Miracle ! Les enfants ont enfin leur propre Spotify. Autonomie, sécurité, tranquillité… autant d’arguments qui vont vous faire craquer (et cette fois-ci dans le bon sens du terme). Parce que figurez-vous que les enfants aiment la musique, que la musique les calme et qu’on aime les enfants calmes. Après les meilleurs podcasts pour enfants à leur faire écouter, voici donc une nouvelle échappatoire pour parents en détresse.

1. Un design choupi tout plein plein joli

Exit l’ergonomie pour adulte en pleine conscience et ce duo colorés vert-noir, bonjour les teintes trop pipoulinettes, la mignonitude des choses et le choix d’un avatar trop lolilolant. Résumé : c’est mignon, et au fond toi aussi tu as 5 ans d’âge mental donc ça t’éclate.

2. Une curation aux petits oignons

D’ordinaire, sur la bibliothèque Spotify on trouve quelques 50 millions de morceaux. Avec cette déclinaison minots, la sélection se limite à 6000 morceaux qui ne ferait pas de mal à une mouche.

3. Il n’y a pas de gangsta rap

Quand bien même la streetzer reste la meilleure école de la vie (tous les khey aux hebs, on pense à vous, on vous oublie pas les potos), il y a peu de chance que votre enfant tombe sur des histoires sordides. Ni sur de la psy-trance qui déchausse les dents de lait, du speed metal qui vous réveille en sueur la nuit. Ouf. Le plus simple c’est ce que vous jetiez un oeil sur nos meilleurs groupes de musique pour enfant.

4. Les plus grands peuvent être autonomes

Qu’il va sembler loin le temps où les enfants, parce que laissés sans filet avec la musique, viennent vers vous pour chanter une chanson truffée de gros mots que vous ne connaissiez même pas.

5. Alléluia, on oublie pas les bébés

Si la cible principale de Spotify Kids reste les 3-12 ans, le contenu est majoritairement audible pour les tout petits. Celles et ceux qui portent et remplissent encore des couches, parlent peu et boivent des biberons peuvent également éveiller leur culture musicale (et il n’est jamais trop tôt pour ça).

6. Fini le squattage de votre sélection

Visuellement et émotionnellement, cela fait toujours mal au cœur de voir intercaler entre votre album de jazz préféré et ce bel effort rapologique la pu*%$ de bande originale de sa race maudite de la Reine des Neiges 2. Désolé. J’ai paniqué.

7. Un contenu qui va s’étoffer

En effet, la clique Spotify a prévu de publier dans les mois qui viennent des podcast funs et intelligents ainsi que des livres audio – un premier pas coquin malin vers la lecture (avant de lui mettre l’intégrale de Proust entre les mains le jour de son huitième anniversaire).

8. La tranquillité justement

Admettons qu’une chanson dure en moyenne 3 minutes. La bibliothèque Spotify Kids compte 6000 morceaux. Sachant que l’enfant dort en moyenne 10 heures par nuit. En combien de journées pleines l’enfant aura pu faire le tour de tous les morceaux ? N’oubliez pas l’âge du capitaine. L’école n’est jamais finie. JAMAIS.

Lève le pouce en l’air si toi, parent, tu te sens enfin libéré, délivré.