Ces derniers jours on nous a annoncé une nouvelle mutation du coronavirus : le variant breton. On en avait déjà parlé dans le top sur les variants régionaux du covid qu’on aimerait bien voir arriver, mais cette fois-ci le truc est bien réel. On a vraiment trouvé un nouveau variant en Bretagne, et le pire c’est qu’il est indétectable avec les tests PCR normaux. Du coup, il faut s’appuyer sur d’autres signes pour le reconnaître. D’après notre expérience de la Bretagne, les signes devraient être les suivants :

1. Les patients atteints par ce variant portent un masque aux couleurs du drapeau breton

Ça les rend plus faciles à repérer, mais le problème c’est qu’environ 99 Bretons sur 100 portent ce masque maintenant qu’ils n’ont plus le droit d’agiter leur drapeau dans les festivals de musique du monde entier.

2. Tu éternues du beurre salé

C’est pratique pour cuisiner mais beaucoup moins pour se moucher parce que c’est hyper gras.

3. La prise de sang révèle une alcoolémie de 3 grammes d'alcool par litre de sang

En plus d’être très dangereux pour tes poumons, le variant breton est donc aussi très dangereux pour ton foie. A cause de lui tu n’as même plus le droit de conduire sous peine de te prendre une amende en cas de contrôle.

4. Tu éprouves des envies soudaines de sortir de chez toi dès qu'il pleut

Le variant breton entraîne des comportements très étranges qui te font adorer la pluie, surtout lorsqu’elle est mouillée.

5. Ta fièvre n'atteint pas + de 28 degrés en plein soleil

C’est une fièvre bretonne, la moins dangereuse d’entre toutes mais aussi la plus bizarre. Au moins, là, y’a pas besoin de prendre de doliprane. De toute façon tu n’as pas le droit de prendre de paracétamol puisqu’on te le rappelle tu as 3 grammes d’alcool dans le sang.

6. Des hallucinations auditives te font entendre le loup, le renard et la belette

Tu entends ces trois animaux qui chantent avec la voix de Nolwenn Leroy, ce qui peut provoquer des accès de folie dans certains cas rares.

7. La maladie ne se fait même plus appeler le ou la Covid mais la Soazig

L’Académie Française n’a pas encore tranché sur le genre de la maladie, mais Soazig étant un prénom féminin ça ne devrait pas trop faire de débat cette fois-ci.

8. Maintenant tu trouves que le biniou franchement c'est plutôt joli

Le virus a entraîné une modification de la structure de tes oreilles qui fait passer ce son strident pour une douce caresse sur tes tympans. C’est incroyable.

9. La nuit tu t'enroules dans ta couette comme dans une galette

Tu dis à tout le monde que c’est parce que tu trouves ça « plus confortable » mais en réalité c’est le variant breton qui t’a contaminé.

10. Dès que tu vois le Mont Saint-Michel, tu dis que c'est à toi

C’est très problématique car cela t’embarque dans des débats inutiles et sans fin qui peuvent largement éprouver ton organisme et créer une fatigue pouvant de conduire à quitter une soirée à 2 heures du mat’ pour aller te coucher.

11. Ton animal totem est une huitre

Dans le doute, repasse le test pour savoir quel est ton animal totem, ça marche mieux qu’un test PCR.

12. Tu sais écrire le mot Kouign-amann sans faire de faute du premier coup

Alors qu’avant tu écrivais « Kouigne Aman » comme tous ces ignorants.

13. Tu connais par cœur les paroles de La Tribu de Dana

Il suffit que quelqu’un dise « Le vent souffle sur les plaines » pour que tu finisses la chanson. C’est moyennement handicapant dans la vie de tous les jours mais il faut quand même en parler.

14. Le variant breton se guérit par une galette saucisse matin midi et soir

Le cousin du Professeur Raoult, le Professeur Kouarc’h, estime que l’andouille de Guéméné est un remède plus efficace, mais ça n’a pas encore été prouvé par la science.

15. Il se transmet plus vite qu'une 8.6 en festoche, c'est dire s'il est dangereux

Il est tout de même nettement moins nocif pour le corps que les bières de plus de 8 degrés en cannette, mais c’est quand même flippant.

Crédits photo : Topito

Par contre, tu ne ris plus du tout aux blagues sur les Bretons, et ça c’est dommage.