Le Japon est un pays qui passionne aussi bien par la diversité de ses paysages, sa culture emblématique, sa cuisine ou les nombreux clichés sur ses habitants. Pour nous autres Français il représente un gros décalage, comme on vous le montrait avec les différences entre la France et le Japon. Du coup il est un peu temps de clarifier certaines questions qu’on se pose sur ce beau pays du soleil levant parce que finalement à part les experts, les passionnés et les gens qui y sont déjà allés on a quand même quelques interrogations sur cette terre lointaine.

1. Pourquoi on l'appelle le pays du soleil levant ?

Bon alors déjà on va commencer par ça. En japonais, le nom du pays est « Nippon » ou « Nihon », ce qui veut dire tout simplement « pays / terre où le soleil se lève ». Historiquement on pense que cela vient d’une lettre écrite il y a 1500 ans par un Prince, Shotoku, qui avait envoyé un message en Chine, se référant au Japon par « le pays où le soleil se lève » et à la Chine par « le pays où le soleil se couche », ce qui est assez normal puisque le Japon est à l’Est de la Chine.

2. Il y a vraiment tant d'îles que ça au Japon ?

Si on parle souvent du Japon comme d’un archipel (ce qui veut dire qu’il est donc composé de plusieurs îles), On réalise assez peu son étendue, donc est-ce qu’il y a tant d’îles que ça là-bas ? Eh bien oui, complètement. Si le nombre d’îles habitées est de 421, ce qui est déjà un joli score, l’archipel compte un total de 6 852 îles. Et malgré ça on les entend beaucoup moins que les bretons.

Crédits photo (Domaine Public) : Credit: Reto Stöckli, NASA Earth Observatory

3. Les gens sont vraiment aussi respectueux qu'on le dit ?

S’il y a bien un truc qui revient assez souvent sur les Japonais c’est qu’ils sont respectueux et extrêmement polis. Eh bien dans la majeure partie du truc c’est vrai, ils respectent les autres et les règles pour faciliter la vie en société. Ceci étant dit, il arrive aussi dans certaines occasions que ça ne soit pas le cas, parce que ça reste des gens normaux quand même. Ce qui fait la différence c’est surtout qu’en tant qu’occidentaux, aller au Japon peut s’avérer marquant sur ce point parce que nous on est des gros cons, mais dans les faits les Japonais ne sont pas non plus irréprochables. Beaucoup plus respectueux que nous, certes, mais faut pas pousser mémé dans les orties. Après le Japon reste le meilleur pays du monde, c’est tout à fait vrai.

4. Ça existe encore les Yakuzas ?

La fameuse mafia japonaise qui a déjà inspiré bon nombre d’oeuvres cinématographiques, littéraires ou de jeux vidéo existe bien et est encore en activité. En 2019 on comptait d’ailleurs plus de 28 000 membres « officiels » et autant vous le dire de suite, c’est pas des tendres les Yakuzas, vous n’avez pas envie de vous embrouiller avec eux. Trafic de drogues, d’armes, racket, paris clandestins, proxénétisme, meurtres… Enfin c’est une mafia quoi, faut pas croire que c’est des gentils.

Crédits photo (Domaine Public) : Mainichi Shinbun

5. Les mangas ça marche tant que ça là-bas ?

Bon bah évidemment c’est LE produit culturel le plus connu du Japon, donc forcément c’est pas pour rien que c’est un gros truc là-bas. C’est surtout sur la diversité de contenu qui est proposée que les mangas brillent au Japon : il y en a littéralement pour tout le monde, pour tous les âges, pour tous les centres d’intérêts imaginables, qui traitent de tous les sujets possibles… Du coup oui, c’est un gros truc qui marche énormément.

6. Seppuku ça se pratique encore ?

Cette pratique qu’on appelle également « harakiri » et qui consiste à se donner la mort en s’enfonçant un sabre dans le ventre ou à se faire couper la tête était très utilisée au Japon autrefois. Elle correspondait à la libération de l’âme et était un acte très respecté. Cependant de nos jours ce n’est plus vraiment d’actualité parce que la pratique a été officiellement abandonnée par le Japon en 1868, ça remonte donc un peu. Cependant l’écrivain Yukio Mishima l’avait pratiqué en 1970 et on vous expliquait tout dans les coups d’état les plus foirés de l’histoire, donc il y a encore quelques cas où ça continue d’exister.

Crédits photo (Domaine Public) : The Rev. R. B. Peery. Image Scanned by User:DopefishJustin.

7. C'est vrai que l'homosexualité est encore très tabou ?

Historiquement le Japon a eu plusieurs périodes qui traitaient différemment l’homosexualité, oscillant entre des périodes répressives (années 70 avec la gauche communiste) et plus tolérantes. De nos jours la condition des personnes homosexuelles n’est pas toujours idéale, beaucoup de personnes ne pouvant jamais assumer leur homosexualité en public et certains étudiants étant victimes d’agressions homophobes. Si la condition des personnes homosexuelles semble s’améliorer, il ne faut donc pas non plus l’idéaliser.

8. Les tatouages sont vraiment mal vus ?

Être tatoué au Japon peut potentiellement vous fermer la porte de certains lieux. La cause principale qui ressort est qu’au Japon, les personnes tatouées sont souvent celles qui appartiennent au milieu du crime, comme les Yakuzas dont on parlait plus haut. Cependant ces dernières années on observe un peu plus de tolérance dans les villes et cela n’est plus toujours (ou partout) d’actualité. Possible d’avoir quelques regards en coin de certaines personnes mais dans l’ensemble ça évolue dans le bon sens sur ce point et ce n’est plus aussi exagéré qu’auparavant, d’autant qu’historiquement, Irezumi est une forme de tatouage traditionnel japonais qui est important.

Crédits photo (Domaine Public) : Utagawa Kuniyoshi

9. Est-ce que c'est vraiment difficile de dialoguer en anglais au Japon ?

En un mot, oui. Même dans les grandes villes le dialogue peut vite devenir compliqué pour les touristes ou les expatriés et il faut tenter de se faire comprendre par d’autres moyens car la population japonaise continue d’avoir du mal à se mettre à l’anglais. Certaines entreprises tentent quand même de forcer la main à leur employés pour qu’ils apprennent la langue du Molière anglais (Shakespeare il me semble, à vérifier), mais vous risquez quand même de galérer en essayant de vous faire comprendre, et je ne parle même pas de tenter de dialoguer en français.

10. Savent-ils qu'il y a encore énormément de français qui font la blague "nippon ni mauvais" ?

Oui, ils le savent, et là-bas cette blague peut vous valoir une amende assez salée. En France elle devrait également vous valoir une bonne grosse baffe dans la gueule mais visiblement les choses avancent grâce à une campagne de prévention du gouvernement et on devrait vite se débarrasser une fois pour toutes de cette sale blague.

Crédits photo (CC BY 3.0) : ion66

Un pays singulier, comme on vous le montrait avec ces photos insolites du Japon, mais assurément un beau pays quand même.

Sources : Cnews, Wikipédia (1, 2, 3, 4), Courrier International, Le Figaro.