Ça arrive à tous que, passé un certain âge, on envisage une reconversion professionnelle. Un banquier qui devient tonnelier, un contrôleur des impôts qui devient testeur de toboggan, bref classique. Les sportifs aussi sont parfois lassés de faire toujours la même chose des années durant, lassés de pousser un ballon en vain, lassés de tourner en rond autour d’une piste, et ils s’essayent à d’autres disciplines. Parfois avec succès, mais souvent avec échec. On vous laisse les découvrir.

1. Michael Jordan, du basket au baseball

La reconversion de Jordan avait choquée le public qui n’avait pas bien compris le choix du sportif. Au sommet de sa carrière avec les Chicago Bulls, Flying Jordan décide de tout plaquer pour se mettre au baseball. En effet il était fan de baseball, et il s’est dit « si je suis bon au basket, je peux bien l’être au baseball ». Il travaillera beaucoup et s’entrainera énormément pour atteindre son rêve et même si son talent est loin d’être comparable aux prouesses qu’il réalisait au basket, il a atteint un niveau correct au baseball en intégrant les White Sox, une équipe évoluant dans la Ligue majeure de baseball. Finalement il retrouvera seulement deux saisons plus tard les terrains de basket pour terminer sa carrière en beauté.

2. Usain Bolt s'est essayé au foot

Usain Bolt a voulu s’essayer au foot car il était fan de Manchester United depuis toujours. Après une carrière plus que fructueuse en tant que sprinteur, il a cherché activement un club de foot professionnel. Il a donc passé des essais avec Dortmund, ou encore avec Mamelodi Sundowns (un grand club d’Afrique du Sud). Ces essais n’ont pas payé (sinon ça se saurait) et Bolt a fait un court passage en Australie avec les Central Coast Mariners FC, une équipe de niveau régional. Si le coach lui reconnait bien de grandes qualités athlétiques, niveau technique et placement c’est pas trop ça. Bolt s’est finalement raisonné et a déposé les crampons assez rapidement.

3. Les sprinteurs américains Tyson Gay et Lolo Jones se sont reconvertis dans le bobsleigh

Lolo Jones était une sprinteuse américaine spécialiste du 60m, championne du monde en 2008 et 2010. Après sa carrière, la sprinteuse s’est lancée dans le bobsleigh, avec succès. Elle participe aux championnats du monde en 2013 avec l’équipe nationale américaine et décroche la 3ème place. Tyson Gay, spécialiste du 100m et du 200m (qui avait des petits problèmes de dopage, oups) s’est aussi essayé dans la discipline, avec moins de succès. Apparement c’est assez « courant » chez les sprinteurs américains de s’essayer au bobsleigh, puisque Ryan Bailey qui faisait partie du relai 4x100m, avait fait les essais pour devenir pousseur au sein de l’équipe des Etats-Unis en même temps que Gay.

4. Luc Alphand de skieur alpin à coureur automobile a mec qui fait de la voile

Dans les années 90, Luc Alphand était l’un des descendeurs les plus connus de l’équipe de France. Il avait notamment remporté la Coupe du Monde 1997. Mais ça ne lui a pas suffi. Il décide de se mettre à l’auto dès 1999 et s’aligne sur le Paris-Dakar. V’là t’i pas qu’il remporte la course le bougre. Après ça, Alphand a encore décidé de s’essayer à un autre sport : la voile. En 2011 il prend le départ de la célèbre course du Transat Jacques-Vabre, qu’il ne gagne pas. Faut bien avoir des échecs dans la vie Luc, ça forge le caractère.

5. Barthez qui passe de footballeur à coureur automobile (lui aussi)

Barthez, fait partie de ces noms du foot que l’on ne peut pas oublier. Une Coupe du Monde, une Ligues des Champions, un championnat d’Europe ne permettront pas de rassasier son envie de percer dans le sport, à tous les niveaux et dans tous les sports. Il s’essaye donc à l’automobile, avec notamment plusieurs départs aux 24 Heures du Mans. Sa carrière ne sera pas hyper fructueuse mais on peut le féliciter d’avoir essayé.

6. Florent Manaudou, handballeur à ses heures perdues

Manaudou après avoir remporté quatre médailles olympiques, déclare en 2016 après ses deux médailles d’argent, vouloir mettre en pause sa carrière pour revenir au handball. Bon pourquoi pas. A 26 ans, le jeune nageur se lance donc dans son nouveau sport avec l’équipe d’Aix Université, une équipe de quatrième division nationale. Quand on sait qu’il s’est aussi essayé à la chanson, on a juste envie de lui de vivre sa vie en étant drivé par le kif en fait.

7. Jean Galfione, l'ex-perchiste reconverti dans la voile

Champion Olympique du saut à la perche en 1996, Galfione est celui qui a inspiré Lavillenie. C’est aussi le premier Français à franchir la barre des 6 mètres, bref c’était un boss dans sa discipline. A la fin de sa carrière, comme pas mal d’athlètes pro, il a voulu se reconvertir et s’essayer dans sa seconde passion : la voile. Pour Galfione, ça a été un succès, il termine à la 18eme place de la route du Rhum en 2014, il y re-participe en 2018 mais est contraint d’abandonner à cause des conditions météorologiques. Il participe aussi au Transat Jacques Vabres en 2021, une conversion rondement menée finalement.

8. Tim Wiese l'ancien footballeur allemand qui décide de faire du catch

Pour le coup la probabilité qu’un footballeur se reconvertisse dans le catch était assez faible étant donné que les deux disciplines sont quand même assez éloignées. L’ancien gardien de la sélection allemande, qui n’était pas forcément ultra connu du grand public car il était en troisième réserve, a choisi par la suite de se reconvertir totalement en catcheur. Il devient catcheur professionnel en WWE, et gagne son premier combat en 2016, ça n’a pas de sens mais il l’a fait et on ne peut que le respecter.

9. Eric Cantona, reconverti dans le Beach soccer (pas beaucoup d'imagination, c'est vrai)

Cantona a arrêté sa carrière quand il avait 31 ans, donc relativement tôt. Après avoir marqué les esprits en France et en Angleterre en étant l’un des meilleurs défenseurs d’Europe, il se reconvertit dans le beach soccer (du foot dans du sable en gros), ce qui n’est pas très très différent du foot, on est d’accord. Il a joué au niveau international pendant 8 ans et a ensuite été entraineur. Cantona a finalement passé autant de temps dans le foot que dans le beach soccer.

10. La légende Paolo Maldini, reconverti dans le tennis

L’un des plus grands défenseurs que ce monde ait connu, Paolo Maldini est une légende de l’AC Milan, et après avoir passé 24 ans dans le même club, il s’est dit « pourquoi pas faire autre chose ». Il a cherché à percer dans le tennis, sauf que ça n’est pas parce qu’on est bon dans un sport qu’on est bon dans tous les sports, et ça Maldini l’avait un peu oublié. Il a essayé de jouer en pro notamment au Challenger de Milan, et s’est pris une belle branlée dans la gueule. Depuis, on ne l’a plus jamais revu (dans ce sport j’entends)…

La crise de la quarantaine, c’est vrai pour tout le monde…