Avoir un chat, c’est cool, ça a plein d’avantages, notamment celui de te rendre heureux. Mais t’es tu déjà demandé si toi tu rendais ton chat heureux ? Bin oui, parce qu’il existe toutes sortes de propriétaires de chats et ces petites bêtes ne sont pas toutes logées à la même enseigne. Car comme l’a si bien dit Maxime Le Forestier, « On ne choisit pas son proprio, on ne choisit pas sa famille ». C’est l’heure de vérité.

1. Celui qui complètement gaga

Ses parents ont toujours refusé d’avoir un chat chez eux alors quand il a pu en avoir un, c’est devenu le trésor de sa vie (il fait des même des tops sur les plus belles photos de son chat). Dès qu’il rentre du boulot, il se jette sur son chat pour lui faire des bisous en s’excusant d’arriver aussi tard. D’ailleurs, il ne part jamais le matin sans lui avoir fait un gros câlin. Dès que son chat fait le moindre truc un peu mims, ce propriétaire a des étoiles dans les yeux et se dit qu’il a devant lui la plus belle créature de l’univers, mais surtout que son chat est le plus merveilleux de tous. Il ne lui parle qu’avec le langage gazouillis qu’on utilise avec les bébés, parce qu’il faut le dire, ce chat, c’est presque comme son enfant, désormais. Gare à toi si tu oses émettre la moindre critique sur sa bestiole.

2. Celui qui est trop laxiste

Souvent descendant du propriétaire gaga, le laxiste passe tout à son chat. Il le laisse bouffer toutes les souris et les oiseaux du coin parce que « Oh mais vous savez, les chats sont des prédateurs hein, c’est dans leur nature, il ne faut pas les brider ». Il lui achète les croquettes les plus chères de l’animalerie parce que sinon « Minou a mal au ventre, elle déteste le bas-de-gamme et après elle ne veut plus s’alimenter ». Et quand son chat dort étalé en plein milieu de son lit le soir, il se prend un petit plaid et va se coucher sur le canapé. Bin oui, il ne faudrait pas la réveiller cette pauvre bête.

3. Celui qui en a peur

Cette personne a un chat, mais pas par choix. Disons qu’elle subit sa présence plutôt qu’elle ne la désire. Elle est née dans une famille qui aime beaucoup les animaux ou alors elle doit supporter l’affreux chat de son conjoint ou de sa conjointe. Ce propriétaire fait donc tout pour éviter son chat. Il le laisse passer toute la journée dehors, délègue au maximum les tâches de nourrissage et de nettoyage de l’animal et surtout, évite de croiser son regard. Pourtant malgré tous ses efforts, il subit tous les soirs son chat qui monte sur ses genoux quand il regarde la télé, parce que les chats aiment encore plus les gens qui les détestent. Et comme il est trop flippé pour le chasser, il reste là pendant deux heures avec des fourmis dans les jambes à attendre que la bête parte.

4. Celui qui est mal aimé

Il a adopté un chat pour avoir un peu de compagnie et recevoir de l’attention. Sauf que son chat le déteste et lui fait la misère. Et vas-y que ça met des coups de griffe et que ça mord dès que son propriétaire veut le caresser. C’est pas faute d’essayer de se faire aimer car ce propriétaire lui a acheté un panier tout neuf super cocooning, lui donne des friandises tout le temps et essaye de jouer avec lui tous les jours. Mais les chats sont parfois très ingrats.

5. Celui qui s'en tamponne

Il a un chat parce qu’il est là mais si un jour il disparaît, il ne s’en rendra même pas compte. Il laisse le chat faire sa vie et pense à peine à lui laisser de quoi grailler quand il part en vacances. D’un jour à l’autre, il va découvrir que son chat était en fait une chatte, qu’elle n’était pas juste « grosse » mais enceinte et qu’elle vient d’accoucher de quatre petits chatons. Et là, ça va être drôle. Enfin tant qu’il ne les abandonne pas. Ça c’est interdit.

6. Celui qui voit tout le potentiel instagrammable

Il a une story épinglée à la une avec 1 524 pontillés sur son compte Instagram. Dans cette story il y a son chat qui se lèche, qui mange, qui joue, qui dort, qui marche, qui twerke, qui miaule et qui nage dans la piscine. À côté de ça, cette personne a aussi créé un compte juste pour son chat. Parce que c’était pas suffisant de le voir partout sur son propre compte. Et comme son chat a plus d’abonnés qu’elle, elle lui achète tous les accessoires possibles et inimaginables pour attendrir les gens en espérant percer un jour. Elle a d’ailleurs commencer a faire des TikTok avec lui parce qu’il ne faut négliger aucune plateforme.

7. Celui qui ne sait plus s'arrêter

Ça a commencé avec un. Puis ce propriétaire en a acheté un deuxième pour pas que le premier se sente seul. Puis, un pote à lui donnait un chaton, alors il l’a accueilli les bras ouverts. Puis l’un des trois a accouché et il a gardé les quatre nouveaux-nés. Ensuite, comme l’un des premiers est mort, il en a adopté deux autres pour se consoler. Et ça continue, encore et encore. C’est que le début (À VOUS !!!) d’accord, d’accord.

8. Celui qui fait refuge

Comme le propriétaire qui ne sait pas s’arrêter, celui qui fait refuge ne sait jamais dire non. Dès que des amis à lui sont en difficulté pour donner leurs chatons ou dès qu’il trouve un chat abandonné quelque part, il les amène chez lui pour s’en occuper et leur offrir une nouvelle vie. Bon, comme il ne peut pas tous les garder faute de place et d’argent, il laisse les gens qui le souhaite en adopter. C’est toujours un déchirement pour lui et il est en PLS pendant dix jours après chaque départ. Mais en vrai, heureusement qu’il existe des personnes comme lui qui prennent soin de ces petites boules de poils.

9. Celui qui voulait un chien

Cette personne n’ayant qu’un appartement et souhaitant le bien-être de ses animaux a dû se résigner à prendre « juste un chat » pour vivre à ses côtés. Mais comme elle est un peu frustrée, elle essaye quand même de le dresser en lui apprenant à aller chercher ses chansons quand elle rentre et à ne pas miauler sur les inconnus. Ça marche pas de ouf mais bon, c’est quand même mieux que rien et ça l’entraîne pour quand elle pourra vraiment avoir un chien. En attendant elle appelle son chat Rex et va le promener en laisse tous les soirs.

10. Celui qui veut se refaire une descendance digne de ce nom

Comme ses enfants l’ont un peu déçu, ce propriétaire s’est dit qu’il ferait sûrement mieux de donner tout son héritage à Poupinette, son chat angora pure race qui participe chaque année à 10 000 concours de beauté (il n’en a remporté qu’un mais sa coupe est exposée comme une relique au beau milieu du salon). Il dépense chaque année une fortune pour que son chat ne perde pas de la valeur et qu’il garde son poil soyeux dans un parfait état. Il a lancé une campagne de recrutement pour lui trouver un conjoint chat à la hauteur et assurer une belle descendance mais pour l’instant c’est compliqué parce qu’aucun ne fait l’affaire. Étonnant..

Si tu veux gâter ton petit minou, voilà quelques accessoires pour chat. Sinon on a aussi les témoignages de charge mentale des propriétaires de chats, parce que c’est pas facile tous les jours, ces bestioles, les preuves que les chats sont des FDP, les meilleurs memes sur les chats et les fausses croyances sur les chats.