûté, mais vous avez en grand nombre voté pour ce produit, du coup maintenant j’ai envie de tester ça sur un blini ou du pain grillé pour voir si c’est vraiment bon.

Comment sublimer ce nouvel aliment ? En y ajoutant des petits copeaux de crayons de couleur taillés ça rajoute du crousti m’a t’on dit.

Crédits photo (Domaine Public) : Babi Hijau

3. Les cure-dents

Il est assez intérressant de savoir que les gens mangent des cure-dents alors que l’objet sert à la base à enlever les trucs qui sont bloqués dedans, pas à en rajouter. On a par ailleurs observé un boom de la consommation de cure-dents après la sortie du film Drive, parce que les gens trouvaient ça classe.

Comment sublimer ce nouvel aliment ? En le mangeant un peu humide, pour qu’il soit plus tendre.

Crédits photo (CC BY 2.5) : Michel Benoist

4. Les cordons des vêtements

Les cordons des manteaux, des imperméables, des pulls à capuche ou ce genre de choses c’est vraiment le meilleur truc, c’est un peu fade mais quand y’a le petit bout en plastique qui entoure le bout là c’est du plat étoilé.

Comment sublimer ce nouvel aliment ? Je conseille de le tremper dans du jus de fraise pour obtenir un arôme subtil, un petit goût de reviens-y comme on dit.

Crédits photo (Domaine Public) : sand

5. Les gommes

Qu’elles soient au bout des crayons ou en gros bloc, bouffer de la gomme semble vous plaire vu que vous avez voté en masse. J’avoue que dans mes jeunes années d’écolier j’ai probablement mangé de la gomme rose et bleue à m’en faire vomir.

Comment sublimer ce nouvel aliment ? Au four pendant deux heures à feu doux, un bon rôti de gomme sauce poivre c’est coolmax.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Stefan-Xp

6. Les pailles en carton

Qui aurait cru qu’après l’interdiction des pailles en plastique les bonnes pailles en carton allaient devenir le nouveau goûter tendance des terrasses parisiennes ? Personne, parce que c’était vraiment pas prévisible en fait.

Comment sublimer ce nouvel aliment ? Vous pouvez la tremper dans de la pâte à tartiner au chocolat ou de la confiote à la fraise, ça change des crêpes.

Crédits photo (Domaine Public) : Jweatherley

7. Les manches de pull

Que serait un vrai petit déjeuner sans une bonne manche de pull ? Un truc bien triste je peux vous le dire. Pourtant ce mets savoureux n’est pas conseillé par le lobby céréalier si vous regardez bien, et on se doute bien du pourquoi : ça leur rapporte pas de thunes.

Comment sublimer ce nouvel aliment ? Une manche ça se mange au maximum deux jours après le dernier lavage du pull, sinon ça commence à avoir un goût pas ouf, on ne vous le conseille pas.

Crédits photo (Domaine Public) : Henna

8. La pâte à modeler

Alors faut pas en abuser, déjà parce qu’en fait c’est pas comestible (même si maintenant certains modèles le sont) mais surtout parce que c’est super salé. Mais en petite doses ça passe bien.

Comment sublimer ce nouvel aliment ? Dans une jardinière de légumes, vous remplacez les petits pois par des petites boules de pâte à modeler et ça relève.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : L’auteur n’a pas pu être identifié automatiquement. Il est supposé qu'il s'agit de : Matriochka~commonswiki (étant donné la revendication de droit d’auteur).

9. Du baume à lèvres

Manger son stick de baume à lèvre est un inconditionnel chez une bonne partie d’entre vous. Je me joint évidemment à vous parce que c’est beaucoup trop bon, surtout quand y’a un parfum spécial.

Comment sublimer ce nouvel aliment ? En le trempant dans du chocolat en poudre. Ne me remerciez pas et en le faisant flamber au chalumeau.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Zellreder sur Wikipédia allemand

10. Les lardons crus

Bon j’avoue que là par contre vous m’avez perdu, les lardons crus ? Vraiment ? Déjà ça n’a pas l’air vraiment digeste, mais en plus c’est vraiment pas appétissant. Vous me dégouttez. Et c’est quelqu’un qui mange son cordon de pull après trois jours qui dit ça.

Comment sublimer ce nouvel aliment ? Bah en le faisant cuire à la limite, sinon je vois pas l’intérêt.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Patrice78500

11. La peau du saucisson industriel

Si vous mangez du saucisson fermier d’un vrai artisan saucissonnier vous allez manger du boyau et ça vous regarde. Par contre si vous favorisez le saucisson industriel, et que vous bouffez la peau bah ce sera un mélange de trucs chelous, et à ce compte là autant manger du plastique directement.

Comment sublimer ce nouvel aliment ? Retirez directement le saucisson et gardez uniquement la peau, c’est ça le meilleur.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : KoS

12. Du gazon

Vous êtes là, allongé dans l’herbe à contempler un coucher de soleil tout en écoutant la nature et les rires d’enfants qui jouent au loin, et hop vous bouffez quelques petits brins de gazon, parce qu’encore une fois vous avez oublié de prendre un sandwich.

Comment sublimer ce nouvel aliment ? En omelette ça passe super bien quand vous n’avez plus d’herbes aromatiques. Bon y’a pas d’arômes mais c’est de l’herbe, ça coche une case sur deux déjà.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Nevit Dilmen

13. Les pâtes crues

Ceux qui mangent la pâte à tarte crue vous avez une place spéciale dans mon coeur et j’ai très envie de me rouler dans la pâte feuilletée avec vous. Y’a aussi les amoureux de la pâte à pizza ou des pâtes à gâteaux (genre cookie ou cakes).

Comment sublimer ce nouvel aliment ? En le laissant tel quel, ne le cuisez pas, c’est moins bon.

Crédits photo (Domaine Public) : Anonymous friend of ElinorD

14. Du papier

Certains vont à l’essentiel, ça mange de la feuille A4 et de la copie double en cours de français pour passer le temps. Jamais compris l’intérêt mais j’ai déjà vu faire, et vu que vous avez voté pour, je l’ajoute à ce top sans trop de conviction.

Comment sublimer ce nouvel aliment ? Il parait qu’en utilisant deux feuilles de papier pour remplacer le pain dans un croque monsieur on obtient un truc vraiment incroyable. Et il parait aussi que si on plie un croque monsieur 44 fois on obtient la distance de la Terre à Thomas Pesquet.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Niklas Bildhauer (who also is User gerolsteiner91.

15. Les essuie-glaces

Je sais pas vous mais moi quand je vois une bagnole j’ai qu’une envie c’est d’aller ronger ses essuie-glaces jusqu’à la moelle, c’est mon petit péché mignon. Chacun son truc, jugez pas.

Comment sublimer ce nouvel aliment ? Quand y’a le liquide lave-vitre là c’est encore meilleur.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Ildar Sagdejev (Specious)

Et sinon vous pouvez aller voir les aliments de connards et les pires innovations alimentaires, c’est pas mal même si c’est moins bien que le film Avatar, il faut bien l’avouer.