On vous avait déjà parlé de la charge mentale des propriétaires de chats, eh bien vous apprendrez qu’il existe aussi une charge mentale pour les propriétaires d’enfants. Vous les aimez ces p’tits êtres, mais ils vous ont envahi. La fatigue faisant, vous n’avez rien vu arriver. Et patatra : vous n’êtes plus le maître de votre toit. Voici huit signes avant-coureur qui doivent vous urgemment mettre la puce à l’oreille… s’il n’est pas déjà trop tard (musique dramatique).

1. Ah bon ? Il existe un compte adulte sur Netflix ?

Je sais. Cela va provoquer un choc chez certains/certaines mais ils existent sur cette plateforme de streaming des programmes pour les plus de dix ans. Comprenant des scènes de violence, des vrais gros mots et parfois un peu de boule. Dingue ça !

2. L’enfant a un oreiller attitré dans votre lit

C’est souvent le vôtre, que l’enfant balancera la plupart du temps par terre afin d’adopter avec le plus d’aisance possible la position de dodo dite de « l’étoile de mer ».

3. Le canapé du salon est devenu votre lit

Ce signe alarmant fait tristement écho au précédent. Votre enfant vous a chassé du lit parental. « Oh, il a l’air de tellement bien dormir, je n’ai pas envie de le réveiller ». Désolé de vous l’avouer mais vous êtes faible.

4. Vous sanglotez lorsque vous essayez de vous souvenir de votre dernière grasse matinée

C’est malheureusement le pain quotidien de la quasi-majorité des parents. Il n’empêche : vous ne souhaiteriez pas à votre pire ennemi des réveils en fanfare à grands coups de « j’veux mon chocolaaaat chaaaaud làààà » alors que le soleil est encore couché.

5. Dans vos enceintes, les mêmes chansons tournent en boucle

Un indice ? Une bande-originale ? L’héroïne doit cacher ses pouvoirs, ne pas en parler ? Faire attention pour que le secret survive ? Pas d’états d’âme ? Pas de tourments ? De sentiments ? Vous l’avez forcément.

6. Dans la cuisine, vous n’avez plus voix au chapitre

Et en bon esclave que vous êtes et afin de faciliter une très précaire atmosphère de paix dans votre foyer, vous obéissez. « Des pâtes au ketchup avec frites ? Pas de problème mon roudoudou des bois. D’accord, je baisse les yeux quand je te parle ».

7. Votre salon est devenu un showroom Joué-Club

Afin de pouvoir pleinement profiter de quelques secondes de calme relatif sur leur canapé (ce n’est plus le vôtre, désolé), vous devez pousser un camion de pompier télécommandé, un puzzle incomplet, une quinzaine de poupées… Attention, vous êtes en train de marcher sur des Lego.

8. Vos documents administratifs sont devenus des œuvres d’art enfantin

« Oooh c’est magnifique mon chat des bois. Je suis sûr et certain que le monsieur des impôts appréciera ton si beau dessin de tête-de-mort… DE TÊTE DE MORT ? Gloups ».

Parents, reprenez le pouvoir. Si votre progéniture a un toit au-dessus de la tête, c’est grâce à vos efforts incessants. Et s’ils ne sont pas contents, ils n’ont qu’à trouver de nouveaux escla… parents ou vous payer un loyer. Comment ? L’enfant n’a que 3 ans ? Il est temps de lui apprendre le sens de l’effort. Ce serait le plus beau des cadeaux pour jeune parents qu’il pourrait vous faire.