Parfois les gens l’ont un peu mauvaise sans trop de raisons, ils critiquent un peu gratuitement les autres parce qu’ils pensent qu’ils peuvent faire mieux, parce qu’ils pensent qu’ils sont meilleurs ou tout simplement parce que c’est de gros aigris. Dans le milieu de l’art, et plus particulièrement du Cinéma, on a quelques exemples de gens franchement pas contents qui ont un peu critiqué le travail de leurs collègues, on va donc vous en montrer quelques-uns, y’a du sel là-dedans. Ça va un peu dans le sens des pires critiques de films cultes au moment de leur sortie.

1. Nanni Moretti et "Titane"

Le réalisateur italien de Tre Piani qui était en compétition à Cannes n’a vraiment pas kiffé Titane ni sa victoire au festival. Il a alors confié « Vieillir d’un coup ça arrive. Surtout quand ton film participe à un festival et qu’il ne gagne pas. Alors que gagne un autre film, dans lequel l’héroïne tombe enceinte d’une Cadillac. Tu vieillis d’un coup pour sûr. » Un peu trop de seum d’avoir perdu le Nanni quand même, c’est pas beau d’être aussi mauvais joueur vieux.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Marco Calvani from Rome, Italy

2. Joe Pytka et "Space Jam 2"

Joe Pytka est le réalisateur du tout premier film Space Jam, du coup vu que toute la presse défonçait un peu le deuxième film qu’il n’a pas réalisé, il est allé le voir pour se faire une idée. Son retour n’est clairement pas positif et je vous laisse le découvrir par vous même, comme on découvre la flaque de vomi laissée par un pote le lendemain d’une soirée chez soi : « Je n’ai pas pu le finir en une seule séance. La vérité est que LeBron n’est pas Michael Jordan. Et Bugs Bunny, il ressemble à l’une de ces poupées en peluche que l’on achète dans une boutique de cadeaux d’aéroport pour amener son enfant quand le voyage d’affaires a duré trop longtemps. » Pas tendre.

3. Matthieu Kassovitz et "L'amour dure 3 ans"

Le film de Frédéric Beigbeder adapté de son propre livre qui parlait plus ou moins de sa propre histoire n’a pas du tout fait kiffer Matthieu Kassovitz qu’on connait généralement pour ne pas garder sa langue dans sa poche. « Donc Frédéric Beigbeder fais des films sur sa vie et présente une émission de critiques de cinéma. Rien n’arrête un bobo sous coke. » Assez violent et gratos, mais en même temps j’aime bien Kassovitz donc ça m’a fait marrer personnellement.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Biard

4. Christophe Gans et "L'impasse"

L’impasse de Brian DePalma est un film franchement bien fait, même si cela relève des goûts de chacun. Là-dessus Christophe Gans, réalisateur du Le pacte des loups et de Silent Hill n’est pas du même avis puisqu’il avait quand même dit : « C’est son pire film. C’est effrayant de bout en bout. […] C’est monstrueux, c’est le zéro absolu du cinéma […] L’Impasse est un film dans la merde. C’est insupportable. » Bah alors Christophe ? On va peut-être se calmer.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Olivier Strecker

5. Quentin Tarantino et "Matrix Reloaded"

Qu’on aime ou pas les suites de Matrix, on peut s’accorder pour dire que c’est un peu une succession de scènes d’actions et d’effets spéciaux numériques. Dans le tas des spectateurs, Tarantino n’a vraiment pas aimé cet aspect du film et l’a bien fait savoir : « Les images de synthèse sont le fléau du cinéma moderne. Quitte à vouloir prendre son pied avec des jeux vidéo, autant coller sa bite dans une Nintendo. » Ok il n’y va pas avec le dos de la cuiller le Quentin, il est comme ça.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Gage Skidmore

6. Alejandro Jodorowsky et "Avatar"

Si on peut reconnaitre à Jodorowsky un talent certain dans pas mal de trucs qu’il a fait, il est aussi doué pour dire ce qu’il pense. C’est le cas sur le film Avatar dont il disait : « 400 millions de dollars de budget et je l’ai déjà oublié. Les seules choses qui me restent, ce sont de grands Schtroumpfs qui courent et une histoire de cow-boys. » Il est comme ça Alex, il se permet. Après il a quand même dit que « Dany Boon est un grand acteur » et ça c’est grave. Non en vrai c’est faux.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Ana Bolívar (www.anabolivar.com)

7. Paul Verhoeven et "La liste de Schindler"

Paul Verhoeven n’aime pas la confiture de coing, les escabeaux et La liste de Schindler. C’est cruel mais c’est comme ça. J’en prend pour preuve cette déclaration : « Je voulais à l’époque écrire une critique très sarcastique où je faisais un comparatif entre La Liste de Schindler et Les dents de la mer en prouvant que fondamentalement, leurs ficelles dramatiques sont identiques.[…] c’est le même genre de drame. Chaque minute, un Juif ou un nageur se fait attraper, par Ralph Fiennes ou par le requin. » C’est un poil réducteur Paul quand même, mais ça a le mérite de ne pas être vulgaire.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Biard

8. Alejandro Jodorowsky et "Inception"

Et oui, encore ce bon vieil Alejandro qui n’a pas caché un amour certain pour Inception. Et là il y va encore plus franchement qu’avec Avatar : « Je me suis réellement amusé devant cet idiotie. […] Mais c’est un inconscient minable ! […] C’est un film complètement stupide mais très amusant. Je l’ai vu il y a tout juste un mois et je ne me souviens déjà plus de rien. » Ok Alejandro par contre ça fait deux films oubliés, peut-être un petit problème de concentration.

Crédits photo (Domaine Public) : José Antonio Redondo

9. Quentin Tarantino et "Miami Vice"

Vous trouviez que Tarantino était dur avec Matrix Reloaded ? Eh bien accrochez-vous parce que sur Miami Vice il est encore plus violent : « Le film que j’ai le plus détesté cette année était – et de loin – Miami Vice. C’est vraiment de la merde. Michael Mann a été pendant longtemps un des véritables grands auteurs d’Hollywood, mais j’avais aussi trouvé que Collateral était une merde racoleuse. […] Miami Vice est un des films les plus cons, les plus inintéressants et les plus moches que j’ai jamais vus ! » Sans commentaires, en même temps c’était vraiment pas génial comme film.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Biard

10. Fabien Onteniente et toute sa filmographie

Ça arrive quand même rarement que des gens chient sur leur propre travail, mais Fabien Onteniente n’est pas tendre avec sa propre filmographie : « c’est de la merde, franchement, y’a rien à sauver, c’est juste histoire de faire des thunes et ça marche plutôt bien. » Honnête, mais quand même. (C’est évidemment faux pour la team premier degré).

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : YanRB

Ok y’a quelques gens énervés dans le tas quand même. Vous pouvez aussi aller voir les critiques de films les plus drôles trouvées sur Amazon, c’est rigolo.

Sources : Télé Loisirs, Parlons Basket, Première, Sens Critique.