On a tous nos raisons pour lesquelles on aurait secrètement un peu kiffé d’être Kate et William. Déjà, on aurait été riches. Ensuite, on aurait été héritiers du trône, et même s’il doit y avoir quelques inconvénients, faut dire quand même que ça en jette un peu quand tu rencontres quelqu’un en soirée et que tu lui dis « Moi j’suis héritier du trône », à tous les coups tu pecho avec ça. Et surtout, la raison la plus importante : on aurait pu être beaux-frères de Meghan Markle, et ça je vous jure que je payerais pour l’avoir. Malheureusement, y’a quand même quelques désavantages à être Kate et William, parce qu’ils sont soumis à des règles bien reloues auxquelles le reste de l’humanité n’est même pas soumise, les pauvres. On va voir si vous voulez toujours être Kate après ça (car personne ne veut être William, à moins de rêver d’un crâne dégarni).

1. Avoir la permission de la Reine Elizabeth pour se marier

La loi sur les mariages royaux de 1772 oblige tous les membres de la famille royale britannique à demander l’autorisation du souverain avant de se marier. Même si cette loi a été abrogée en 2013 par une loi sur la succession à la couronne, en tant que fils aîné du prince Charles et héritier du trône, William est couvert par cette règle et il a dû demander le consentement de sa grand-mère pour épouser Kate, qui, sans grande surprise vu qu’ils sont mariés depuis 10 ans, a dit oui.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Robbie Dale

2. La robe de mariée doit être approuvée par la Reine

La Reine a le pouvoir de poser son veto à la robe de mariée si elle estime que l’ensemble ne répond pas aux normes royales. Kate a donc dû montrer sa robe Alexander McQueen à la Reine Elizabeth avant le grand jour, afin d’être sûre que tout était bon. Pour le Prince William, la tradition veut que les hommes portent le costume militaire pendant le mariage. L’autre tradition que William a suivie, c’est de ne pas porter d’alliance, tradition qui a été brisée par Harry, le vilain petit canard, qui lui a décidé de porter une alliance après son mariage. Bravo Harry. Montre-leur que tu t’en fous d’eux.

Crédits photo (CC BY 2.0) : The_royal_family_on_the_balcony.jpg: Magnus D

3. Les problèmes de santé liés à la grossesse de Kate sont rendus publics

Le protocole veut que les membres de la famille royale annoncent une grossesse qu’à partir de la fin du premier trimestre. Mais, lorsque Kate était enceinte du Prince George, une déclaration a été publiée plus tôt en raison de son diagnostic d’hyperemesis gravidarum. Buckingham Palace partage toutes les mises à jour sur les problèmes de santé de la duchesse. Alors, ça m’intéresse pas particulièrement de savoir quand Kate a la tourista ou des mycoses hein, mais je trouve cette règle quand même assez drôle. Pour nous. Et pas trop pour elle.

4. Ils sont tenus de révéler le nom de leurs enfants à la Reine avant de le communiquer à quiconque

Le Prince William et Kate n’ont formellement pas VRAIMENT l’obligation de révéler le nom de leur bébé, mais la bénédiction de la Reine est quand même vraiment recommandée. Et les noms des bébés ne peuvent être annoncés publiquement tant que la Reine n’a pas été informée. Ça, c’est juste pour éviter le drama de pas se retrouver avec un héritier du trône qui s’appelle X Æ A-12 Musk, ou un de ces pires prénoms d’enfants de stars. Les descendants situés plus bas dans la ligne de succession ont plus de liberté pour le choix du prénom que ceux situés plus haut. Désolée William, mais du coup tu n’as le choix qu’entre deux prénoms, soit George, soit « Fils de William ».

5. Le prince William et son fils, le prince George, ne sont pas autorisés à voler ensemble

Les héritiers ne sont pas autorisés à voyager ensemble dans le but de protéger la lignée royale en cas d’accident, mais le Duc et la Duchesse de Cambridge ont contourné cette règle avec l’autorisation de la Reine. Elle a alors assoupli la règle, en considérant le fait que les voyages en avion sont plus sûrs de nos jours qu’ils l’étaient auparavant. Pour l’instant, le Prince William peut donc voyager avec tous ses enfants, mais lorsque George aura 12 ans, ils seront obligés de voyager séparément.

6. Ils sont censés suivre les protocoles de vacances de la famille royale

La tradition de Noël de la famille royale, c’est de le passer tous ensemble au domaine de la reine à Sandringham, mais William et Kate veulent eux, que les enfants puissent passer du temps avec les deux côtés de la famille. Heureusement, si avant, la famille sans sang royal avait pour habitude d’être écartée des traditions, la Reine a fini par accéder à leur demande et a laissé les enfants passer quelques jours chez la famille Middleton. Super généreuse Elizabeth, wow.

7. Ils doivent s'habiller pour impressionner, et Kate peut emprunter n'importe quel bijou de la collection de la Reine

Kate peut choisir n’importe quel bijou de la Reine, à la seule condition d’avoir son feu vert. La Reine est tout à fait disposée à ce que Kate porte ses joyaux, et on l’a d’ailleurs vue faire à plusieurs occasions. D’ailleurs, la raison pour laquelle le Prince William ne porte que des chinos est parce qu’il répond à un code vestimentaire strict. Les jeans sont considérés comme trop décontractés, alors que les pantalons en coton sont eux, acceptables. C’est un coup dur pour William, qui rêvait peut-être secrètement de mettre des baggys, mais bon il avait qu’à pas être héritier du trône hein, tant pis pour lui.

8. Ils doivent faire attention aux manifestations d'affection en public

Bien qu’aucune règle n’interdise formellement les membres de la famille royale à être trop affectueux en public, la Reine ne tenait que très rarement la main du Prince Philip, et un expert en étiquette royale a expliqué que la quantité appropriée de démonstrations d’affection en public dépendait généralement du caractère formel ou informel de l’évènement. William et Kate ne partagent pas trop de moments de tendresse en public, mais sur certaines photos rares on peut quand même les voir se tenir la main ou se faire une accolade. Wow, ce sont vraiment des rebelles, quoi. Ils se tiennent la main en public sans autorisation.

9. Les conjoints potentiels doivent passer une vérification du pedigree

Non, je vous jure que je ne parle pas de chiens et bien d’humains. Le Prince William s’est marié en dehors d’une lignée royale, il a donc dû demander l’autorisation à la Reine pour demander la main de Kate. Et depuis 2015, les membres de la famille royale ont désormais le droit d’épouser un catholique romain. Cependant, un catholique romain n’a toujours pas le droit de devenir monarque. Ainsi, si le Prince George épouse une catholique et élève ses enfants dans cette foi, il lui sera alors interdit de monter sur le trône. Très impatiente que George grandisse un peu pour voir si ça crée des dramas.

10. L'éducation des enfants doit passer un certain cap

William et Kate doivent poursuivre la tradition et donner une éducation correcte (aux yeux de la couronne) à leurs enfants. Le Prince George est actuellement scolarisé à l’extérieur du palais avec des roturiers (c’est-à-dire des enfants non-nobles, des gens normaux, de vulgaires moldus, quoi). Mais, en tant qu’héritier du trône, on sait qu’il ira à Eton, et qu’il rejoindra l’armée après avoir terminé sa scolarité, parce que la Reine ne le laisserait pas vraiment faire autrement.

Alors, vous avez toujours envie d’être Kate et William ou pas ?

Sources : Brightside, BusinessInsider