L’été c’est cool, on peut se baigner, manger des glaces à tous les repas, lézarder sur un transat et cramer au soleil. Youpi. Sauf que l’été c’est aussi la saison préférée des insectes qui piquent, et même si leur but n’est initialement pas de te pourrir la vie et de te faire mal, bah ça arrive quand même. Chez les enfants, les piqûres peuvent parfois prendre des grosses proportions, et donner des réactions un peu chelou. Mais du coup, quand est-ce qu’on panique ?

1. Les insectes piquent pour se défendre ou pour manger

Du coup, pour éviter que ton môme ne se fasse piquer par une guère vénère, apprend-lui à ne pas l’énerver. Même si la réaction la plus commune quand on voit une bestiole débarquer sur son melon est de vouloir lui mettre un gros uppercut, en vrai ça risque juste de lui donner envie de se défendre, et donc de te perforer la peau.

2. Quand est-ce qu’il faut consulter en cas de piqûre ?

Si ton gamin se fait piquer par une guêpe, une abeille, un moustique, une araignée, bref un truc qu’on n’aimerait pas franchement inviter chez soi, le plus souvent ça donnera une réaction bénigne. Mais si tu constates de la fièvre, une difficulté respiratoire, un évanouissement, des enflures, bref si ton môme ne semble pas gérer le truc : tu consultes, et vite.

3. Comment éviter à ton môme de se faire piquer ?

Pour les plus petits, y a quelques astuces. Déjà, tu lui apprends à ne pas s’affoler quand il voit une bestiole. Ensuite, tu évites de le balader là où il y a de l’eau stagnante, tu évites également de le laisser dehors le soir à la nuit tombée, et tu couvres les aliments si jamais tu manges en extérieur. Ça évitera d’attirer les méchantes bébêtes.

4. Comment on protège les plus petits des piqures ?

Il y a les répulsifs naturels, comme la lavande ou la citronnelle, mais aussi la technique d’éviter de porter des vêtements sombres (c’est les pref’ des moustiques), d’éviter de parfumer sa peau, et de couvrir son corps si jamais vous vous tapez une balade en pleine nature. S’il est en poussette, y a la solution de la moustiquaire, que tu peux mettre aussi autour de son lit.

5. Que faire s’il se fait piquer par une abeille ?

Première chose s’il est toujours là, c’est d’enlever le dard. Ne fais pas ça comme une brute, sinon tu risques de l’écraser et d’augmenter la dose de poison. Tu peux utiliser une carte, genre ta carte de sécu, pour gratter le dard doucement, et l’enlever sans qu’il ne s’écrase et face plus de dégâts. Ensuite tu désinfectes le tout. Tu peux aussi appliquer une compresse avec de l’eau froide pour calmer la douleur. Et bien sur, tu surveilles pour voir s’il n’y a pas de réaction chelou.

6. Que faire s’il se fait piquer par un moustique ?

Pas grand-chose à faire, à part nettoyer la piqûre à l’eau et au savon, d’appliquer un linge humide si ça gratte, trop, et de couper les ongles de ton môme pour pas qu’il ne s’arrache la peau. Si en revanche tu veux rire sur le sujet on a les meilleurs mêmes sur les moustiques.

7. Comment on peut calmer les démangeaisons ?

Un linge humide, un bain avec un peu de bicarbonate de soude pour calmer l’envie de se trouer la peau, des crèmes en pharmacie, c’est pas ce qui manque comme solutions. Si vraiment c’est trop, il existe aussi des crèmes à base de cortisone, mais ne joue pas au docteur, demande l’avis d’un pro dans une pharmacie avant.

8. Comment savoir s’il fait une réaction allergique ?

La piqûre gonfle et ne se calme pas, ton môme a des difficultés à respirer, il a des étourdissements voire même il perd connaissance, il a des nausées ou des vomissements… Dans ces cas-là, il ne faut pas traîner, et appeler une aide médicale d’urgence.

Sinon, tu peux partir en vacances en Islande, y a pas de moustiques là-bas il paraît.