Qu’on l’aime ou qu’on la déteste, Maeva est devenue une légende des Marseillais en seulement quelques années, et ça c’est grâce à tous les cris qu’elle pousse dans les émissions, mais aussi et surtout à toutes ses phrases cultes. Voici une sélection de quelques-unes de ses pépites, régalez-vous.

1. "Sur la tête de mes 4 neveux"

Si vous avez regardé ne serait-ce qu’un épisode des Marseillais dans votre vie (si ce n’est pas le cas ça vaut quand même le détour), alors vous êtes forcément tombés sur cette phrase.

Car oui, Maeva ne jure pas sur sa mère par respect pour elle, mais par contre ses 4 neveux se retrouvent toujours dans la sauce. Donc ils sont petits et innocents mais Maeva les condamne déjà et n’a pas vraiment l’air de s’inquiéter de leur sort…

2. "Qu'est ce qu'il se passe dans ta tête mon fils"

Non Maeva n’a pas d’enfant, mais elle a deux chiens (Hermes et Dior, ou Gucci et LV je sais plus) qui ressemblent plus a des coussins qu’à des êtres vivants.

Et si vous l’avez un peu suivi sur les réseaux vous remarquerez qu’elle adore leur parler comme a des gosses…bon d’autres gens font ça aussi donc c’est peut-être un phénomène normal après tout.

3. "C'est le roquefort qui dit au camembert tu pues"

J’ai vérifié, et apparemment c’est une expression qui existe vraiment, sauf que la plupart des gens disent « c’est l’hôpital qui se fout de la charité » (ce qui semble normal).

Donc peut-être que Maeva m’a appris un truc là, et à vous aussi. Oui ça fait très peur. Remettons-nous en question.

4. "T'as le vice, moi j'ai le tournevis"

Elle maîtrise les rimes et les expressions imagées. « T’as le vice, moi j’ai le tournevis », cette punchline aurait pu être prononcée par les plus grands rappeurs. Bravo Maeva.

5. "T'es un qu'un tournedos"

Insulte qui est censée faire comprendre à son interlocuteur qu’il change de camp un peu facilement, qu’il « tourne le dos » un peu trop vite. Vous saisissez ?

6. "Je peux te voir ni en peinture, ni en nature, ni en oeuf dur"

Encore une fois, Maeva ajoute un petit élément lié à la nourriture pour mettre un peu plus de piment dans l’expression.

Là on apprécie beaucoup l’intensité de la gradation, franchement, peut-être qu’elle serait finalement une grande oratrice ?

7. "T'es pas un homme, t'es une omelette"

Et Greg répondra à cela : « et toi t’es une escalope ».

On est a peu près sur du « CE2 qui crève la dalle » niveau repartie là.

8. "je me trouve belle, je sais que ça fait prétentieuse mais je m'en fout parce que c'est vrai"

Au moins, ça a le mérite d’être clair. Pas trop de problème de confiance en elle donc.

9. "Elle se prend pour un ordinateur, elle commence a faire la Mac avec moi, sauf que moi je suis un computer"

C’est à se demander si Booba ne tire pas son inspiration des Marseillais, tant les punchlines de Maeva sont travaillées.

Pour celle-la il faut reconnaitre qu’il fallait y penser.

10. "Moi je suis une princesse, je ne sers pas les gens, je me fais servir"

Toujours très clair, Maeva a désormais l’argent pour réellement se faire « servir » dans la vraie vie.

Déjà que dans les tournages de télé-réalités les candidats bénéficient d’une « nounou » pour faire leur ménage, leur vaisselle et ranger derrière eux pour éviter que ça soit trop sale à l’image (oui oui on en est là).

Si ce top vous a donné envie de vous élever intellectuellement, voici les meilleures télé-réalités Netflix.