« L’erreur est humaine ». Oui, c’est vrai. Mais parfois, ces petites conneries coûtent cher. Très cher. Vraiment plus qu’on ne pourrait le penser. Genre des milliers d’euros. Voire des millions. Outch. J’espère qu’on apprend vraiment de ses erreurs à ce prix-là parce que sinon c’est vraiment très très con.

1. La faute de frappe à 300 millions de dollars

En 2005, au lieu de vendre une action à 610 000 yens, un agent comptable de Mizuho Securities a proposé… 610 000 actions à un 1 yen. Une inversion malheureuse, puisque les transactions saisies à la Bourse de Tokyo sont irréversibles. Conséquence : 295 millions de dollars perdus. OUPSIE.

2. La moustache à 25 millions de dollars

Justice League, tournage terminé. Warner Bros se rend compte qu’il faut retourner quelques scènes. Jusque-là, no soucis. SAUF QUE, Henry Cavill a déjà commencé son tournage de Mission Impossible – Fallout. Un film pour lequel il devait arborer une belle moustache. Paramount refuse alors catégoriquement qu’il la rase pour repartir tourner chez Warner. La société de production a donc dû aligner beaucoup d’argent, pour que l’équipe visuelle retire la fameuse moustache sur toutes les nouvelles scènes tournées. Ça pique.

3. 200 millions de dollars à la poubelle

Maladresse, inadvertance, mauvaise communication… On ne sait pas comment, mais un couple de 70 ans a perdu une fortune en quelques minutes. Alors qu’ils avaient remporté cette somme à la loterie, le billet s’est retrouvé à la poubelle. Quand ils s’en sont rendu compte, il était déjà trop tard. Les boules.

4. Le coup de ciseaux à 231 000 euros

231 000 : voilà l’indemnité qu’a dû verser un salon de coiffure indien à l’une de ses clientes. La raison ? La femme, mécontente de sa coiffure a porté plainte contre les coiffeurs. La jeune femme étant mannequin de profession, posant notamment pour des produits capillaires, le tribunal a jugé que cette petite erreur lui aurait causé « une grave dépression nerveuse et un traumatisme ». Heureusement que ça repousse, ces trucs-là…

5. La lettre à 10 millions de dollars

En 1988, l’agence Banner Travel décide d’accentuer l’exotisme de ses voyages dans les Pages Jaunes. Oupsie, l’entreprise de télécommunication « Pacific Bell » fait une faute de frappe et vend… des voyages érotiques. C’est pas pareil. C’est sûrement sympa aussi, mais ça ne donne pas exactement la même visibilité à l’agence. Une toute petite erreur, qui aura quand même fait perdre 80% de la clientèle de la compagnie. Pacific Bell est alors poursuivi et doit payer… 10 millions de dollars. Ça fait cher la lettre « r ».

6. L'incompréhension qui fout les boules (vraiment)

En 2005, le concessionnaire automobile Roswell Honda met en place une grande loterie. Sur le papier : 30 000 cartes à gratter, dont une contenant le grand prix de 1000 $, devaient être distribuées aux clients. Dans les faits : l’employé de l’agence responsable de mettre en place le jeu comprend de travers, et envoie 30 000 tickets gagnants. Incapable d’honorer les 30 millions d’euros de gains, l’entreprise a alors échanger le ticket gagnant contre un chèque-cadeau de 5$ chez Walmart… Ça fait tout de suite moins rêver, quand même. Résultats : des clients bien degs, et 150 000$ de perdus pour Walmart.

7. Le coup d'épée dans l'eau à un demi-millions de dolls

En 2013, la MTA (Matropolitan Transit Authority) de New York imprime 80 000 nouveaux plans du métro, pour annoncer, surtout, la hausse du prix du trajet de 4,5$ à 5$. Petit détail malheureusement oublié… Les nouveaux tracts annonçaient un nouveau tarif de 4,5$… Il a donc tout fallu récupérer et refaire. Coût total de ce coup pour rien : 500 000 $.

8. La virgule à 7 millions de dollars

Toronto-Chypre pour 39 $… Au lieu de 3 900 $ : c’est l’erreur commise par la compagnie aérienne Alitalia en 2006. Même si l’entreprise à vite rectifier le tir, 2000 passagers avaient déjà réservé leur billet à ce prix défiant toutes concurrences. Montant de la perte enregistré : 7 millions de dollars. Une erreur de haut vol, donc.

9. La faute d'orthographe à 500 000 boules

Un beau jour, un homme décide de vendre, sur eBay, une bouteille de bière de collection : une Artic d’Allsopp brassée en 1852. Une pièce de collection qui aurait pu lui rapporter beaucoup d’argent, s’il n’avait pas oublié le deuxième « p » d’Allsopp. Une erreur minime, qui a pourtant empêché les collectionneurs de remarquer l’objet. Il n’a finalement reçue que deux offres, et a conclu une vente à 304 dollars (5 $ de marge sur le prix d’achat.) Le chanceux acheteurs, lui, l’a revendu deux mois plus tard pour… 503 300 dollars. On a plein de mots obscènes en « P » qui nous viennent, là. Putaaaaaain, notamment.

10. Un gamin dans un musée, 15 000 $

En 2016, à Ningbo, en Chine, s’ouvre une grande exposition LEGO. Parmi les œuvres : une statue de Nick, le renard du film Zootopia, réalisé par l’artiste Zaho. Une construction à 15 000 $ qui n’aura été exposée que quelques heures : un jeune enfant ayant décidé de la démolir, le premier jour de l’expo. Oupsie.

Tu veux plus d’histoires de petites erreurs qui ont eu des conséquences dramatiques ? Voici les erreurs les plus coûteuses de l’Histoire.