On a tôt fait de séparer les gens en deux catégories quand on veut servir un propos, et je vais totalement utiliser ce système en introduction de ce top : dans la vie il y a deux genres de personnes, ceux qui aiment Noël et ceux qui n’en ont rien à foutre. Et vu que c’est généralement la première catégorie qui est la plus visible on a décidé de laisser la parole à la deuxième. Âmes sensibles s’abstenir, aujourd’hui on va critiquer Noël avec tellement de véhémence qu’il ne restera après ce top que le cadavre encore fumant du père Noël sur lequel j’aurai joyeusement pissé. Joyeux putain de Noël.

1. Parce qu'on crame beaucoup trop d'énergie pour les putains de lumières dans les villes

On va commencer par le plus logique : Noël est une catastrophe écologique. Chaque année on éclaire les rues de guirlandes colorées, de décorations lumineuses kitchs et de ce genre de trucs qui utilisent beaucoup trop d’énergie pour rien (sans parler des vitrines de magasins allumées toutes les nuits). On va droit dans le mur écologiquement parlant mais c’est pas grave puisqu’il est bien décoré.

2. Parce que c'est juste une fête à la gloire de la surconsommation

« Des cadeaux, des cadeaux, des cadeaux » crient les enfants tout contents d’ouvrir leurs paquets remplis de nouveaux jouets dont ils se lasseront en quelques jours et qui ont été fabriqués par des gamins de leur âge nés au mauvais endroit de la planète. Acheter, consommer, revendre, s’arracher les produits des mains dans les magasins… On n’a pas la même définition du mot « fête ».

3. Parce que la magie de Noël c'est la plus grosse esbroufe du monde

On voudrait nous faire croire que l’esprit de Noël n’est que bienveillance, amour de son prochain, solidarité mais non, l’esprit de Noël c’est acheter des trucs, bouffer à outrance, subir les discussions de famille gênantes et se racheter une conduite sur deux semaines pour se persuader que ce n’est pas grave de penser qu’à soi le reste de l’année. Le véritable esprit de Noël est aussi bienveillant qu’un gardien de prison de Guantanamo qui vient de se découvrir une passion pour la création de sextoys extrêmes homemade.

4. Parce que la création des films de Noël est la chose la plus catastrophique arrivée au cinéma depuis Fabien Onteniente

Chaque année c’est pareil, de nouveaux films de Noël pleins de bons sentiments et de scènes clichées sont réalisés et envahissent les plate-formes de streaming. Les films de Noël c’est comme les chiottes de boîte de nuit : il s’y passe tout le temps les mêmes histoires à la con, on y trouve que des gens faussement gentils et quand on en a vu un on les a tous vus.

5. Parce que c'est la saison du pain d'épice

J’ai vraiment besoin de vous donner plus d’arguments après avoir dit ça ? Le pain d’épice, sérieusement.

6. Parce qu'on coupe des sapins qui n'ont rien demandé pour décorer nos salons de merde

La seule chose positive qui soit arrivée avec le massacre d’innocents sapins c’est le top des illustrations sur les différents sapins de la noble Pierre Galouise. À part ça c’est complètement inutile, mais visiblement ça réchauffe le coeur des gens de se dire qu’on a découpé un pauvre arbre planté uniquement dans le but de décorer un mois le salon avant de terminer dans un incinérateur.

7. Parce que c'est toujours une source de stress absolument inutile (organisation, conflits, déplacements)

Noël ça représente aussi l’organisation catastrophique et stressante pour deux jours de festivité : traverser la France en payant un billet de train aussi cher que s’il n’y avait plus que deux wagons dans le monde entier, faire les courses dans la cohue et la précipitation, trouver les cadeaux pour chaque personne, se taper les discussions conflictuelles avec les invités, manger de la crème de marron… Que des emmerdes.

8. Parce que plus de gens croient au père Noël qu'en Jésus

Bon moi je m’en fous je suis pas croyant, mais à la base c’était quand même l’anniversaire de Jésus le truc. Un brave gars qui a vécu dans une étable avec un âne et des vieux et à la base Noël c’était pour se rappeler de ça. Se faire crucifier pour être remplacé 2000 ans plus tard par un gros mec habillé en rouge avec les joues rouges d’un pilier de bar ça la fout mal.

9. Parce que les décos de Noël c'est vraiment nul et moche

Il n’y a qu’à regarder les décos de Noël glauques ou passer devant le jardin d’une famille qui en fait dix fois trop pour le comprendre : c’est moche, c’est de mauvais goût et ça fout tout le monde mal à l’aise. Et les décos intérieures c’est vraiment pas mieux.

10. Parce que de toute façon les cadeaux sont décevants

Des chaussettes, un pull pas à sa taille, un jouet pourri, un roman d’occaz, un dvd du film de Lagaf… Chaque année des milliers de personnes se retrouvent avec un cadeau de merde sous le sapin et rien que pour ça il faut arrêter d’urgence de célébrer cette fête. Ou alors offrez de la thune. La thune c’est bien.

11. Parce que les gens n'arrivent jamais à se mettre d'accord sur la date : 24 au soir ou le 25 au matin

Chaque année c’est pareil, d’une famille à une autre ça change et la question épineuse demeure : on fait les cadeaux le 24 au soir ou le 25 au matin ? Répondez.

vs

Noël le 24 au soir

Noël le 25 au matin

Fais ton choix en cliquant sur l'une des images

12. Parce qu'on bouffe beaucoup trop

C’est quoi ce délire entre le foie gras les huîtres, la dinde et la bûche ? Vous voulez crever en fait ? En plus la bûche c’est un dessert vraiment dégueu, c’est mi-dur, mi-mou, enfin c’est vraiment pas ouf quoi. Et puis les dindes ont déjà pris trop cher à Thanksgiving, faudrait penser à les laisser respirer un peu.

13. Parce qu'on aime bien gueuler sur les trucs populaires

Au fond on est juste des gens déçus par Noël, d’où cette façon de cracher dessus sans fondements. Pareil dès qu’un groupe qu’on aime bien devient trop connu, ou qu’un film que personne n’avait vu devient un phénomène. C’est normal de cracher sur ce qui marche.

14. Parce que c'est le moment le plus cher pour faire des achats

Se retrouver obligé de faire des cadeaux au moment où absolument tout coûte six fois son prix de base c’est un peu chiant. Même pas un mois plus tard c’est les soldes, ce qui sonne clairement comme un gros doigt d’honneur.

Crédits photo : Topito

15. Parce que le concept d'avoir des petits cadeaux si on est gentil c'est plus possible

Ce système est vraiment une saloperie de repentance catho intégrée, de l’auto-flagellation victimaire d’une société judéo-chrétienne obsolète et agonisante. C’est pas de moi, c’est d’un collègue qui a manifestement passé une journée moyennement bonne.

16. Parce que le délire du père Noël est vraiment louche

Faire croire aux enfants qu’un mec chelou avec une grande barbe rentre par effraction chez eux pour leur offrir des trucs fabriqués par d’autres enfants, c’est pas idéal comme construction morale pour leur éducation, quoi que vous puissiez en penser.

Et si vous n’êtes pas encore convaincus ou au contraire trouvez que j’ai raison et que je ne suis pas du tout un gros frustré, vous pouvez aller voir les plus gros fails de Noël et les trucs qu’on fait à Noël selon son âge.