Vieillir, c’est triste. Voilà. Pas mieux. En même temps je vais pas non plus défendre le truc quoi, c’est juste chiant de manière générale. Bien sûr on peut se mentir en cherchant des trucs plus cools qui viennent avec l’âge mais en vrai c’est de la merde. Bref, après cette introduction digne du journal de la santé, je vais vous parler de ce qui change dans votre petit corps après 30 ans, parce qu’il s’en passe des choses.

1. On perd de la masse musculaire

Assez tristement cela veut dire que non seulement on perd plus vite les muscles qu’on essaie de gagner, mais qu’en plus il faudra deux fois plus d’efforts pour les récupérer. Et alors cerise sur le gâteau, vu qu’on a moins de muscles (qui consomment plus d’énergie) on brûle moins de calories au repos. Si on se bouge pas en gros on emmagasine plus de graisse. Ouais, c’est vraiment pas beau de vieillir.

2. On tient moins bien l'alcool

Ouais si le lendemain d’une cuite vous vous dîtes « nan mais c’est monté super vite hier l’alcool » et que vous avez une énorme barre au crâne pas de souci : c’est normal. Enfin c’est normal… Vous vieillissez quoi. Passé le bonheur de se réveiller comme une fleur le lendemain d’une soirée pour aller se remettre une caisse le soir même, nan nan, place aux jeunes. Tout ça vient du foie qui diminue ses activités enzymatiques, ce qui ralentit l’élimination de l’alcool. Lâcheur celui là aussi.

3. La graisse corporelle augmente

C’est lié à la prise de poids et la perte de masse musculaire forcément. En gros ça se concentre vers la partie centrale de l’abdomen et autour des organes internes. C’est normal, ça vient avec l’âge. Du coup faut faire du spooooort tout le temps, en mangeant, en dormant, tout le temps. Ceci étant dit, la graisse superficielle sous la peau s’amincit et rend donc la peau plus ferme et plus lisse. Wouhou un truc positif ! Enfin criez pas victoire trop vite, vous allez voir le point suivant.

4. La peau se relâche

Ouais, je vous avais prévenu. En fait c’est justement à cause de la diminution de la graisse de la peau et de l’eau corporelle que l’on voit se flétrir notre ancienne peau de bébé. Perte de souplesse, apparition de rides, de sillons, rides autour des yeux, de la bouche… Bref le début de la peau de vieux quoi.

5. On perd des cellules

Tous les tissus qui forment notre corps (tissus gras et maigres) sont un peu touchés lors de l’arrivée à la trentaine. Grossièrement on perd des cellules vitales : le muscle est remplacé par la graisse mais on voit aussi la densité de nos os, nos organes tels que le cerveau, le foie et les reins diminuer leur régénération. Alors rassurez-vous ça se fait pas en un jour, et vous n’allez pas non plus en mourir. Enfin si, par contre ça si, on en meurt vu que c’est la vieillesse. Mais pas à 30 ans quoi.

6. On régénère les fibres musculaires lentes

En gros on arrête de régénérer les fibres musculaires rapides mais pas les lentes. Sur le papier c’est pas très parlant, mais dans les faits ça veut dire qu’on peut s’adapter à d’autres sports. D’après les propos du médecin du sport Rémi Mifsud recueillis par le journal 20 minutes, il y a des sports dans lesquels l’âge peut même devenir un avantage. Vu que les fibres musculaires lentes sont celles de l’endurance, « dans les marathons, les épreuves de marche, les meilleurs sont âgés entre 35, 40, voire 45 ans.» Rassurant nan ?

7. Le cerveau commence à rétrécir

C’est au cours de la trentaine que cela commence pour la plupart des gens et continue jusqu’à s’accélérer vers la soixantaine. Du coup la mémoire et la concentration peuvent être amoindries. On peut avoir moins de facilité à se concentrer sur ce que disent les gens lorsqu’on se trouve dans un endroit bondé, avoir plus de mal à se souvenir de trucs liés à la mémoire de travail (à court terme) comme un numéro de téléphone ou un mot de passe. Encore une fois ça n’arrive pas du jour au lendemain, rassurez-vous. Si vous voulez savoir s’il faut vous inquiéter répondez à cette question : est-ce que ce top traite de la paëlla ? Si vous avez répondu « oui » inquiétez-vous.

8. Les dents sont moins sensibles

Déjà parce qu’elles sont probablement toutes tombées et que vous avez un dentier. Oh ça va je déconne. En gros la dentine, qui est à l’intérieur de nos dents entre l’émail et le nerfs central, va s’épaissir et donc diminuer la sensibilité. Vous pouvez alors manger de la glace à même le pot sans sentir ce que les spécialistes appellent le « trop froid qui fait mal aux dents ». Bon après nos gencives vont continuer de reculer et exposer les racines de nos dents d’une autre manière, donc c’est pas complètement gagné en fait.

9. On attrape moins souvent froid

Ça c’est quand même une bonne nouvelle nan ? Eh bien ouais, c’est un peu l’entrainement de tous ces rhumes qu’on a chopé en faisant la fête la nuit dans les rues pendant nos jeunes années. En gros, passé 30 ans (et de plus en plus après) on est moins susceptibles d’attraper ces petits virus grâce à nos défenses immunitaires qui se sont blindées contre eux.

10. On devient de plus en plus heureux

C’est une étude très sérieuse qui dit que plus on vieillit, plus on est heureux. Alors forcément c’est sur des gens plus âgés que 30 ans mais c’est pour vous montrer que ce qui nous attend n’est pas tout noir. En cause, moins de stress lié au travail et à la vie de manière générale et plus de relâchement : on apprécie, on savoure, on est sages quoi. Et c’est ça qui nous attend finalement.

Alors vous voyez c’est pas non plus la grosse misère… Enfin y’a quand même un peu de positif quoi. Rassurons nous, on est beaux quel que soit l’âge, et surtout ce n’est pas du tout important, alors profitons de la vie et rigolons bien. Vous pouvez d’ailleurs aller voir les phénomènes corporels expliqués par la science. Ça vous fera rire et vous instruira et c’est comme ça qu’on profite vraiment de la vie.

Sources : Madame Le Figaro, Aram Beauté, Brainfacts, Aging Carefully, Brightside.