Ça nous arrive à tous de chercher nos clés ou notre téléphone pendant cinq minutes comme des cons alors qu’il est en fait dans une poche de notre pantalon. Quand on le retrouve, on se sent comme un enquêteur super balèze qui vient de clore une enquête de longue et mauvaise haleine (parce qu’ils boivent du café et fument des cigarillos les enquêteurs, c’est bien connu) alors qu’en réalité traquer un criminel est un travail beaucoup plus fastidieux qu’ouvrir trois placards et regarder sous le plaid du canapé. On vous propose donc de voir certaines des plus longues chasses à l’homme de l’histoire, celles qui parlent de criminels qui ne voulaient pas du tout se faire chopper.

1. George Mulholland (56 ans de traque)

Bon alors quand on dit « 56 ans de traque », c’est pas tellement ça puisque Georges Mulholland n’a pas fait un gros crime et n’a donc pas été recherché activement toute ces années. Il a juste volé la matraque d’un policier pendant des émeutes en Australie pour empêcher l’agent de tabasser un vieil homme. Il s’est ensuite évadé de prison assez simplement et a continué sa vie tranquillement. Puis à 80 ans il a eu des remords, ce qui se passe souvent quand on atteint d’âge de manger des madeleines et sortir en pantoufles au delà du périmètre de sa maison, du coup il est allé se rendre à la prison de Melbourne où on l’a pardonné. Ok l’histoire est un peu nulle, mais 56 ans quand même les gars, c’est un beau score.

2. Frank Freshwater (56 ans de traque)

Après avoir été arrêté pour meurtre en 1957 et s’être évadé trois ans plus tard, Franck Freshwater a passé sa vie sous un nom d’emprunt aux États-Unis en toute quiétude pendant 56 ans. On l’a alors finalement arrêté en 2016 et le vieil homme n’a fait qu’une peine de prison de 5 mois, ce qu’on appelle dans le jargon pénitencier « faire une Balkany ». 56 ans à se cacher c’est quand même une sacré prouesse quand on voit que la moitié d’entre-nous n’est pas foutu de gagner une partie de cache-cache de plus de 10 minutes.

3. Leonard Fristoe (46 ans de traque)

Non content de figurer dans cette liste, Leonard Fristoe est également le détenteur de la plus longue période passée en liberté après une évasion de prison. Pourquoi il ne s’agit pas de Freshwater ou Mulholland, aucune idée, mais le Guiness Book des records garde le nom de Fristoe comme première place. L’homme en question a pris perpet’ pour avoir tué deux sheriffs en 1920 avant de s’évader et de passer 46 ans sous une fausse identité. Puis son fils l’a balancé un beau jour, comme quoi il ne faut jamais faire d’enfants, ça n’amène que des emmerdes.

4. Dan Cooper (45 ans)

Dan Cooper est une petite exception dans ce top vu qu’on ne l’a jamais retrouvé. L’homme a quand même sauté en parachute d’un avion qu’il venait de prendre en otage après avoir récupéré une rançon de plusieurs milliers de dollars en 1971 pour finalement s’évaporer dans la nature. On n’a jamais retrouvé son corps ni réellement sa trace jusqu’à ce que le FBI annonce officiellement arrêter de le rechercher en 2016. Une longue enquête infructueuse pour trouver l’homme qui a quand même réussi l’une des évasions les plus spectaculaires de l’histoire. Clairement il n’a pas sa place dans les criminels qui dissimulent mal leurs crimes.

Crédits photo (Domaine Public) : U.S. Federal Bureau of Investigation.

5. Bernardo Provenzano (43 ans)

Bon alors là on est sur un gros bonnet vu que le type est quand même l’inspiration principale du personnage du parrain dans le film Le Parrain. Il s’agit du dirigeant de la famille Cosa Nostra sicilienne qui avait deux surnoms : « le comptable », probablement parce qu’il était bon en maths et « le tracteur », probablement parce qu’il aimait labourer des champs une fois la nuit tombée. Après avoir disparu des radars en 1963, on a réussi à le chopper en 2005 grâce à son passage dans un hôpital marseillais; depuis tout ce temps il se faisait passer pour un boulanger italien sans histoires.

Crédits photo (Domaine Public) : Auteur inconnuUnknown author

6. James Robert Jones (37 ans)

Cet homme marié, employé d’une société de climatisation et au demeurant sans histoires était en réalité un ancien militaire emprisonné pour avoir poignardé un autre militaire américain en 1974. Il s’est évadé de prison assez rapidement avant de refaire sa vie pour être finalement appréhendé 37 ans plus tard. Imaginez un peu la réaction de sa femme quand elle a découvert cette sombre histoire ? De quoi vous faire déculpabiliser d’avoir caché à votre moitié que c’était vous qui aviez terminé le pot de confiture y’a deux ans avant la soirée crêpes.

7. Salvatore Riina (23 ans)

Quand on a comme surnoms dans la mafia « le boss des boss », « le fauve » ou encore « Toto le petit », c’est qu’on doit vraiment pas être un type commode. Sauf peut-être pour le troisième surnom qui inspire un peu moins le respect il faut dire. Quoi qu’il en soit, ce membre de la « Cosa Nostra » a qui on attribue au moins une quarantaine de meurtres a été activement recherché pendant 23 ans jusqu’à son arrestation en 1993. Contrairement à pas mal de personnes de ce top, Riina n’a pas passé les 23 années de sa traque à simplement se cacher, il était complètement actif dans la mafia et on dit même qu’il en était encore à sa tête pendant ses années d’emprisonnement. Pour rappel, la Cosa Nostra fait partie des organisations mafieuses les plus dangereuses du monde, on ne parle pas d’une bande de petits bras qui cassent des rétroviseurs le samedi soir.

Crédits photo (Domaine Public) : Auteur inconnuUnknown author

8. Theodore Kaczynski (17 ans)

Vous avez probablement entendu parler de Ted sous son surnom de « Unabomber » puisqu’une série et de nombreux documentaires ont retracé l’histoire de cet homme. C’est à la suite de l’envoi de plusieurs colis piégés ayant provoqué la mort de trois personnes que le FBI a tenté d’appréhender cet homme pendant près de 17 ans pendant la chasse à l’homme la plus chère de l’histoire du pays. Ancien prof de math, il s’est radicalisé en voulant dénoncer la société américaine au travers de courriers et de manifestes tout en restant reclus dans sa cabane dans les bois.

Crédits photo (Domaine Public) : Hoshie

9. James Bulger (16 ans)

Ce criminel membre de la mafia irlandaise des États-Unis aux nombreux crimes a été un bon moment dans la liste des dix criminels les plus recherchés par le FBI dans laquelle on trouvait également l’inventeur de la polenta, parce que c’est vraiment dégueulasse ce truc. Une longue traque de 16 ans pour finalement retrouver l’homme en 2011, âgé de 80 ans et l’enfermer jusqu’à sa mort en 2018 provoquée par ses codétenus. Seize années à se cacher pour finir tué par ses compagnons de cellule ça ne donne pas envie de devenir criminel, retenez bien cette leçon les jeunes.

Crédits photo (Domaine Public) : Unknown United States Marshals Service (United States Department of Justice) personnel.

10. Xavier Dupont de Ligonnès (10 ans)

Bon je force un peu pour le rentrer dans la liste vu que c’est un gars bien de chez nous, mais en vrai ça fait quand même dix ans que le type est aussi introuvable qu’un politicien honnête, donc il faudrait peut-être se bouger un peu le cul pour faire avancer l’enquête plutôt que de contrôler si les gens sont bien rentrés chez eux à 23h pendant un an.

Et vous, vous arriviez à vous cacher combien de temps quand votre daron vous cherchait pour vous engueuler à cause de votre bulletin de notes ?

Sources : Guinness World Records, CBS News, Ranker, How Stuff works, CheatSheet, Quora.