Noël peut être une période magique avec des rires d’enfants, des musiques joyeuses, de la neige blanche et des repas de famille émouvants. Et puis évidemment, cela peut aussi être un moment très pénible avec des discussions agaçantes, des déjeuners interminables et de la pluie à la place de la neige. Avec le petit virus et les consignes de gestes barrières, Noël 2020 ne va pas être une fête comme les autres. Mais c’est peut-être très bien ainsi.

Crédits photo : Topito

1. On ne fait pas la bise

Tout le monde est d’accord sur ce point : l’arrêt de la bise automatique est la meilleure nouvelle de 2020. Déjà, faire la bise quand t’arrives en soirée avec tes potes, c’est relou. Mais alors faire la bise à tous les petits vieux du repas de Noël, c’est tout simplement insupportable. C’est trop bête hein, on peut pas se faire la bise ! Je voudrais pas prendre le risque, ce serait dommage.

2. On peut oublier les échanges de banalités

Globalement, tout le monde a passé une année de merde et personne n’a le moral. La belle-sœur a perdu son travail, tonton s’est fait larguer et le petit cousin est en échec scolaire à cause des cours à distance. En gros, ça ne sert à rien de demander « Alors, comment ça va toi ? Et le travail ? Et les amours ? ».

3. Personne ne va mettre ses mains sales dans les chips

Que ce soit les chips, les toasts de foie gras, les huîtres ou n’importe quelle bouffe servie à l’apéro, il y aura toujours quelqu’un pour s’en servir une poignée avec des mains pas très propres. Pas cette année les gars, pas cette année.

4. On tient moins bien l'alcool

Après des mois de confinement, de couvre-feu, de fermeture des bars et d’interdiction de faire des soirées, on a beaucoup moins bu en 2020 qu’en un mois de 2019. Qui boit moins, tient moins bien l’alcool et est donc ivre plus rapidement. Parfait, c’est exactement ce qu’il fallait pour tenir la soirée avec tes beaux-parents.

5. On a une excuse pour ne pas avoir de cadeau à offrir

« Alors j’ai pas de cadeaux cette année parce que je ne voulais pas prendre le risque de sortir pour faire des courses dans des centres commerciaux bondés. Alors j’ai commandé mes cadeaux sur internet mais vous savez la Poste est un peu dépassée par les événements cette année donc les cadeaux n’ont pas été livrés à temps. Mais vous les aurez plus tard bien sûr, on se revoit cet été de toute façon ! »

6. Pas de cadeaux souvenirs nuls

Tous les ans, tu as le droit sous le sapin à un souvenir bien naze du voyage de ton oncle au Brésil ou en Mongolie. C’est moche, ça prend de la place et ça ne sert à rien ; merci tonton. Cette année, ton oncle n’a pas pu bouger de chez lui et a acheté ses cadeaux à la Fnac, comme tout le monde.

Crédits photo : Topito

7. On évite de parler en mangeant

Si tu as une famille nombreuse qui se réunit pour Noël, il est recommandé de garder le masque à l’intérieur. Le seul moment où on l’enlève, c’est quand on mange. Pour éviter les projections, il vaut mieux se contenter de manger et ne pas ouvrir sa bouche inutilement pour parler politique, immigration et gilets jaunes. Allez tonton raciste, étouffe-toi plutôt avec ton rôti.

8. Personne ne va te forcer à "sortir prendre l'air" ou à "faire une balade"

À part si tu as la malchance de passer Noël dans le trou du cul du monde, tu vas pouvoir aimablement refuser toute sortie pour motif de « balade », « respirer l’air frais » et autres marches interminables en famille. Pourquoi ? Parce qu’on n’est pas censé croiser des gens, il faut faire attention !

9. On peut annuler au dernier moment

Le Noël 2020 est compliqué à organiser et relou à supporter mais s’il y a bien un avantage, c’est celui de pouvoir annuler au dernier moment. Il suffit de dire qu’on est cas contact et qu’on ne veut donc pas prendre le risque de contaminer le reste de la famille.

10. Parce que ce sera peut-être notre dernier Noël...

Oh ça va, je rigole !

Et si tu n’as pas trouvé de cadeaux de Noël et que tu n’as pas peur de les offrir en retard, on a une liste de super cadeaux de Noël pas chers (faudrait pas se ruiner).