Quand on était petits, il y avait des rendez-vous télé qu’on ne manquait jamais comme les dessins-animés français de notre enfance qu’on matait en rentrant de l’école. Maintenant qu’on est plus ou moins adultes, quand on rentre du boulot, on tombe plutôt sur des émissions comme Chasseur d’appart’. Presque tout aussi bien, vous me direz, s’il n’y avait pas ces quelques éléments qui nous mettent un peu sur les nerfs. On le dit une bonne fois pour toutes comme ça il y aura matière à agir et après, on n’en parlera plus.

1. Les gens qui ont un budget à 18 chiffres

Ça va, vous voulez pas racheter la dette de la France plutôt que de nous foutre le seum avec votre maison d’architecte à 18 étages avec piscine encastrée dans la terrasse ??? L’irrespect, je vous jure…

2. Les cliffhangers juste avant la pub

Ah non hein, vous pouvez pas me laisser comme ça, moi j’ai BESOIN de savoir si ces inconnus vont acheter cette baraque complètement hors de leur budget ! C’est scandaleux ce que vous faites, vous m’entendez ??

3. Les couples qui s'embrouillent pendant une visite

Y en a qui veut du neuf, l’autre de l’ancien, l’un qui veut une cave, l’autre le grenier, un qui veut une cuisine ouverte, l’autre fermée… Juste expliquez-nous, vous êtes vraiment mariés ou c’est pour la télé ?? Parce que là vraiment, je donne pas six mois à ce couple avant de divorcer et de rendre la baraque.

4. Les blagues de cul gênantes de Stéphane Plaza

Il peut pas s’empêcher, à chaque fois qu’il visite une chambre, faut qu’il fasse une référence à la baise. Stéphane, on t’aime beaucoup, mais stop, laisse-nous admirer la piaule tranquillement.

5. Les agents immobiliers qui chient sur leurs concurrents

« Je vous présente aujourd’hui ce bien de 130 m2 avec cinq chambres, pas comme la maison de Bérénice, cette bolosse, qui faisait 129 m2 avec seulement quatre chambres et un bureau… » Et bah écoute, merci Catherine, ça me donne vraiment envie de te confier les clés de mon avenir.

6. Quand les gens jouent super mal dans leur voiture sur le trajet vers une visite

« Oulala, une maison de 260 m2 avec piscine ? Ça peut être sympa, pourquoi pas… », « Un appart atypique en plein centre-ville, j’ai hâte de voir ce que ça va donner… ». BAH ROULE ET ARRÊTE DE PARLER DANS CE CAS PUTAIN !

7. L'incrustation d'écran nulle à chier quand les agents regardent l'iPad depuis leur van

Non mais faites un effort à la fin, zut !

8. Les agents immobiliers qui se carrent le cul des critères de leurs clients

Rien que ça te présente une ferme à rénover en pleine cambrousse alors que les clients voulaient un loft récent sans travaux en plein centre-ville. « Non mais si je vous ai amené là, c’est parce que je pense vraiment que ce projet de vie peut vous correspondre ! » Personne n’y croit Jean-René, même pas toi.

9. Les gens qui ont des critères beaucoup trop spécifiques

« Avec mamour, on cherche un T6 dans notre rue ou celle en parallèle, avec piscine sur le toit et toboggan à la place des escaliers pour un budget de 200 000€ grand maximum, 200 0050 € si coup de cœur. » Non mais fallait le dire tout de suite si tu voulais pas déménager en fait.

10. Les gens qui ne choisissent pas une maison pour des critères absolument nuls

« Alors oui, c’est vrai que la maison avait tous nos critères, mais voilà moi je trouve qu’il lui manque une âme, et puis cette tapisserie blanche là vraiment, c’est pas possible pour moi. Sans parler de l’escalier qui craque trop. Mais je m’inquiète pas hein, même s’il me reste moins d’un mois avant de devoir quitter mon logement, je vais trouver, j’ai confiance. » Et bah bon courage hein.

11. Les agents immobiliers qui font des signes de victoire tout le temps

Le mec a juste dit qu’il aimait bien le lustre, calme-toi bien avec tes clins d’œils Jean-René en fait.

12. Les gens qui font des propositions d'achat mille fois trop basses

« Ouais la maison est à 150 000€, mais je pense que pour le prix du marché, c’est un peu trop, donc je vais faire une proposition à 14€, je pense que ça peut passer et sinon bah, c’est le destin. » Le destin va surtout te mettre un grand coup de pelle dans la tronche, c’est tout ce que tu mérites.

13. Les agents immobiliers qui essaient de faire croire qu'un truc est bien alors que PAS DU TOUT

« Vous m’aviez demandé un appartement à cinq minutes des transports, eh bien écoutez, cette maison est à 7 minutes du terminus du tramway si vous prenez une trottinette électrique et que vous roulez à 80 km/h en coupant par la nationale. Pile ce que vous vouliez ! Et puis pour l’exposition plein sud, on dirait pas comme ça, mais en hiver, avec la rotation de la Terre, on voit le soleil depuis le salon si on se penche par le balcon entre 14 h 31 et 14 h 37. » Ouais, bravo ma Catherine, ça c’est une vraie championne.

14. Quand Stéphane Plaza crie pour la dixième fois "DOUBLE VAAAASQUE"

J’en connais un qui va vite finir la tête dans le lavabo s’il s’arrête pas tout de suite.

15. Quand les agents disent "Alors là, il va falloir se projeter"

Non mais maintenant que tu le dis Bérénice, c’est vrai que je me vois bien faire un petit somme sur le tas de cailloux dans le fond là-bas, un bel après-midi d’été. Et puis au niveau de la haie mal taillée à gauche, je pourrais installer une pergola, qu’est-ce que t’en penses ?

16. Quand les clients décident de ne pas acheter alors qu'ils ont eu un coup de cœur (et qu'ils sont en grosse galère)

« Cette maison est la plus belle de toutes celles qu’on a vues en trois ans de recherches, elle correspond à tout ce qu’on souhaite, mais voilà, on pense que c’est sûrement pas encore le bon moment pour déménager, on a peut-être besoin de voir une 526e maison pour être certain de ce qu’on veut vraiment ». Non mais juste, niquez-vous en fait, c’est tout.

Sinon je cherche un 40 m2 au troisième étage avec piscine intérieure pour moins de 400€ par mois sur Paris, vous avez des pistes ou pas ?