Dans la liste des phénomènes naturels incroyables, les orages sont probablement les plus spectaculaires. Enfin moins que les tornades quand même. Et que les tsunamis. Les inondations et les éboulements c’est pas mal spectaculaire aussi. Ok bon finalement c’est pas les plus incroyables, mais c’est quand même des orages dont on va parler aujourd’hui donc ne commencez pas à foutre en l’air mon top avec vos questions à la con vous serez bien aimables.

1. Ça veut dire quoi orage ?

Ça vient de la racine « ore » qui veut dire vent, en gros c’est le souffle du vent si on prend la signification littérale. Je sais, vous êtes un peu déçus de cette révélation, moi aussi je m’attendais à un truc un peu plus épique mais non. C’est mal foutu la vie quand même.

2. Comment se créent les orages ?

Alors sans me lancer dans des explications scientifiques super compliquées, les orages se créent quand il y a un air froid et sec plus haut dans le ciel et beaucoup de chaleur et d’humidité au niveau du sol. Ce genre de phénomène fait partie de ce qu’on appelle les convections atmosphériques et vous pouvez voir un super schéma qui montre tout bien juste en dessous.

Crédits photo (CC0 1.0) : Pierre cb

3. C'est vrai qu'il y a toujours un cumulonimbus quand il y a un orage ?

Oui, à chaque fois qu’il y a un orage, vous pouvez être certain qu’il y a un cumulonimbus dans le coin et on appelle d’ailleurs ça des nuages d’orages. Ce type de nuages de la famille des cumulus se forme quand l’air chaud devient plus léger que l’air froid au dessus de lui. Du coup le nuage va s’élever dans le ciel et l’eau qui le compose va être sujette à la condensation (dont on estime parfois le poids à plus d’un million de tonnes quand même). Ces nuages sont extrêmement concentrés en énergie (les plus gros rivaliseraient même avec la bombe atomique) et ils ont souvent une forme d’enclume.

Crédits photo (Creative Commons) : Saperaud~commonswiki

4. Quels sont les différents types d'orages ?

On classe les orages dans plusieurs catégories que je m’en vais vous exposer tout de suite, sinon ça ne servirait pas à grand chose d’en parler :

– Les orages monocellulaires : Ce sont les orages les plus rapides, les plus courts et légers. C’est un peu ceux qui arrivent en été et qui passent en une petite heure. Du classique petit orage bien de chez nous.

– Les orages multicellulaires : Là on arrive sur de l’orage un peu plus costaud, qui dure plus longtemps, s’étale sur une plus grande distance et peut s’accompagner de vents violents, d’inondations et même de tornades.

– Les orages supercellulaires : Vous voyez dans les films Marvel quand Thor est vraiment super vénère parce qu’on a marché sur sa cape et commence a faire péter les éclairs dans tous les sens tellement fort que tout le monde se chie littéralement dessus ? Ça c’est un orage supercellulaire. Là on peut voir l’orage se pointer à l’horizon plus d’une heure avant son arrivée et sa zone peut s’étendre sur plusieurs kilomètres, bref, la grosse machine.

Crédits photo (CC BY 3.0) : Thomas Bresson

5. Quels sont les autre phénomènes qui peuvent arriver pendant un orage ?

Le plus généralement, les orages sont accompagnés de la foudre, ces décharges électriques sont responsables de deux autres phénomènes que sont les éclairs (l’air qui s’enflamme) et le tonnerre (bruit provoqué par les éclairs). En plus de la foudre, certains orages peuvent être accompagnés de chute de grêle mais aussi de neige, ce qu’on appelle donc des orages de neige mais qui sont plus rares. Mais ça doit être super classe quand même.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Mathias Krumbholz

6. Pourquoi les éclairs peuvent avoir des couleurs différentes ?

Si vous êtes observateur, vous pouvez voir que les éclairs de la foudre peuvent avoir des couleurs différentes et oui, cela a une signification. Si les éclairs sont bleus, c’est qu’il y a de la grêle, s’ils sont jaunes c’est qu’il y a beaucoup de poussière dans l’atmosphère, s’ils ont une teinte rouge c’est qu’il y a de la pluie et s’ils sont plutôt blancs c’est tout simplement que l’air est sec. Incroyable non ?

Crédits photo (Domaine Public) : NOAA Photo Library

7. Pourquoi on dit qu'on est protégé de la foudre dans un avion ?

C’est grâce au phénomène de la cage de Faraday qu’on ne craint rien en avion lorsqu’il y a de la foudre (dans la mesure où vous pensez que vous ne craignez rien dans un avion de manière générale, ce qui n’est pas mon cas). Ce phénomène fait qu’en réalité le courant va se déplacer le long de l’avion s’il est frappé et glisser jusqu’à continuer de redescendre vers le sol. On utilise ce principe pour protéger les gens qui travaillent proche de l’électricité ou au contraire pour isoler des installations électriques. Bref, je vous rassure si vous êtes passager, la foudre ne provoquera aucun effet sur le corps dans l’avion.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Antoine Taveneaux

8. C'est vrai que la foudre ne frappe que là où il y a un orage ?

Très bonne question, vous ne me l’auriez pas posée que j’aurais été surpris. Et pour vous répondre, non, en réalité la foudre peut frapper à plusieurs kilomètres de l’orage (plus de 15 kilomètres) et elle peut même frapper plus de vingt minutes après les derniers grondements de tonnerre. L’idée est de rester à l’abri tant que l’orage n’est pas vraiment éloigné.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Hansueli Krapf

9. Est-ce qu'on peut vraiment estimer la distance de la foudre en se basant sur les secondes entre l'éclair et le tonnerre ?

C’est tout à fait vrai même si ça reste approximatif. En gros il faut compter les secondes entre le moment où vous voyez l’éclair et le moment où vous entendez le tonnerre, ensuite il faut diviser par trois le nombre de secondes. S’il y en a 6, l’orage est grossièrement à deux kilomètres. Vous remarquerez que pour mon exemple j’ai pris soin de prendre un multiple de 3, sinon ça aurait été chiant pour compter.

Crédits photo (CC BY 2.0) : blahidontreallycare

10. Quelles sont les règles de sécurité à observer en cas d'orage ?

Selon si vous êtes en intérieur ou en extérieur, vous allez devoir observer quelques règles de sécurité et surtout ne pas suivre certaines idées reçues.

En intérieur : Éteignez votre télé car elle peut réellement imploser et de manière générale débranchez les ordinateurs, ne téléphonez pas (sauf urgence évidemment) et ne prenez pas de douche ou de bain. Une idée reçue dit que si on ferme toutes les fenêtres pendant un orage on est à l’abri, c’est faux puisque la foudre peut traverser les vitres.

En extérieur : Même si c’est bien connu, ne vous abritez pas sous un arbre. Si vous êtes en groupe, éloignez vous de quatre mètres pour ne pas que la foudre se propage si elle frappe l’un de vous (désolé mais c’est chacun pour soi). Si vous marchez le long d’un cours d’eau (rivière, canal) éloignez-vous, l’eau et l’électricité c’est quand même souvent un mauvais délire.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : EL Caballero

En espérant que grâce à ce top vous aurez quand même appris quelques trucs sur les orages (ou sur vous même).

Sources : La voix du Nord, Wikipédia, Total Energie, Météo France, Earth Networks.