Pour savoir si une personne est un bon coup, il y a trois solution : coucher avec cette personne, lui faire passer le test « es-tu un bon coup ? », ou l’observer et déduire de sa personnalité s’il est OUI ON NON, un bon coup. Bien sûr, pour ça, il faut savoir quoi observer, alors voici quelques signes qu’une personne est un mauvais coup. C’est très sérieux et approuvé officieusement par l’Université des Sciences du Limousin.

1. S'il/elle ne fait que parler de lui-même

Les gens qui agissent de manière égoïste au quotidien sont généralement à chier au lit. Pourquoi ? Parce que, sous la couette comme dans le reste de leur vie, ils ne pensent qu’à leur cul. Ça laisse celui de leur partenaire un peu trop esseulé et, donc, insatisfait.

2. S'il/elle a une extrême confiance en lui

Les amants trop confiants en eux sont aussi ceux qui se remettent le moins en question. Bah ouais, pourquoi faire des efforts quand on est déjà exceptionnel ? C’est typiquement le genre de personnes qui, quand on leur dira qu’on préférerait qu’elles caressent comme-ci plutôt que comme-ça, répliqueront (avec un air bête) : « J’ai toujours fait comme ça pourtant et ça a toujours plu aux autres, je vois pas pourquoi je changerais ». Une vraie phrase de mauvais coup.

3. S'il/elle se vante de ses prouesses

On connaît tous la chanson : ceux qui s’en vantent le plus sont ceux qui le font le moins bien. Les vrais bons coups se font généralement discrets : ils ne bronchent pas trop quand le sujet du sexe vient sur la table entre amis ou en famille (quoi, vous ne parlez jamais cul avec mamie ?). Bref, méfiez-vous des prétendus dieux du sexe qui ne connaissent en réalité qu’une position : l’étoile de mer.

4. S'il/elle manque d'hygiène

Une mauvaise hygiène en haut, c’est aussi une mauvaise (voire très mauvaise) hygiène en bas. Je nem’attarderai pas trop sur ce sujet parce que je viens de manger, mais vous savez très bien de quoi je parle.

5. S'il/elle est bourré

Soyons honnêtes : personne ne baise très bien en étant bourré. Ça peut être agréable tout de même, mais rarement exceptionnel. Exactement comme un clafoutis oui, vous m’ôtez les mots de la bouche.

6. S'il se définit comme "mâle alpha"

Et là, en plus d’être un mauvais coup, il s’agit à 100% d’une belle enflure. Tu n’as pas envie de coucher avec ça quand même ?

7. S'il/elle est nul en massage

Pas besoin d’être un maître incontesté du palper-rouler non plus, mais un minimum de skills en massage témoigne d’un bon sens du toucher, de la patience et de l’écoute du plaisir de l’autre. Du coup, si la personne est nulle dans ce domaine, ça laisse rien présager de bon pour le sexe.

8. S'il/elle manque de patience

Pour donner du plaisir à quelqu’un, il en faut parfois, de la patience. Tout le monde ne jouit pas en deux minutes. Alors, si la personne que tu envisageais comme partenaire s’agace parce que le serveur met du temps à venir, parce que le métro est en retard ou parce que Noël c’est dans trop longtemps, dis-toi qu’elle baise probablement mal.

9. S'il/elle porte un tatouage tribal

Généralement, ces personnes-là poussent des petits cris aigus pendant les coïts et pleurent au moment de l’orgasme. Parfois, elles lâchent même un « je t’aime » alors que c’est la première fois que vous couchez ensemble. L’horreur.

10. S'il/elle travaille dans la finance

C’est probablement parce qu’il est toujours en train de penser à ses stock-options qu’il n’est pas capable de réussir un cunnilingus.

11. S'il/elle vote Zemmour

Heureusement, ils sont de moins en moins, et ça c’est une superbe nouvelle pour le cul. Mais, d’une manière générale, le sexe de droite n’est pas des plus satisfaisants.

12. S'il/elle est dans le coma

Forcément, c’est un peu gênant pour réaliser des prouesses au lit .

13. S'il/elle écoute Fun Radio

C’est un coup à choper des MST ça, faites vraiment gaffe.

Franchement, parfois, vaut mieux avoir un bon sextoy.