Comme dirait un homme politique en mal de voix, c’est vous. Vous à qui l’on doit tout. Vous qui tous les jours nous nourrissez de vos idées plus insolites les unes que les autres, de vos anecdotes croustillantes, de vos conseils avisés. Vous. Si ce n’était pour vous (et pour le salaire), on ne ferait pas tout ça. Alors quand vous nous avez partagé vos meilleures anecdotes d’escape games, on n’a pas hésité une seconde, on en a fait un top.

1. Le père qui craquait les cadenas

« Un père et son fils dans la salle :– Regarde fiston je te montre comment craquer un cadenas…

Le gars savait réellement craquer les cadenas et il les craquait tous. Au prix de l’escape game, vaut mieux acheter des cadenas dans un supermarché… »

Note de bizarrerie : Monte-en-l’air/20. Eh oui, je dis Monte-en-l’air et je vous emmerde.

2. Le type qui a essayé de démonter un piano avec une perceuse

« Je suis sûre que, pour se faire peur, les game master à Toulouse se font des veillées à la bougie durant lesquelles ils se racontent encore l’histoire de Nico qui a trouvé une perceuse et qui a tenté de démonter le piano avec. »

Note de bizarrerie : Panique/20. Ou comment voir toute sa paie s’effacer d’un coup à cause d’un type vraiment déterminé à empêcher Gilbert Montagné de refaire de la musique.

3. La dame qui a fait pipi en screud

« Une game master nous a raconté qu’une vieille dame n’avait pas osé demander à aller aux toilettes pendant l’escape game et elle s’était donc soulagée dans un angle mort de la caméra… »

Note de bizarrerie : Malin/20. Sans doute connaissait-elle le père de famille du premier point pour ainsi repérer les angles morts.

4. L'homme qui avait de la suite dans les idées

« Je devais menotter des joueurs avant de lancer leur partie, dans une salle où il fait noir. Là, Robert, 50 ans, me demande sur un ton coquin : ‘vous faites ça aussi à votre petit copain ?‘ Silence gêné. »

Note de bizarrerie : Metoo/20. Robert, 50 ans, joyeux drille.

5. Le groupe qui avait eu des mauvaises notes en physique-chimie

« Un groupe qui a tenté de faire fondre une réparation en silicone avec des bougies à pile. En même temps 4 adultes qui réservent une salle enfant, ça aurait dû me mettre la puce à l’oreille… »

Note de bizarrerie : CE2/20. Marche aussi quand on essaie de tuer des gens avec un pistolet à eau.

6. Le mec qui fouillait tout à fond

« Moi j’ai arraché la semelle de la chaussure d’un squelette (c’était censé être un explorateur décédé dans une crypte) parce que je voyais un petit papier coincé à l’intérieur. Au final c’était l’étiquette de la chaussure avec le prix. Au moins je sais que j’ai ruiné une pompe à 125€ la paire. »

Note de bizarrerie : Berlutti/20. Quand on est explorateur, on n’a pas idée de porter des pompes à 200 balles.

7. Les magiciens de l'amour

« Des clients qui se frottaient mutuellement les baguettes d’Harry Potter dans les fesses. »

Note de bizarrerie : Expellianus/20.

8. L'enfant puni

« J’ai eu un enfant puni dans une salle. Il a passé toute la partie assis dans un coin pendant que le reste de la famille jouait. J’ai vu plus bizarre mais c’était tellement drôle (et triste à la fois) qu’il fallait que je le cite. »

Note de bizarrerie : DDASS/20. Retrouvons cet enfant et offrons-lui une nouvelle famille.

9. Les amoureux des poissons

« Ils pensaient que, peut-être, un indice était écrit sur les poissons rouges dans l’aquarium… Donc, pour en être certains, ils se sont dit que c’était une bonne idée de les sortir de là… Et de pas les y remettre… Et que ça ferait une jolie surprise une heure plus tard. »

Note de bizarrerie : SPA/20. Mais y avait un indice ou pas dessus alors ?

10. Les fins connaisseurs de la langue française

« Des joueurs qui, au lieu d’utiliser le mot octogone, disent le mot huitagone. »

Note de bizarrerie : Kaaris/20. Si tu défies des gros bras sur le huitagone, tu gagnes mon respect éternel.

11. Le type qui se croyait dans <em>Mission Impossible</em>

« Un mec a utilisé un objet métallique pour court-circuiter une de nos portes aimantées et passer par dessus une énigme entière. »

Note de bizarrerie : Il aurait dû être directement embauché par la DGSE ce mec.

12. La fille qui avait du mal à faire la différence entre le vrai et le faux

« La fille qui a voulu faire ses besoins dans de faux WC, sans s’inquiéter de la caméra bien en face… »

Note de bizarrerie : Ikea/20. Le même genre de choses arrivent à nos employés de magasins de meubles.

13. Les prisonniers

« Dans une de nos salles, nous attachons en début de partie les joueurs avec des menottes. Ils ont une petite clé cachée pour les enlever à un moment donné (mais peuvent faire tout le jeu avec sans problème). Les joueurs survolent la salle, réussissent en 45’.Super content de leur expérience, ils sortent de la salle en me disant :– Mais du coup comment on enlève les menottes ?– Avez-vous trouver une toute petite clé lors de la fouille ? C’est elle qui vous permet la délivrance.– Vous voulez dire celle là ?!

La clé était coincée dans l’une des menottes (sur la première personne qui a essayé), était passé à travers le ressort (la personne avait dû forcer). Pour couronner le tout, en essayant de forcer, la menotte s’était pas mal resserrée donc la personne commençait (après donc plus de 45’) a ne plus avoir de circulation du sang au niveau de la main… J’ai trouvé essayé, le savon etc rien à faire.Obligée, à 23h45, d’appeler mon boss (qui clairement en avait marre de mes conneries de débutante), qui s’est déplacé, à lui aussi tout tenté ! Je vous laisse imaginer le coup de téléphone aux pompiers. Ils sont venus avec le bon camion et une pince hydraulique pour libérer le client. »

Note de bizarrerie : Vous avez le droit de vous taire/20.

14. Les attentistes

« Des meufs assises en file indienne sur des chaises attendant que quelque chose se produise alors que le code est inscrit sur les chaise. »

Note de bizarrerie : Ennui/20. Ce que ça peut être long, une heure à rien faire sur une chaise.

15. L'histoire dingue de l'Escape game bruxellois

Un thread en or.