Depuis le début du confinement, les stories Instagram et Snapchat ont bien changé. Plus de sorties, plus de voyages et plus de soirées : les apprentis instagrammeurs ont été obligés de changer leurs habitudes. Pires que les voisins en confinement, pires que les chaînes Facebook, il y a les stories du confinement. Il y a des trucs insupportables sur Instagram, mais certaines personnes ne l’ont manifestement pas compris et ont décidé de saboter notre confinement avec leurs stories insupportables. On a recensé pour vous les dix stories de relous par excellence, ceux qui ont le plus de chances de choper le coronavirus.

1. La story "Regarde, mon lieu de confinement est mieux que le tien"

Tu es bloqué dans ton appart à Paris, à Lyon ou peut-être à Châteauroux. Dans tous les cas, tu es confiné dans un espace particulièrement exigu avec un accès extérieur plutôt restreint (une fenêtre). Pendant ce temps, Antoine et Manu se prélassent à la campagne au bord de leur piscine, pas loin du terrain de tennis. Il fait chaud et le soleil brille, c’est donc le moment pour Antoine et Manu de faire une story Instagram pour bien montrer à tout le monde à quel point leur vie est plus douce et agréable que la tienne.

2. La story "Regarde, j'ai fait du pain. Et une tarte. Et un gratin. Et des œufs durs avec de la mayo."

Il est vrai que tu es un grand amateur de nourriture, d’ailleurs tu suis des pages « pornfood » sur Insta et tu passes toujours un bon moment devant les épisodes de Top Chef. Pourtant, tu n’as pas signé pour voir chaque jour les plats tristes et fades de Clémentine et les expérimentations ratées de Julien qui essaie de se persuader qu’il a réussi quelque chose de sa vie. Tes connaissances ont visiblement découvert qu’ils avaient une cuisine après la fermeture des fast-foods et il fallait absolument qu’elles en fassent profiter tout le monde.

3. La story "Ouais, je respecte pas le confinement mais bon YOLO"

Rien n’est plus agaçant en cette période de confinement que de voir les stories de Caroline qui ne se sent manifestement pas concernée par le confinement et va voir ses potes à droite à gauche parce que « tu comprends mes potes c’est toute ma vie, je peux pas vivre sans eux. En plus ils habitent qu’à 45 minutes de marche de chez moi ! ». Pire que tout : finalement Caroline s’ennuie quand même chez ses potes. Reste chez toi bordel ! Ça donnerait presque envie d’espionner ses stories pour la dénoncer quand elle sort.

4. La story "Je fais plein de sport pour rester en forme, et toi grosse larve ?"

Il y a plein d’astuces pour faire du sport en intérieur et Nico l’a bien compris. D’ailleurs, il fait des stories tous les jours où on peut le voir en train de faire des pompes, du gainage, porter des haltères et un tas d’autres activités très fatigantes. Tu sais bien que la volonté de Nico n’est pas de se muscler mais de t’humilier en te rappelant que tu n’as pas fait de sport depuis bien longtemps.

5. La story "Je m'emmerde alors je fais des challenges flingués"

Tout le monde les a vus, beaucoup ont cédé à la tentation et certains y résistent encore : ce sont les challenges Instagram. Qu’il faille poster une photo de soi enfant, jongler avec du PQ ou partager ses goûts musicaux, les gens sur Insta semblent prêts à tout pour échapper à l’ennui. Il s’agirait d’arrêter à présent.

6. La story "Je joue de la basse et je chante Wonderwall"

Déjà que personne n’écoute les concerts en visio de Jean-Louis Aubert et Patrick Bruel, penses-tu vraiment qu’on a envie d’écouter tes reprises Florian ? Une fois ou deux pour montrer que tu fais quelque chose de ton confinement, on veut bien comprendre. Mais tous les jours ? Vraiment ?

7. La story "LIVE YOUR DREAM / RESPECT HUMANITY / BE YOUR BEST SELF"

Habituellement déjà, personne n’apprécie les stories « motivation et citations philosophiques à deux balles » de Christina. En temps de confinement, c’est encore pire. Tout ce que tu veux, c’est chiller tout seul, rire devant des memes débiles et voir des gens qui s’ennuient autant que toi mais non, Christina en a décidé autrement. Alors, elle poste chaque jour 34 stories avec de belles phrases en anglais bien inspirantes, comme si elle était l’élue choisie pour nous sauver de la déprime.

8. La story "C'était vraiment trop bien avant, quand on pouvait faire des soirées"

Chaque fois que tu tombes sur une story avec plusieurs personnes qui ont l’air de passer un bon moment, tu deviens suspicieux. Etait-ce avant le confinement ou as-tu affaire à des hors-la-loi ? Il est absolument impensable que des gens puissent s’amuser alors que tu t’emmerdes, alors tu demandes « Elle date de quand la photo haha ? ». Quand on te répond que ce n’est qu’un souvenir lointain , tu es soulagé.

9. La story "Euuuh y'a que moi qui trouve ça long ?? Je deviens fou là...."

Oui Timéo, tout le monde est saoulé. Avec tes stories de gros relou du confinement, tu ne fais qu’accroître mon anxiété et mon angoisse alors par pitié, arrête. Je suis bien content que tu t’emmerdes autant que moi, mais je préférerais vivre ma quarantaine en paix, merci.

10. La story "Euuuh, y'a que moi qui trouve ça incroyable ? Sport, série, bons petits légumes #mameilleurevie"

Encore plus insupportable que Timéo, il y a Morgane. Morgane profite du confinement pour apprendre l’italien, écrire un livre et rénover sa maison. Le midi, elle prépare des plats avec les légumes du potager et l’après-midi, elle regarde des films d’auteur kazakhs. Morgane est un enfer vivant qui te ramène perpétuellement à ton existence triste et à ton corps de larve qui va bientôt fusionner avec ton lit.

Si tu t’ennuies pendant le confinement et que tu en as marre de regarder les stories flinguées de tes potes, tu peux nous suivre sur Instagram et regarder les meilleurs TikTok de la semaine. Promis, ça ira mieux après.