L’histoire de la pomme est fascinante. Digne des plus gros blockbusters américains ! La patate dont la saga remonte à plus de 10 000 ans, en Amérique latine. Cultivée depuis le néolithique, elle a traversé les océans pour arriver en Europe au XVIe siècle avant de se répandre partout dans le monde. Aujourd’hui, on la mange à toutes les sauces. La patate, c’est le steak de la terre. La base ! Voici les meilleures spécialités…

1. Les frites (Belgique)

La frite remonterait au XVIIIe siècle. C’est un peu flou. Reste qu’il s’agit de l’une des plus belles inventions de l’humanité. Un plat sublimé par les Belges, dont tout le monde raffole ! Même ceux qui sont anti-fast food disent « y a que les frites qui sont bonnes ». Ouf ! Les frites qui se retrouvent aussi déclinées, aux États-Unis notamment, au fil de plats comme les loaded fries. Scandaleusement gras et scandaleusement bon ! Et si vous êtes accro, on a sélectionné pour vous les meilleurs accessoires frites pour voir la vie en frites.

2. Le gratin dauphinois (France)

Classique de la gastronomie française, ce bon vieux gratin dauphinois fait la joie des petits et grands lors des grandes occasions. Mentionné pour la première fois dans les livres d’histoire le 12 juillet 1788, il est toujours aussi populaire.

3. Les gnocchi (Italie)

On mélange de la farine avec des pommes de terre et hop, on a des gnocchi ! Enfin, plus ou moins. Ces magnifiques petites bouchées qui se déclinent aussi au fil de plusieurs recettes. La ville de Nice a d’ailleurs les siens.

5. La skordalia (Grèce)

Une purée bien crémeuse, très riche en ail, préparée sans produits laitiers, qui se déguste tout seule ou tartinée sur du pain. Le genre qu’on ne doit absolument pas manger avant un premier rendez-vous…

6. Le salade de pommes de terre japonaise (Japon)

Une salade pas comme les autres, bien crémeuse, garnie avec des petits légumes croquants comme des oignons, des concombres ou des carottes. Le tout servi avec de la vinaigrette préparée à base de moutarde japonaise et de vinaigre de riz.

7. La truffade (France)

On revient chez nous avec ce plat typiquement auvergnat. Le genre qui tient au corps. Comme l’aligot d’ailleurs, avec lequel la truffade se tire la bourre. On aurait pu mettre l’aligot dans ce top. On aurait dû mettre l’aligot dans ce top. La truffade donc, qui se cuisine avec des pommes de terre coupées en rondelles, qu’on fait rissoler avec de la tomme du Cantal. Une raison de plus de partir vivre dans le Cantal.

8. Les patatas bravas (Espagne)

En Espagne, il y a deux sortes de patatas bravas. Celles qui ne vont pas chercher midi à quatorze heures, pour les touristes peu regardant, avec des patates coupées en morceaux et un peu de ketchup-mayo, et les autres, les vraies. Ces dernières étant donc confectionnées avec des pommes de terre frites dans l’huile d’olive avec de l’ail, puis nappées de sauce brava, qui contient du poivron rouge et du piment et qui n’a donc rien à voir avec le ketchup.

9. La poutine (Canada)

Des frites, du fromage en grain et de la sauce brune ! Sauce préparée à base de fond de veau ou de bœuf. Une spécialité québecoise qui permet d’affronter les hivers rigoureux ! Plusieurs pays se sont appropriés la recette, qu’ils ont adaptée. En Italie par exemple, on remplace la sauce brune par de la bolognaise.

En matière de patates, la France domine !