Y’a pas d’âge pour commencer le sport, dès qu’on sait marcher, on peut courir. La concu est très présente, donc le plus tôt on s’y met, le mieux c’est, et rien à foutre des études, de la croissance et tout le reste, c’est pour les fragiles tout ça. Quelques prodiges l’ont bien compris (enfin plutôt leurs parents) et ont donc commencé le sport tôt, très tôt…

C’est le cas du prodige Pelé qui a joué sa première coupe du monde à seulement 17 ans, ou encore Katie Ledecky qui a participé aux JO de Londres en 2012 alors qu’elle n’avait que 15 ans. Et ouais, nous on était en train de passer le brevet des collèges et y’en a d’autres qui étaient aux JO, chacun sa vie hein.

1. Max Verstappen était le plus jeune pilote de l'histoire de la Formule 1 lorsqu'il a commencé

Tout le monde (ou en tout cas ceux qui s’intéressent à la Formule 1) connait le prodige néerlandais Max Verstappen. Il était d’ailleurs champion du monde de Formule 1 en 2021, ce qui est clairement pas dégueu. Eh bien sachez que Verstappen a commencé la Formule 1 très tôt, le bougre n’avait peur de rien. En 2015, alors qu’il n’a que 17 ans, Verstappen remplace le Français Jean-Eric Verge de l’écurie Toro Rosso, ce qui va faire de lui le plus jeune pilote de l’histoire de la F1, tout simplement.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Morio

2. Nadia Comaneci la jeune Roumaine qui a marqué l'histoire de la gymnastique

À seulement 14 ans Nadia Comaneci a marqué l’histoire de son sport la gymnastique, en étant la plus jeune gymnaste de l’histoire à obtenir la note maximale de 10 aux JO de 1976 après sa démonstration aux barres asymétriques. Nadia Comaneci commence la gymnastique à l’école maternelle dans une équipe locale, à 6 ans elle est repérée par l’entraîneur Béla Károlyi pour devenir une des premières élèves de l’école de gymnastique basée à Onesti.

Elle remporte ses premiers championnats d’Europe à 13 ans lorsqu’elle passe dans la catégorie senior en s’imposant sur toutes les épreuves sauf le sol, où elle termine deuxième, plutôt bg quand même.

3. Pelé est le plus jeune joueur a avoir joué une coupe du monde

À seulement 17 ans Pelé est appelé par le Brésil pour jouer sa première Coupe du monde, et la réaction logique à cela serait de se dire « mdr ils devaient vraiment être en dèche de joueur pour appeler un gamin de 17 ans », eh bien pas du tout, c’est juste que ce mec était déjà un prodige.

Il ne participe pas aux premiers matchs de la compétition car il est blessé, mais il fait son entrée au troisième match décisif face à l’URSS. Finalement Pelé inscrit 6 buts en l’espace de trois rencontres, et le Brésil gagne la coupe du monde, faisant de Pelé le plus jeune joueur à remporter une Coupe du Monde.

4. Katie Ledecky, championne de natation dès l'adolescence

Katie Ledecky commence la natation à l’âge de 6 ans car son frère aîné en faisait et que sa mère était une nageuse de l’université de Nouveau-Mexique. On va dire que les conditions étaient propices pour que la petite Katie perce dans le game de la natation.

Elle est sélectionnée à seulement 15 ans pour participer aux Jeux olympiques de Londres, et c’est donc la plus jeune athlète de la délégation américaine. Elle va s’imposer sur le 800m nage libre, qu’elle mène de bout en bout. Un an plus tard elle gagne l’argent au 4x100m nage libre et l’or sur le 4x200m nage libre aux championnats du monde de natation à Barcelone, elle explose aussi le record du monde du 1 500 m nage libre lors de ces championnats du monde.

Une jeune prodige qui continue de faire trembler les bassins.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Agência Brasil Fotografias

5. Le très célèbre Kobe Bryant

Kobe Bryant a commencé le sport très tôt (comme ça peut souvent être le cas aux USA), ainsi il passe directement du lycée à la NBA alors qu’il n’a que 17 ans. Il devient de ce fait le plus jeune joueur de l’histoire de la ligue lorsqu’il joue son premier match. A 18 ans, et donc seulement un an après, il devient le plus jeune titulaire d’un All Star Game.

Et voilà, c’est comme ça qu’une star de la NBA est née, et il faut dire qu’on le regrette encore beaucoup aujourd’hui.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Keith Allison from Hanover, MD, USA

6. Martina Hingis, la prodige du tennis

À 16 ans, la jeune joueuse Suisse remporte un titre du Grand Chelem en simple dans l’ère Open, ce qui fait d’elle la plus jeune joueuse de tous les temps, ainsi que la plus jeune joueuse à être classée numéro 1 mondial.

Martina Hingis était une enfant précoce du tennis : elle était championne du monde à seulement 14 ans. En même temps, la jeune joueuse a commencé à pratiquer son sport à l’âge de 5 ans, donc dites-vous qu’à 14 ans elle avait déjà presque 10 ans de carrière.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Andrew Campbell

7. Mike Tyson, ou le "Kid Dynamite" pour les intimes

Tyson était clairement un enfant précoce, à 13 ans il pesait déjà 80 kg (oui oui), et il a donc rapidement été repéré par Cus d’Amato, l’entraineur des champions Floyd Patterson et José Torres, reconverti dans l’aide aux jeunes défavorisés, auxquels il enseignait la boxe.

Repéré ensuite par la presse, Mike Tyson reçoit son premier surnom « Kid Dynamite ». Surnom qu’il mérite bien, car il a effectivement battu le record de précocité de son prédécesseur Floyd Patterson, en venant à bout de Trevor Berbick à Las Vegas, âgé de seulement 20 ans.

8. Hend Zaza, la plus jeune participante aux Jeux Olympiques depuis 1968

La pongiste de 12 ans était la plus jeune participante lors des JO de Tokyo, et la plus jeune participante de l’histoire des jeux depuis 1968. D’origine Syrienne, elle était la plus jeune porte drapeau de l’histoire de la délégation, bref ça fait beaucoup de records de précocité tout ça.

Hend Zaza reporte le tournoi de qualification ouest-asiatique se déroulant en Jordanie, malgré les tensions politiques dans son pays, et la guerre civile.

9. La jeune joueuse de foot, Ariana Dos Santos

Ariana Dos Santos a commencé à se faire connaître à l’âge de 6 ans lorsqu’on la voit réaliser des dribbles exceptionnels dans des videos diffusées sur les réseaux sociaux. Ses videos ont un tel succès qu’elle rencontre Andressa Alves, une des meilleures joueuses du FC Barcelone, mais aussi ses idoles Neymar ou Ronaldinho.

Son amour pour le football ne vient pas de nulle part, son père d’origine brésilienne l’emmène à plusieurs reprises dans le pays du football. Elle s’entraîne aussi au Kansas, région où elle est née, tout en sachant que le football féminin est très développé aux Etats-Unis.

Ariana Dos Santos a encore du temps pour devenir footballeuse professionnelle, mais on sait qu’elle a beaucoup de potentiel et on espère la revoir dans quelques années.

10. L'enfant le plus rapide du monde, Rudolph "Blaze"

Et que devient ce petit enfant de seulement 7 ans qui avait fait sensation il y a quelques années ? Eh bien honnêtement j’en sais rien, mais il faut savoir qu’il y a quelques années, en 2019 précisément, Rudolph Ingram était l’enfant le plus rapide du monde. Il courait le 100m en 13’48 » battant son propre record de 19 centièmes, ce qui est très impressionnant pour un garçon de son âge. Il détient le record du monde du 100m des 7 ans (oui ça existe). Evoluant aussi sur le football américain on se demande vraiment ce que ce jeune prodige va devenir, en espérant qu’il puisse quand même avoir une enfance à peu près normale.

Sources : Le Figaro, Sports