S’il existe des choses qu’on peut faire à l’étranger mais pas en France, comme ces signes de main qui n’ont pas la même signification partout dans le monde, il y a aussi des choses que tu ne peux pas, c’est à dire jamais, au grand jamais, faire en France, sous peine d’être considéré comme le plus gros beauf du coin même si c’est tout à fait normal en dehors de nos frontières. Alors calme tes ardeurs et range-moi ces mousquetons pour accrocher tes clés tout de suite.

1. Les crocs

Je vais m’attirer les foudres de bon nombre de personnes (dont mes collègues) en écrivant ces lignes mais il faut le dire. En France, les crocs sont une référence en matière de beaufitude même si elles commencent à devenir tendance chez nous. Dans de nombreux pays et notamment en Amérique du Nord, il est totalement normal de porter des crocs pour étudier, faire ses courses, se marier ou se faire enterrer.

2. Parler d'argent

On parle là d’un des plus gros tabous français : parler biff, moula, écus, mitraille. Peut-être parce qu’on trouve ça un peu ridicule d’étaler son salaire à 60k par an sans aucune gêne (ou qu’on est un peu jaloux, mais l’argument beauf a bon dos). Alors que, encore une fois, c’est totalement ok dans d’autre pays.

3. Roter

Ce qui est dans d’autres cultures une preuve irréfutable que l’on a bien mangé est en France considéré comme la représentation ultime de la personne dégueulasse qui ne prend pas soin d’elle. On l’a déjà démocratisé pour la bière, est-ce qu’on ne pourrait pas s’entendre pour le généraliser en tous cas finalement ? Nan ?

4. Les shotguns

Pour avoir testé, ce n’est clairement pas la façon la plus facile de savourer une bière. Pour ceux qui ne connaissent pas le concept, il s’agit de placer sa canette à l’horizontale et de faire un trou dans le bas avec un couteau, puis d’ouvrir la languette pour se vider ce délicieux breuvage d’une traite dans le gosier. Je pense qu’on devrait priver de dessert pendant 10 ans les gens qui continuent à pratiquer les shotguns.

5. Parler fort

Eh oui, nous les Français, on n’aime pas trop que les gens autour de nous puissent entendre nos discussions, alors on baisse le ton quand on est entre potes pour ne pas que le reste des tables de la terrasse ne soit au courant de tous les derniers potins. Mais ce n’est pas le cas partout et il est souvent conseillé aux étrangers se rendant en France de ne pas parler trop fort. C’et vrai que si je peux préserver mes conduits auditifs, je vous en serais reconnaissante.

6. Laisser ses enfants courir partout

Si en France, on aime que nos gosses restent assis sans un bruit pendant qu’on vaque à nos ptites affaires, dans bon nombre d’autres pays, on laisse les enfants faire leur vie, finalement comme leurs parents. Ce qui est pas mal considéré comme un manque d’autorité voire d’éducation chez nous. Attendez, je demande à l’ASE ce qu’ils en pensent.

7. Demander plus de nourriture au restaurant

C’est comme les gens qui vont se servir dans le pain tout seul quand leur corbeille est vide. C’est non. Interdit. Stop. Allez vous cacher.

8. Manger avec ses mains au restaurant

Un classique très répandu dans les pays où la fast food et la street food font partie du patrimoine local. Moins stylé si tu fais ça avec ton entrecôte 250g et ton risotto aux cèpes.

9. Les marcels

L’attirail incontournable du campeur beauf chez nous, celui du sportif musclé et charismatique chez les autres. Je ne sais pas lequel je préfère mais j’aimerais qu’on mette fin à cette mode au plus vite. D’avance merci.

10. Manger en faisant du bruit

J’ai vomi dans ma bouche en y pensant. Manger la bouche ouverte, boire sa soupe en faisant des « slurp » dégueux, produire des bruits de mâchouilis et parler la bouche pleine, voilà une attitude pas très très bien vue en France qu’il faut laisser à la frontière quand tu rentres dans l’hexagone. À moins que tu ne tiennes pas à ta vie. Dans ce cas, bon appétit.

11. Laisser son chien manger dans son assiette

Trop mignon ce petit toutou qui a léché le fiak de tous ses congénères et qui vient manger ton reste de pâtes au surimi. Il avait faim hein, dis donc ! (Plus jamais je ne remettrai les pieds chez vous, même pour y manger un bon pâté en croûte.)

12. Aller faire les courses en peignoir/pyjama

En soi, ce n’est pas une mauvaise idée. Ça doit être confort de sauter du lit et d’aller faire ses courses en pantoufles. Mais rappelons-nous qu’ensuite, ce pyjama retourne dans ton lit. Avec tous les miasmes du supermarché. Et les 18 variants du Covid. Et la fiente de pigeon dans laquelle tu t’es assis(e) en prenant le bus. Finalement, un jogging, c’est pas si nul.

13. Faire du jet-ski ou du quad

Tu peux faire ça à Dubaï. Tu peux faire ça aux States. Tu peux faire ça à Ibiza. Mais ça s’arrête là. On te retire ton passeport si tu oses monter sur l’un de ces engins pendant tes vacances sur la côte.

14. Porter des slips de bain

À moins que tu ne veuilles te faire exclure par les maîtres-nageurs qui surveillent la piscine pour excédent de swag (c’est faux), retourne vite au vestiaire enfiler un short de bain et des chaussons anti-verrues et laisse ce bel habit à nos amis hors-frontières. Tu verras, l’économie française ne s’en portera que mieux, ce sont les stats qui le disent.

15. Bonus. Jean-Marie Bigard

Est-ce parce qu’il est vraiment drôle quand il parle anglais ou parce que personne ne le connaît ? Le mystère reste entier.

Pas d’inquiétude, on est tous le beauf de quelqu’un parce qu’on fait tous des trucs beaufs sans s’en rendre compte. Et entre nous, on peut aussi se l’avouer : il y a des trucs beaufs qui sont quand même très pratiques. Maintenant il ne te reste plus qu’à découvrir quel beauf es-tu grâce à notre quiz réalisé par une communauté scientifique extrêmement compétente.

Sources : Frenchly, The Local,