Les Gunners, les Merengue, les Red Devils, oui nous aussi on est perdus. En même temps il faut dire que « Real Madrid », « FC Barcelone », « Chelsea », c’est un peu boring, il fallait un peu plus d’inventivité tout de même. Bref, pour que vous cessiez de vous ridiculiser à appeler le mauvais club par le mauvais surnom, voici un petit guide pour vous aider.

1. Real Madrid - Les Merengue

Alors là vous allez voir, l’explication est vraiment nulle. Merengue en espagnol veut dire « meringue », et si les Madrilènes ont ce surnom, c’est parce que leur tenue est blanche et ressemble donc à de la meringue. Voilà, ils ne sont pas allés chercher plus loin. Boriiiing.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : goatling

2. Arsenal - Les Gunners

Si vous êtes un peu bilingue, vous devriez comprendre le surnom, mais comme ça n’est pas le cas, je vais vous l’expliquer, pas de panique.

« Gunners » en anglais signifie « canons », et non les fondateurs d’Arsenal ne se sont pas dit qu’ils se donneraient ça comme surnom parce qu’ils chamboulent tout comme des canons, car déjà ça n’est pas le cas et l’explication serait encore très décevante. En fait cela fait référence à l’histoire du club qui a été fondée par des ouvriers d’une usine d’armement dans le quartier d’Arsenal, à Londres. C’est aussi pour ça qu’il y a un petit canon sur leur écusson, tout s’explique.

3. Manchester United - Les Red Devils

Les Mancuniens ne s’appellent pas Red Devils juste pour le fun, en se disant que « Diables Rouges », ça claquait. En fait, ce surnom viendrait du rugby et surtout serait à l’origine français. Lorsque que l’équipe de rugby de Salford vient faire une tournée dans les années 30 en France pour démocratiser le rugby, les Français impressionnés par le niveau des Anglais leur donne le surnom de « diables rouges ». Et le surnom est resté et a été repris par Matt Busby, entraineur de Manchester United dans les années 50. Voilà toute l’histoire, et la preuve que les Anglais ne peuvent vraiment pas se débrouiller tout seul, même pour trouver un surnom.

Crédits photo (Domaine Public) : The original uploader was Thebot at Ukrainian Wikipedia.

4. Tottenham (Hotspur) - Les Spurs

Ce surnom vient de Harry Hostpur (oui moi aussi j’ai cru un moment à Harry Potter, mais non, calmons-nous). Harry Hotspur est un personnage dans une pièce de Shakespeare mais aussi un chevalier anglais du 14eme siècle. Il était surnommé « Hostpur » pour son caractère impulsif et combatif (le mec est d’ailleurs mort sur le champ de bataille), les fondateurs de Tottenham s’en sont donc inspirés pour en faire un surnom : les Spurs.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Alejandro Ramos

5. L'OM - Les Phocéens

Niveau originalité on est à -8000 mais il faut avouer que le surnom « les Phocéens » sonne bien.

Comme vous le savez sûrement, on appelle Marseille « la Cité phocéenne », d’où le surnom de son équipe de foot. Et l’appellation « cité phocéenne » vient de l’ancienne cité de Phocée, une cité grecque située dans l’actuelle Turquie. Se sont les Phocéens qui ont fondé Massilia en -600, qui est ensuite devenue Marseille, d’où le surnom de la ville. Et pour la petite histoire ce sont aussi eux qui ont crée Antibes (Antipolis), Avignon (Avenio) ou encore Nice (Nikaïa).

Crédits photo : Olympique de Marseille

6. Juventus de Turin - La Veille dame

Un surnom que votre mère n’aimerait pas porter, et pourtant qui lui irait si bien. La Juve se surnomme la vielle dame uniquement parce que c’est l’un des plus vieux club d’Italie. Fondée en 1897, la Juve a aujourd’hui 125 ans. Le seul souci est que « Juventus » signifie « jeune » en latin, donc il s’agirait de se mettre d’accord entre vous les gars.

Crédits photo (Domaine Public) : Guerin Sportivo Photo Archive / Lamberto Bertozzi Collection

7. Villarreal CF - Le Sous-marin jaune

Pour comprendre pourquoi Villareal se fait appeler le Sous-marin jaune, il faut penser au groupe Los Mustangs (que personne ne connait) qui avait repris le titre « Yellow Submarine » des Beatles. Cette reprise fut un succès en Espagne, et quand Villarreal évoluait en 3eme division ils avaient pour habitude de passer cette chanson lors de leur victoire. Voilà, vous savez tout, il ne faut pas aller chercher plus loin (à noter aussi que Villarreal joue généralement en jaune donc ça collait bien).

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Mjazick

8. Flamengo - O mais querido do Brasil

Le Flamengo, aussi surnommé Rubro-Negro (pour les couleurs du maillot), est un des clubs les plus populaires du Brésil d’où son autre surnom « O mais querido do Brasil ». Pas très compliqué à comprendre, je ne vous fais pas la traduction pour que vous puissiez faire travailler vos petites méninges.

9. Le surnom caché du Bayern, le FC Hollywood

Le surnom officiel du Bayern est « die Bayern », ce qui est particulièrement pourri. Du coup je suis allée chercher un peu plus loin, pour découvrir que le Bayern était aussi surnommé le FC Hollywood.

Le surnom est né dans les années 90, quand les joueurs étaient particulièrement connu pour toutes leurs histoires people en dehors du stade. Les joueurs ne s’entendaient pas tous très bien, s’embrouillaient entre eux, et voilà comment ce surnom est né. Super flatteur !

10. FC Barcelone - Les Culés

Ce surnom est sûrement le plus loufoque de ce top étant donné que « els culers » signifie « les culs » en catalan. Et désolée de vous décevoir, mais les supporters catalans n’étaient pas surnommés comme ça parce qu’il avait tous un bon boule, mais tout simplement parce qu’à l’époque (au début du XXe siècle) le stade du FC Barcelone ne se composait que d’une seule tribune et que les supporters du rang du dessus étaient assis avec les fesses dans le vide (on est bien loin de l’actuel Camp Nou). De l’extérieur, on voyait donc toutes leurs petites fesses dépassées (et probablement souffrir, parce que ça a pas l’air confortable).

Sinon le surnom officiel du Barça est les « Blaugrana », mais comme c’est nul on n’en parlera pas.

A quand le surnom du PSG ? Le club maudit ça serait pas mal je pense.