Entre beaucoup de simulations, et quelques cris dans le vent, les footballeurs, parfois se blessent aussi, et sérieusement.

Les ligaments croisés, le grand classique, ça n’arrive pas qu’à votre pote Enzo qui était soi-disant censé aller en club pro et qui finalement se retrouve poseur de fenêtres. Et des blessures, il en existe pleins. Le foot est un sport exigent qui sollicite de nombreux muscles et articulation de notre corps, voilà un petit récapitulatif des plus grande blessures de footballeurs, on vous prévient, ça fait mal.

1. La blessure de Dave Busst - Manchester United contre Coventry City, 8 avril 1996

Ancien défenseur anglais, la carrière de David Busst a connu une fin brutale après une grosse blessure en avril 1996 lors d’un match contre Manchester United, alors qu’il jouait pour Coventry. Après avoir avancé à la suite d’un corner gagné par son équipe, il rentre en contact avec deux joueurs de Manchester United : Brian McClair et Denis Irwin. Le choc provoque une fracture du tibia et du péroné dans son genou droit. Le sang a carrément dû être retiré du terrain, oui c’est dégueulasse.

2. Aleix Vidal : la terrible blessure du joueur de football espagnol

En 2017, Aleix Vidal est victime d’une horrible blessure lors du championnat espagnol suite à un très gros tacle qui lui détruit le tibia.

Attention à la photo qui suit si vous êtes une âme sensible, on voit très clairement le pied du joueur bien amoché par le tacle assassin qu’il a subi. L’Espagnol pensait pouvoir continuer à jouer, mais il s’est vite rendu compte que sa blessure était plus grave que prévu et il a d’ailleurs eu le droit à 15 points de suture.

3. La blessure d’Eduardo da Silva - Arsenal contre Birmingham, 23 février 2008

Eduardo Silva a lui aussi eu une grosse blessure que les amateurs de foot n’oublieront pas de sitôt. En février 2008, le joueur de Birmingham, Martin Taylor, a taclé Silva qui jouait alors pour Arsenal, ce qui a entraîné la luxation de sa cheville gauche et une fracture du péroné, un assez gros bilan pour ce tacle méchant. Le joueur a dû être immédiatement transporté à l’hôpital.

Heureusement Eduardo Silva a pu se remettre de sa blessure et a continué à jouer par la suite.

4. La blessure du polonais Marcin Wasilewski

Encore et toujours une histoire de tacle.

L’international belge Axel Witsel laisse traîner son pied et heurte la jambe de Marcin Wasilewski qui était alors le défenseur d’Anderlecht Marcin. Celle-ci se brise sous la violence de l’impact : double fracture ouverte de 8 cm du tibia et du péroné (oui quand même).

5. La blessure de Neymar au match Brésil-Colombie à la Coupe de 2014

On se moque très souvent de Neymar pour toutes les simulations qu’il fait à chacun de ses matchs, et c’est plutôt normal. Mais cette fois-ci, le Ney a eu raison de crier.

Lors de la Coupe du Monde de 2014, au Brésil et donc chez lui, Neymar se reçoit une véritable attaque dans le dos d’un joueur colombien, qui lui brise une vertèbre. Une blessure assez grave qui empêchera le Brésilien de jouer le reste de la compétition. Le pire dans tout ça, c’est que si le coup avait été porté ne serait-ce que 2cm plus haut, Neymar aurait pu être paralysé…bref il a eu de la chance dans son malheur, et cette blessure était quand même assez impressionnante.

6. Une belle fracture du péroné pour Manuel Pablo

A 8 mois de la Coupe du monde 2002, l’international espagnol se fracture le tibia et le péroné suite à une grave faute d’Everton Giovanella, joueur brésilien.

C’était lors d’un match du championnat espagnol qui opposait La Cologne contre le Celta Vigo, les chirurgiens ont finalement posé une broche de 36 cm dans la jambe droite du joueur qui devra attendre quatre mois avant d’entamer une rééducation.

7. PSG : La terrible blessure de Grégory Coupet

C’était lors du match PSG – Auxerre que Grégory Coupet s’est fracturé la cheville en voulant sauver un corner, qui devait pourtant être une action totalement banale.

Le gardien veut éviter le corner mais son pied gauche se bloque alors dans la pelouse et tord sa jambe. Bilan : une fracture-luxation de la cheville gauche, et une opération à l’hôpital le soir même.

8. La jambe cassée de Filipe Luis

Dans un match contre Bilbao, le défenseur de l’Atlético Madrid est entré en contact avec Gorka Iraizoz. Après ce choc, jambe cassée et cheville déboîtée. C’est d’ailleurs à cause de cela, qu’il va rater la Coupe du monde 2010 avec le Brésil, un très gros coup dur pour le joueur.

9. Blessure de Juan Arango - RCD Mallorca vs Seville FC, 20 mars 2005

Le footballeur vénézuélien Juan Arango a joué pour le club de la Laliga, le RCD Mallorca. En mars 2005, lors d’un match contre Séville, Juan est entré en contact avec le joueur de Séville, Javi Bavaro, ce qui lui a brisé la pommette (oui ça parait très étrange, mais c’est vrai). Il a également avalé sa langue et a perdu connaissance. Il s’est rétabli pour revenir au jeu, mais seulement un mois après sa blessure.

10. Morsures Suarez, pas les pires mais surement parmi les plus emblématiques

Luis Suarez est très réputé pour les coups de dents qu’il a pu porter à ses adversaires dans des moments de folie. On en compte trois à son actif (ce qui est vraiment pas mal étant donné que le foot n’est pas un sport où l’on doit mordre son adversaires, aucun sport d’ailleurs je crois).

L’épaule de Giorgio Chiellini, d’Ivanovic, ou encore d’Otman Bakkal en ont payé les frais, et parfois jusqu’au sang.

Ça fait mal aux yeux, mais je vous promets, ce genre d’incident n’arrive quand même pas à tous les matchs, donc vous pouvez continuer à regarder le foot tranquillement.