Qu’on soit catho ou pas, on entend (trop) souvent parler du pape à la télé. Le pape, on sait plus ou moins que c’est le chef des cathos, on sait qu’en ce moment c’est le Pape François qui commande, et puis… et puis… ben c’est à peu près tout ce qu’on sait. Alors, pour remédier à ce manque de culture, j’ai décidé de répondre aux interrogations les plus existentielles qu’on se pose sur cette fonction papale. Préparez-vous à en apprendre, des choses.

1. C'est quoi en fait un pape ?

Déjà, c’est un évêque, et même que c’est l’évêque de Rome, et ça fait de lui le plus chanmax des évêques, le chef suprême de toute l’Eglise. Un BG aux yeux de tous les cathos quoi. En plus de ça, il est aussi monarque absolu du Vatican, donc c’est lui qui fait la loi dans ses 0,44 km². Beau CV non ? Mais dans les faits, son job, c’est de gérer toutes les affaires de l’Eglise catholique et de la représenter aux yeux du monde entier. Un peu comme un Président, mais pour une religion.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Casa Rosada

2. Ça vient d'où le mot "pape" ?

Ça vient du grec « pappa » et du latin « papa » ce qui veut dire… « papa ». Hyper surprenant dites-donc. En gros, le mec est le père de tous les catholiques, d’où ce nom. Faut pas chercher midi à quatorze heure, ni à une autre heure qui ne serait pas midi.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Sergey Gabdurakhmanov

3. Comment il est élu le pape ?

A chaque fois qu’un pape meurt (ou renonce à sa fonction comme Benoît XVI), les cardinaux (des évêques nommés par le pape) se réunissent dans la Chapelle Sixtine au Vatican en « conclave » pour élire le suivant. Ils sont isolés du monde extérieur et restent là autant de temps qu’il leur faut pour se mettre d’accord sur le nom du successeur. A chaque scrutin où le résultat ne permet pas de désigner un pape, une fumée noire s’élève de la cheminée de la Place Saint-Pierre. Par contre, quand les cardinaux ont réussi à se mettre d’accord, c’est une fumée blanche qui en ressort, et là tout le monde crie « HABEMUS PAPAM », ce qui signifie « ON A UN PAPE », et les catholiques sont contents.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Vdp (edição)

4. Il faut faire quoi comme études pour devenir pape ?

Il n’y a pas de cursus « doctorat en papauté » à l’Université, mais il existe quelques trucs qui aident quand même à accéder à la fonction. Déjà, c’est fortement recommandé d’être rentré dans les ordres, d’avoir été prêtre (on vous dit comment devenir prêtre dans les questions qu’on se pose sur les prêtres), puis évêque et même cardinal. Il faut donc un bon bagage en théologie, mais aussi en langues, parce que le pape doit s’exprimer devant le monde entier dans tout un paquet de langues différentes. Après, c’est aussi une question de relations : il faut se faire bien voir des autres cardinaux puisque c’est eux qui vont voter, donc le copinage est de rigueur. Tout ça est très sélectif, mais avec un peu de volonté rien n’est impossible. Enfin je crois.

Crédits photo (Domaine Public) : L'Osservatore Romano

5. Comment on choisit les noms des papes

Une fois que le conclave a élu un pape, on lui demande comment il désire être appelé, donc c’est lui qui choisit tout seul comme un grand son « nom de règne ». Il a le choix entre les noms des saints ou de ses prédécesseurs, et sa décision est censée refléter ses valeurs. Il peut s’appeler Jean, Benoît, Alexandre, Clément ou François, mais aussi porter des noms bien nazes comme Calixte, Boniface, Gélase, Léon, Formose ou même Urbain. Il y en a pour tous les goûts.

Crédits photo (Domaine Public) : Pierre de Cortone

6. Pourquoi il roule dans une papamobile avec des grosses vitres blindées ?

C’est pas une obligation en soi, mais la petite titine est apparue après une tentative d’assassinat contre Jean-Paul II en 1981 par un nationaliste turque. Forcément, ça a refroidi tout le monde, et on s’est dit que ça serait plus prudent de rajouter quelques vitres blindées pour éviter que ça ne se reproduise. C’est comme ça que ce joli bolide est né. J’aimerais bien en avoir un moi aussi.

Crédits photo (Domaine Public) : White House photo by Chris Greenberg

7. Il est riche le pape ?

A une époque, les papes étaient richissimes puisque le clergé se faisait bien plaisir en taxant la population à fond les ballons. Aujourd’hui, c’est moins le cas puisque l’Eglise catholique vit essentiellement des dons des fidèles. Le pape ne reçoit officiellement aucun salaire, mais tous ses frais sont pris en charge. Le logement, les voyages, les repas, les fringues, les sorties au bowling, les séances de tirs à la carabine, on lui les paie. Du coup, ça rattrape bien l’absence de thunes.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Yelkrokoyade

8. C'est quoi ces accessoires qu'il porte ?

En plus de sa soutane blanche et de son calot blanc sur la tête, le pape porte une bague, « l’anneau piscatoriel », un anneau (pour les gourverner tous) gravé à l’effigie de Saint-Pierre qui est rayé ou détruit à sa mort. Il a aussi un pallium, une bande de laine blanche autour du cou, qui symbolise son rôle de berger auprès des catholiques. On le voit aussi régulièrement avec la « férule papale », un bâton avec une triple croix au bout qui est le symbole du pape. Et puis quand c’est jour de fête, il porte sa tiare pontificale, une sorte de beau chapeau qui coûte une blinde composé de trois couronnes histoire de bien montrer qui c’est qui dirige. Tout ça fait un joli attirail, vous en conviendrez.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : No machine-readable author provided. RicciSpeziari~commonswiki assumed (based on copyright claims).

9. Il part en vacances ?

Eh ben figurez-vous que oui, le pape peut prendre des vacances en été, et il a une grande résidence pour ça, à Castel Gandolfo, à 25 km au sud de Rome. Après, il n’y a rien d’obligatoire, et il paraît que le pape François ne prend quasiment pas de vacances. Il préfère rester au Vatican pour bosser. #Workaholic

Crédits photo (CC BY 2.0) : Sonse

10. Est-ce qu'il aime papoter ?

Oui, mais surtout en latin.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Korea.net / Korean Culture and Information Service (Jeon Han)

Vous savez qu’il y avait des papes obsédés par le cul ? On peut aussi vous parler des papes fous si vous en avez envie.