Mettre une tranche de courgette crue dans le grille-pain, prendre un selfie avec un tube de dentifrice, manger de la lessive ou encore noyer des stylos Bic dans une bassine de sérum physiologique sont des activités que l’on peut communément qualifier de bizarreS. Et c’est logique. Il n’y a rien de normal à reproduire ça chez vous. En revanche, il y a d’autres trucs qui sont considérés comme bizarres alors que ça n’a rien de bizarre. ZÉPARTI.

1. Les mecs qui achètent des tampons pour leur meuf, ou pour leurs filles

Pour leur mère c’est plus rare. Mais ça n’en est pas moins louable. Affirmation valable bien sûr pour les serviettes hygiéniques, et de tout ce qui a trait aux règles.

2. Le congé paternité à la naissance d'un enfant

Si le congé paternité a été enfin rallongé à 28 jours, il reste encore assez tabou et peu utilisé. Alors qu’en fait c’est super cool les mecs c’est comme des vacances gratuites sauf qu’à la place de partir en Italie, vous changez des couches avec du caca dedans et vous dormez deux heures par nuit alors que vous sortez même pas boire des coups avec vos potes, génial non ?

3. Les gens qui ne sont pas sur les réseaux sociaux

Il y a dix ans, les gens qui n’étaient pas sur Facebook étaient de gentils subversifs. Aujourd’hui, ce sont juste des gens de moins de 25 ans. En revanche, ne pas être ni sur Facebook, ni sur Insta, ni Twitter, ni Tik Tok ça relève du défi absolu aujourd’hui.

4. Les gens qui ne boivent pas en soirée

Autant personne ne pense à la surconsommation d’alcool qui teinte un jour sur deux nos matins d’une dramatique gueule de bois, autant un pote qui ne boit pas en soirée va tout de suite être l’objet de questionnements et d’interrogation. Pour peu que ce soit une meuf, on pensera forcément qu’elle est enceinte. Alors qu’elle a 12 ans. Et qu’elle n’a tout simplement pas l’âge de boire.

5. Accepter que les gens changent d'avis sans leur rappeler constamment qu'à un moment ils pensaient de telle façon et qu'il faut arrêter de nous prendre pour des fourchettes

J’en ai mare de l’expression « prendre pour des jambons » donc je lance « prendre pour des fourchettes », qu’en pensez-vous ?

6. Les meufs qui ne veulent pas faire d'enfants

Alors qu’il y a de toute évidence plein de raisons de ne pas faire d’enfants.

7. Les gens qui ne sont pas en couple et qui sont très heureux comme ça

Whaaaaaaat ? Le couple ne serait donc pas une finalité en soi ? Mais que font ces gens de leur week-end et de leur soirée alors si ce n’est pas pour traîner chez leurs beaux-parents ?

8. Manger un vrai repas pour le petit-dej

Déjà que manger salé au petit déj, c’est assez mal compris pour le commun des mortels mais si en plus vous sortez une plâtrée de pâtes carbo ou une soupe poireaux pommes de terre, vous détecterez sans aucun doute une pincée de dégoût et de mépris dans le regard de votre prochain.

9. Les Français qui s’appellent Mohammed ou Bjorn

N’en déplaise à Eric Zemmour, il n’y a rien de chelou dans tout ça.

10. Boire le jus du thon

Pour ma part je milite activement pour la popularisation de ce met comme en témoigne ce top des raisons de boire le jus du thon. Vous pouvez aussi être disruptif en vous nourrissant de couenne de jambon et personne n’aura le droit de vous dire que vous n’êtes pas normaux. Seul Dieu peut vous juger.

11. Ne pas aimer Breaking Bad

C’est comme ça, il y a des séries qu’on n’a pas le droit de ne pas aimer. Breaking bad, The Wire (et globalement toutes les séries de David Simon), et Kaamelott. Or chacun ses goûts…

Même si en vrai, les gens qui n’aiment pas Breaking Bad et The Wire ne méritent pas de vivre. Kaamelott oui ça je comprends. Mais touchez pas à Walter White et à Jimmy McNulty.

12. Manger avec les doigts

Alors que c’est hyper pratique, hyper agréable, et en plus ça fait moins de vaisselle. Il n’y a que de bonnes raisons de manger avec les doigts.

13. Parler de son salaire

Alors qu’on sait tous que le vrai truc bizarre c’est pas de parler de son salaire mais plutôt de parler en K.

14. Les proprios qui demandent pas un CDI et qui sont contents que tu choisissent leur appart

MDR les gros boloss vous êtes des victimes ou koua ? Demandez-nous plus d’infos sur notre vie bordel, genre les maladies qu’on a eu et notre niveau de fertilité. On est déboussolé avec votre comportement de gens honnêtes.

15. Parler de sa dépression

BORIIIIIIIIIIIING.

Non je rigole. Déso à tous mes dépressoss’. Parlez de votre souffrance les gars en vrai, on ne s’en sort pas tout seul.

Source : cet Askreddit qualitchatchif.