Quand on fait un film, on surpasse parfois ce que le commun des mortels peut visionner et on décide de supprimer des scènes, trop choquantes ou peu compréhensibles. C’est le cas de plusieurs adaptations dont les scènes de livres étaient trop choquantes pour être vues au cinéma par exemple. Il y a aussi le cas de scènes de cul non simulées dans des films, et là pour le coup ça n’a pas été coupé, mais c’est un autre sujet. Attention à vous car on va ici parler de scènes tellement choquantes que le monteur a probablement vomi sur son clavier avant que l’on ne décide de les supprimer une bonne fois pour toutes.

1. La scène de viol dans "Comment tuer son boss 2"

Qu’est ce qui peut bien faire rire dans une bonne comédie ? Plein de trucs, mais définitivement pas une scène de viol. C’est probablement pour ça qu’on a supprimé une séquence dans laquelle Jennifer Aniston abusait sexuellement d’un de ses employés qui était anesthésié. Rétrospectivement c’était plutôt un bon choix de supprimer la séquence.

2. La scène du bébé mangé dans "Ça"

La version 2017 de Ça qui est dans les meilleurs films d’horreur de l’histoire avait déjà fait l’impasse sur une scène du bouquin assez dégueu (une partouze entre les gamins) mais il restait dans le scénario un passage relativement choquant, le clown tueur Pennywise mange un bébé. Si l’action devait se dérouler hors champ, on a tout de même décidé de la supprimer parce que manger des bébés, ça se fait trop pas.

3. L'utilisation de vraies images d'infos dans le film "Bird Box"

Dans certains films on utilise des images réelles de journaux télévisés pour faire plus classe et plus réaliste. C’est ce qui est arrivé dans le film Birdbox, jusqu’au moment où la production s’est légitimement posé la question de savoir si mettre l’annonce d’un accident de train qui avait fait près de 50 victimes était une bonne idée. Spoiler, c’était une idée de merde, et on a supprimé la scène fort heureusement.

4. Batman qui tue quelqu'un dans "Batman contre Superman"

On peut légitimement se demander comment le film Batman contre Superman pouvait être plus mauvais (désolé, mais vraiment c’était indéfendable ce truc), eh bien il y avait une scène dans laquelle Batman utilisait un homme en bouclier humain, le tuant sur le coup. Ça peut avoir l’air de rien mais en vrai c’est faire un immense doigt d’honneur au personnage qui a une seule règle d’or : ne jamais tuer.

5. La scène de fin de "Paranormal Activity"

Vous ne le savez peut être pas, mais la fin alternative de Paranormal Activity aurait peut-être pu sauver le film (ouais j’ai pas aimé, tout le monde a vendu ce truc pendant des mois alors qu’il y a juste un drap qui bouge et une table qui prend feu). Vous vous souvenez peut-être du plan de fin où l’on voit Katie, possédée par un démon s’approcher de la caméra avec une tête flippante sans qu’il ne se passe rien (comme dans le reste du film), sachez qu’à la base elle devait se trancher la gorge devant la caméra et que le film devait se terminer comme ça. Un peu trop choquant pour les spectateurs qui avaient déjà peur quand une porte s’ouvrait toute seule.

6. Les colliers électrifiés dans "Zootopie"

Dans le film Zootopie, la population de la ville est plongée dans la terreur car certains animaux prédateurs reviennent à leurs instincts primaires en voulant dévorer les autres. Il y avait donc une scène dans laquelle on voyait une grosse soirée se dérouler où tous les prédateurs avaient des colliers électrifiés qui leur envoyaient des décharges dès qu’ils pensaient à bouffer un autre animal. Mais Disney a jugé que c’était assez limite et a décidé de supprimer cette scène. Sinon vous avez voté pour savoir quel était le film Disney le plus surcôté ?

7. La fin alternative vraiment choquante dans "L'effet papillon"

Je vais spoiler comme un cochon donc si vous n’avez pas vu le film il vaut mieux dégager de suite. Afin de stopper les effets dominos qu’il provoque, le personnage principal du film décidait dans cette scène alternative de remonter le temps jusqu’au moment où sa mère était enceinte de lui et de s’étrangler lui-même avec le cordon ombilical. Ouais, c’est dur. Vraiment vraiment dur. Du coup la production a décidé de laisser une fin beaucoup plus positive histoire de pas donner envie aux gens de suivre une thérapie en sortant du ciné.

8. La scène du "chat-babouin" dans "La mouche"

Si vous avez vu le film La Mouche vous ne savez peut-être pas qu’avant de se retrouver piégé dans un téléporteur avec une mouche, le personnage principal testait sa machine en faisant voyager un chat et un babouin, sauf que les deux animaux fusionnaient et se transformaient en une espèce de créature hybride à deux têtes que le scientifique devait éclater à coup de barre de fer. Lors d’une projection test la scène a été assez mal accueillie et on a donc décidé de l’enlever, parce que c’était pas mal traumatisant de devoir tuer une pauvre bestiole qui n’avait rien demandé.

9. Le meurtre de l'infirmière dans "The devil's reject"

Difficile d’imaginer que Rob Zombie a décidé d’enlever des scènes dans The Devil’s reject parce qu’elles pouvaient être trop choquantes tellement le film est déjà bien crado. Mais pourtant une scène où on voyait une infirmière se faire zigouiller (incarnée par Rosario Dawson en plus) a bien été dégagée du film. Bon en fait c’était pas tellement pour ça qu’il a viré la scène, c’est parce que ça faisait revenir un personnage de La maison des 1000 morts et qu’il a jugé que finalement c’était pas une idée géniale.

10. La scène du meurtre de bébé Hitler dans "Deadpool 2"

Si manger des bébés dans un film d’horreur comme Ça était déjà une mauvaise idée, tuer un bébé dans une comédie l’était également. Si vous êtes resté au bout du générique de Deadpool 2 vous avez vu la scène ou le personnage voyage dans le temps et arrive devant le berceau de Hitler bébé. Dans la scène initialement prévue il devait tuer le bambin, mais on a finalement décidé de ne pas la mettre, parce que tuer des bébés c’est pas très coolos.

Et sinon vous pouvez aller voir les scènes pour lesquelles les réalisateurs ont dû se battre, pas littéralement hein, juste pour pouvoir les garder dans le film.

Sources : Cracked, Screenrant, Looper.