On a plein de fun facts sur le métro, des petites anecdotes qu’on peut raconter à l’apéro autour d’une planche de sauciflard, mais on ne parle jamais des contrôleurs. En même temps, il y a une raison : personne n’est fan de ce métier. Et pourtant, il y a plein de questions qu’on se pose sur ces flics du bus et du métro, ces justiciers du pass Navigo. Aujourd’hui, on vous dévoile tout.

1. Est-ce qu'ils peuvent prendre les transports gratuitement ?

Oui, les contrôleurs RATP peuvent voyager gratuitement sur tout le réseau RATP car leurs frais de transport sont intégralement remboursés. En vrai, c’est pas super choquant quand on sait que les hôtesses de l’air et les stewards prennent souvent l’avion gratos.

2. C'est quoi leurs méthodes pour trouver les fraudeurs ?

Les contrôleurs travaillent toujours en équipe d’au moins trois agents. Dans le métro, ils se postent en général dans un angle mort à la sortie d’une rame ou en retrait derrière les portiques pour contrôler les gens qui passent par-dessus. Dans les bus, ils montent chacun par une des portes pour tenter de contrôler tous les voyageurs avant le prochain arrêt.

3. Est-ce que n'importe quel contrôleur peut être contrôleur en civil ?

Depuis 2018, les agents de sécurité peuvent exercer leurs mission en tenue civile tout en gardant leur port d’arme. Oui, ils peuvent avoir une arme. Par contre, n’importe qui ne peut pas s’improviser contrôleur en civil. Il faut obtenir une autorisation auprès des autorités préfectorales pour une durée limitée et surtout, il faut suivre une formation spécifique.

4. Ils sont payés combien en vrai ?

Le salaire moyen pour un contrôleur de la RATP est de 2700€ brut. C’est pas dégueu du tout mais les conditions de travail sont pas super fun donc c’est normal. Le salaire minimum est de 2200€ brut mais apparemment, cela peut monter jusqu’à 6100€ brut. Je vais peut-être réfléchir à une reconversion.

5. Ont-ils une pression pour faire du chiffre ?

Officiellement, il n’existe aucune pression de la part de la RATP pour « faire du chiffre » en récoltant un max de thunes grâce aux amendes mais le problème, c’est qu’on ne peut pas savoir tant qu’on n’est pas dans le système. S’il y a un contrôleur dans les commentaires, dites-nous tout !

6. Est-ce que les contrôleurs travaillent le dimanche ?

Les contrôleurs RATP travaillent soit de matinée, soit de soirée. Les équipes du matin commencent dès l’ouverture du métro à 5h30 et celles du soir finissent après 1h15, heure de fermeture. Forcément, ils travaillent aussi les week-ends et les jours fériés. Le planning est établi mensuellement mais il n’est jamais identique d’un mois à l’autre.

7. Est-ce qu'ils ont le droit de nous maîtriser si on veut fuir un contrôle ?

Toute personne interpelée pour une verbalisation a l’obligation de rester à disposition des agents sous peine de risquer 7 500 euros d’amende. Le truc, c’est que tu ne peux pas recevoir d’amende si tu cours plus vite qu’eux. En fait, les agents peuvent te bloquer le passage jusqu’à l’arrivée des forces de l’ordre mais pas te contraindre physiquement ; c’est pour cela qu’ils créent des barrages à la sortie des stations.

8. Est-ce qu'ils peuvent faire sauter des amendes ?

Ce serait drôlement sympa de leur part mais malheureusement, ce n’est pas possible. Pour contester une amende, il faut passer par des tas de procédures insupportables et ce n’est pas le contrôleur de la ligne 13 qui va te dire « tranquille mon pote, je m’en occupe ».

9. Est-ce qu'ils ont le droit d'aller dans les stations abandonnées ?

Les contrôleurs peuvent accéder aux parties non publiques du métro pour faire sortir les gens qui se sont aventurés sur les voies dans le but d’explorer. Par contre, ils n’ont pas le droit de se balader dans les stations condamnées pour se balader ou boire un café tranquillou.

10. Est-ce qu'ils conduisent le métro de temps en temps ?

Bien sûr. D’ailleurs, ils conduisent aussi le bus scolaire du collège Jean Moulin de Croissy et un Airbus de temps à autre.

(C’est faux, il faut un permis pour toutes ces choses-là)

Alors, qui a envie de devenir contrôleur ? Moi pas sûr parce que 5h30 du matin c’est un peu beaucoup trop tôt quand même.

Sources : Oriane.inforatp.frglassdoor