« Les goûts sont sans doute avant tout les dégoûts faits d’horreur ou d’intolérance viscérale. »

Eh ouais les gars. Commencer un top par une citation de Bourdieu, ça vous en bouche en coin ? Alors je vous conseille absolument énormément beaucoup le dernier livre d’Alice Pfeiffer Le goût du moche (toutes les infos à retrouver en bas de l’article). Journaliste de mode, elle s’interroge sur ce soi-disant blasphème esthétique. Le moche ne serait-il pas le nouveau punk ? Puisque tout ce qui est beau, élégant et chic est choisi par les classes dominantes, le moche serait alors une manifestation de la contre-culture. Voilà pourquoi le moche d’hier sera certainement le beau de demain.

Bref, ces considérations étant faites, ce livre très chouette nous a inspiré sur tout ce qu’on considérait horriblement ringard, laid ou kitsch et qu’on a finalement adopté.

1. Les leggings (merci Kim Kardashian)

Certainement une des personnes qui a le plus popularisé cet objet moulax au possible. Globalement, il vous suffit de traîner sur le compte insta de Kim K. (un petit compte très confidentiel je vous rassure) pour voir que tout ce qui était considéré comme ultra vulgoss il y a quelques années est désormais adopté par les meufs dès le plus jeune âge. GENIAL NON ?

2. Les t-shirts avec des imprimés dégueu

La preuve on a déjà fait une sélection des t-shirt imprimés les plus chelous.

Prix : à partir de 9.45 chez Etsy

3. Les pulls de Noël

Il y a encore quelques années, fallait pas compter sur nous pour porter un de ces trucs horribles. Désormais, chaque année c’est le concours de qui portera le pull le plus moche, et on le fait avec fierté.

Prix : à partir de 49 chez Rusty Zipper

4. Les bananes

Bon là-dessus, je pense tout simplement qu’il y a eu un malentendu au départ. Les bananes c’est juste le truc le plus pratique de la terre je ne vois pas à quel moment on s’est dit que sous prétexte que c’était pas très chic ce serait considéré comme un objet moche. Regardez-moi ça :

Prix : à partir de 17.02 chez Amazon.fr

5. Les baskets requin

Elles font partie des baskets les plus moches de l’histoire et pourtant elles connaissent un retour de hype peu explicable. Surtout quand on a déjà vu les Dents de la mer.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : HI 622

6. Les K-way flashy tendance lascar

Le look racaille de bac à sable des années 90 est devenu le nouveau cool vestimentaire, on le doit à plein de marques qui se sont appropriés le look street-wear mais genre en plus cher.

7. Les Crocs

Les Crocs et les Uggs, je les mets dans le même panier. Ces shoes horriblement dégueu mais divinement confortables sont parvenues à trouver leur public malgré une apparence peu ragoûtante au départ.

Prix : à partir de 40.99 chez Amazon

8. Les filtres insta tout claqués

Sortons un peu des fringues parce qu’il n’y a pas que ça dans la vie. Le moche est partout, même dans les filtres foireux d’Instagram qu’on a d’abord regardé avec mépris avant de flancher vers leurs immondes déformations en se disant KE KAN MEM CÉ TRO RIGOLO KOMAN SA FÉ 1 TETE BIZARR.

9. Tik-Tok

Vous vous rappelez quand on jugeait cette application de jeunes au début en se disant que quand même on y voiyait que de la merde.

11 millions de visiteurs par mois rien qu’en France.

10. L'autotune dans la musique

On a d’abord haï ce truc. Haï au point d’écrire les raisons de cramer l’autotune, c’est dire. Popularisé par des Booba et PNL longtemps après Cher, l’autotune est maintenant devenu la norme. Très pratique pour les gens qui ne savent pas chanter (mais clairement pas que), vous pouvez faire l’expérience avec l’appli Voloco qui transforme votre voix, c’est diablement divertissant.

11. Lé téléréalité

Je ne pense pas vous apprendre grand chose en vous disant qu’en quelques années, ce genre télévisuel tant méprisé est pourtant devenu un objet de fascination pour beaucoup. Entre les punchlines de la téléréalité, les couples mythiques de téléréalité, les stars des ces émissions sont devenues des figures d’influence.

12. Les cheveux décolorés

Il fut un temps où les cheveux décolorés en blond étaient à la mode, puis il fut un temps où c’est devenu carrément cheum, puis il fut un re-temps où l’on a même conceptualisé le projet avec la mode du tie & dye. L’idée de génie : tu te teins pas vraiment en blond mais juste la moitié de tes veuch afin de reproduire cet étrange effet de décoloration sur cheveux qui ont repoussé.

13. La marque Lidl

Vous rappelez l’époque où on allait juste à Lidl parce que c’était pas cher et puis après du jour au lendemain on n’a pas trop compris comment ni pourquoi, des gens se sont mis à acheter des produits Lidl et à les revendre une fortune sur Vinted ? Le monde change trop vite.

Tout ça pour vous recommander mille fois ce nouveau livre super chouette et n’oubliez pas ce qu’écrivait Umberto Eco dans Histoire de la laideur : « Ce qui sera apprécié comme du grand Art demain pourrait sembler être du faute de goût aujourd’hui ».

Prix : à partir de 18 chez Decitre