Dimanche, nous vous demandions à vous, employés actuels ou anciens d’Ikea, de nous révéler certains des secrets propres à votre métier et à votre environnement de travail. Parce que vous n’êtes pas bégueules, vous vous êtes prêtés à l’exercice, ce qui nous a donc permis de faire ce top regroupant l’essentiel de vos témoignages ainsi que deux trois ajouts glanés ça et là parce qu’après tout il n’y a rien de mal à augmenter la taille de son spectre.

1. Les employés bénéficient d'une cantine différente

Qu’ils paient une bouchée de pain, environ 2,50 euros le repas pour une qualité meilleure que ce qui est servi aux clients. Après,on ignore si les plats ont aussi des noms pas possibles avec force trémas ou s’il s’agit d’un boeuf bourguignon tout ce qu’il y a de plus classique planplan. Allez savoir.

2. Et à l'espace restauration, tout le surplus est jeté en fin de journée

Comme Ikea brasse énormément de monde, il y a toujours des quantités astronomiques de bouffe fraîche amenées à terminer leur course dans une poubelle le soir. Vous pourrez dire ça à vos parents quand ils vous demanderont de terminer votre ration d’épinards rapport aux pauvres enfants d’Afrique qui seraient bien contents de les manger.

3. Certains employés doivent arriver sur place deux heures avant l'ouverture du magasin pour tout remettre en place

Et hop arrivée à 8 heures sur place histoire de repasser derrière tous les enfants de la veille qui se sont amusés à tout toucher, tout déplacer, tout foutre en l’air. Généralement, vos témoignages allaient tous dans le même sens : n’amenez pas vos gosses chez Ikea, ils sont le cauchemar des employés. Si vous aviez besoin d’une preuve supplémentaire, sachez que…

Crédits photo : Topito

4. Les enfants pissent dans les toilettes factices

Quand ils ne font que pisser. Un vrai enfer à nettoyer. Parce que qui dit factice dit « pas de chasse d’eau », autant vous le préciser. Faut y aller à la main.

5. Les gens pioncent vraiment sur les lits

Parce qu’ils en ont le droit. Tout ce qui est présenté est utilisable par le client quand il se trouve dans le magasin. Donc on retrouve très régulièrement des clients en train de tester un lit qu’ils n’achèteront probablement pas après avoir bien réfléchi pendant leur sieste. La nuit porte conseil.

Et par ailleurs, les clients posent parfois des questions très bêtes.

6. Les employés ont 15% sur tout le magasin

Ce qui est pas mal mais pas ouf à part si tu achètes une cuisine équipée complète en livraison. Enfin c’est quand même toujours mieux que rien, surtout que si tu veux acheter un truc tu n’as pas besoin de partir en mission chez Ikea puisque tu es déjà sur place. Pratique.

7. Les employés du SAV peuvent modifier le prix d'un meuble

Et offrir jusqu’à 90% de réduction à un client mécontent. Je sais pas vous, mais moi ça me donne SUPER ENVIE d’être mécontent pour avoir une réduc sur mon étagère Billy.

8. L'étagère Billy a été nommée ainsi parce qu'elle a été inventée par un mec qui s'appelait Billy

Billy Liljedahl, pour être exact, le directeur du catalogue qui, à la fin des années 70, s’est ému de voir qu’Ikea fabriquait tout un tas de trucs, mais pas d’étagères. Aussitôt dit, aussitôt fait : Gillis Lundgren, le designer, dessine une étagère et la nomme d’après celui qui avait repéré ce manque évident.

Ce qui nous amène à la question cruciale : quel meuble Ikea es-tu ?

Crédits photo : Topito

9. Dans les magasins Ikea, on trouve un virage tous les 15 mètres

Un virage tous les 15 mètres pour donner aux clients l’impression qu’ils découvrent en permanence de nouveaux espaces et ne s’ennuient jamais. Evidemment, il existe des raccourcis pour s’éviter tout le cheminement, mais ceux-ci sont peu indiqués et essentiellement utilisés par le personnel. Toi pendant ce temps-là, tu achètes des trucs inutiles.

10. Les livres disposés sur les étagères sont amenés là par les employés

Histoire de donner une impression de vie aux pièces figées. Les employés sont donc invités par la direction à apporter des livres en observant certains codes couleur histoire de ne pas jurer avec le reste de l’ambiance. Un bon bouquin, c’est toujours ça de pris.