S’il y a bien un genre musical où l’on met toujours en compétition les interprètes, c’est le rap. On veut savoir qui a le meilleur flow, les meilleurs textes, les meilleurs titres, la meilleure street-cred, le meilleur style… Bref, il y a tellement de critères différents que trouver le meilleur rappeur de l’hexagone relève de l’impossible. Pourtant, on vous a quand même demandé de faire ce classement dans notre grande battle. Grâce à vous, on sait enfin de quoi est composé le top 50 des meilleurs rappeurs français. Prêts à découvrir la crème de la crème de la rime ?

1. Orelsan

Le seul et unique Orel, le San, le Raelsan, le gars qui a mis la main sur l’industrie du disque et qui n’a plus grand chose à prouver. Pas besoin de vous faire sa bio, vous l’avez vue dans le documentaire déjà culte réalisé par son petit frère. Bref, Orelsan est top 1 dans la vie comme sur Topito, et c’est bien mérité.

La bonne punchline qui va bien : « J’suis les Beatles pour les jeunes ados. J’pourrais passer sur Sky même si mon single s’appelait Fun Radio » (Jimmy Punchline)

Vous en voulez forcément encore, alors voici les meilleures punchlines d’Orelsan.

2. Nekfeu

Le Fennec a un don pour la rime et un flow de malade. D’1995 jusqu’aux Bercy en solo, il a gravi les marches comme un pro. Normal de le retrouver aussi haut dans le classement aujourd’hui. Merci Ken d’avoir mis le Feu dans nos oreilles.

La bonne punchline qui va bien : « T’as voulu arracher la douleur, dev’nir insensible, mais il t’reste encore dans l’cœur un peu d’cette bonté que t’as cru ôter » (Le bruit qui court)

D’autres punchlines de Nekfeu par ici.

3. MC Solaar

C’est l’un des darons du rap game, l’un des premiers qu’on a écouté petits, le véritable As de trèfle qui a aidé à installer le rap à la télé française. Sans Solaar, vous pouvez être sûrs que beaucoup ne se seraient jamais lancés. Certains lui ont dit Bouge de là, mais il est resté, et tant mieux.

La bonne punchline qui va bien : « Il y a eu les Oscars, il y a eu les Césars. Pour les très bon rappeurs je crois que je donnerai des Solaars » (L’Histoire de l’Art)

Allez, venez relire les punchlines de Mc Solaar, vous l’avez bien mérité.

4. Akhenaton

On dit souvent qu’Akhenaton et ses potes d’IAM ont tracé la route pour tous les rappeurs marseillais. Et on dit vrai. L’AKH a su installer le rap hors de Paris grâce à son charisme et ses textes de grand frère qui nous ont guidés toute notre jeunesse.

La bonne punchline qui va bien : « Si pour finir j’devais choisir ma mort, ce serait en sommeil. Fauché en plein rêve avant de revoir le soleil » (Mots blessés)

5. Vald

Sans avoir la dégaine du cliché rap FR, Vald a fait son trou. Comme Orelsan avant lui, il a eu droit au surnom débile d’ « Eminem français » avant de montrer qu’il avait bien son propre style, mi-absurde mi-provoc. V-A-L-D, quatre lettres pour une cinquième place.

La bonne punchline qui va bien : « Horrible, heureusement j’suis pas claustro. Avec ma tête dans l’cul, ça m’ferait drôle, gros » (Horrible)

D’autres punchlines de Vald pour votre bon plaisir.

6. Kery James

Kery James c’est l’un des rappeurs les plus charismatiques de nos contrées et c’est un mec qui n’a pas hésité à égratigner le pays avec sa Lettre à la République. Malgré quelques journalistes et politiciens énervés sur le dos, il a continué à porter son rap sensé très haut, et c’est très beau.

La bonne punchline qui va bien : « Fais le mal tout le monde s’en rappelle, fais le bien personne s’en souvient » (Y’a rien)

Et c’est parti pour d’autres punchlines de Kery James.

7. JoeyStarr

JoeyStarr il a tellement bien réussi que même nos mamans le connaissent. Bon, ça a aussi un rapport avec le fait qu’il ait régulièrement figuré dans les faits divers, mais n’empêche qu’il a bien géré sa carrière. Au micro d’NTM encore plus qu’au cinoche. Avec son biopic, ça ne va que s’amplifier.

La bonne punchline qui va bien : « J’ai insulté ta mère mais c’est ta mère qu’est une insulte. » (Gare au Jaguar)

Vous vouliez des punchlines d’NTM ?

8. Kool Shen

Jamais loin de JoeyStarr, il y a Kool Shen, l’autre moitié du Suprême NTM. Plus sage, plus assidu, plus perfectionniste que son pote, Kool Shen a moins pris la lumière. Ça ne l’empêche pas d’être un grand, non, très grand, du rap français.

La bonne punchline qui va bien : « Avec le rap, pas prêt pour l’divorce, j’fais dans l’adultère. J’suis Achille en Air Max, souffle pas dans ma bulle d’air » (Classic)

9. Oxmo Puccino

Les puristes qui interviennent dans une discussion sur le rap français viendront toujours caser le nom d’Oxmo Puccino. Probablement le plus poète des rappeurs, son surnom de « Black Jacques Brel » est la preuve – pour les plus dubitatifs – que le rap n’est pas qu’un « truc violent des cités ».

La bonne punchline qui va bien : « Éloigné de toi bien sûr j’ai du chagrin. Ce témoignage est une poignée de sable dont j’ai pleuré chaque grain » (Nous aurions pu)

Tenez, d’autres (magnifiques) punchlines d’Oxmo Puccino.

10. Booba

Bien sûr qu’il est là, le Duc de Boulogne. Comment on aurait pu oublier le plus grand des punchlineurs, l’homme qui tire sur tout ce qui bouge, celui qui a lancé des tas d’artistes et s’est brouillé avec les trois quarts d’entre eux ? N’empêche, Booba a toujours la pêche et des gros textes en stock, et c’est toujours le rappeur que toutes les pop stars françaises rêvent d’avoir en featuring. C’est fort.

La bonne punchline qui va bien : « La vie c’est dur, ça fait mal dès qu’ça commence. C’est pour ça qu’on pleure tous à la naissance » (Groupe sanguin)

Régalez-vous avez les punchlines de Booba.

11. Lomepal

Difficile de se débarrasser de l’image collante de « copie de Nekfeu » qui lui a collé à la peau à ses débuts. Pourtant, Lomepal l’a fait. Il nous a aussi bien fait chialer avec ses textes qui ont le pouvoir de mettre le doigt sur ce qu’on a dans le bide et au fond de notre tête.

La bonne punchline qui va bien : « Quand j’fais nuit blanche avec mes cauchemars, y’a qu’mes rêves qui s’endorment » (Sur le sol.)

D’autres punchlines de Lomepal par ici.

12. Gringe

(Presque) impossible de parler de Gringe sans évoquer Orelsan qui l’a entraîné dans son sillon. Pourtant, quand il s’y met, le gars nous montre qu’il avait tout le talent qu’il fallait pour percer tout seul. Du coup, on aime bien le voir en solo, comme un grand.

La bonne punchline qui va bien : « J’transforme nos projets en mirages, notre avenir ensemble, c’est qu’une utopie » (Le mal est fait)

Et des punchlines de Gringe pour le plaisir.

13. Diam's

Une légende, tout simplement. Diam’s a survolé les années 2000, loin au-dessus des autres, et son départ a laissé un grand vide, d’autant plus que le paysage du rap manque cruellement de rappeuses. Le comeback, on l’aura sûrement jamais, mais on continuera de chanter ses meilleurs sons en soirée.

La bonne punchline qui va bien : « Non, ma France à moi c’est pas la leur qui fête le Beaujolais, et qui prétend s’être fait baiser par l’arrivée des immigrés, celle qui pue le racisme mais qui fait semblant d’être ouverte » (Ma France à moi)

Et hop, les meilleures punchlines de Diam’s.

14. Youssoupha

Autre poète parmi les poètes, Youssoupha est sans conteste un grand du rap français, capable d’être dur ou doux. Doux avec nos oreilles, et le plus souvent dur avec les racistes (qui perdent leur procès quand ils l’attaquent). Un bijou ce Youssoupha.

La bonne punchline qui va bien : « Avec une balle dans la tête je pourrais dormir d’un sommeil de plomb. » (La vie est belle)

15. SCH

L’homme au « ma gâté » est plus qu’un bon pote de Jul : c’est un vrai rappeur au style inimitable, aussi bien dans le flow et la voix que dans le style vestimentaire. Et si sa voix peut faire peur, Julien Schwarzer est beaucoup plus sympa que le JVLIVS maléfique de ses albums. On aurait envie de partir en vacances avec lui.

La bonne punchline qui va bien : « De mon rap j’suis l’seul mandataire, et si chacune de mes punch est une secousse y’à tout l’monde à terre » (Gamberge)

16. Rohff

L’ennemi de Booba (mais qui ne l’est pas ?) fait partie de ces rappeurs capables de péter un vrai câble dans la vraie vie. Pourtant, avant tout, Rohff est un vrai rappeur à l’ancienne apte à lâcher des sons très lourds et très noirs comme Testament ou Génération Sacrifiée. On préfère le voir derrière un micro que derrière les barreaux.

La bonne punchline qui va bien : « Je vis chaque jour de ma vie comme si c’était le dernier, et quand mon fils me sourit c’est comme si c’était le premier. » (Regretté)

17. Ninho

Il a débarqué dans les années 2010 et a explosé les scores en streaming ces dernières années. Alors oui c’est du rap bling bling, oui ça ne tourne qu’auteur des meufs, du bif et de la drogue, mais ça reste dans les oreilles.

La bonne punchline qui va bien : « J’suis dans l’hôtel, y’a plus d’étoiles dans ma suite que dans le ciel » (Pavé)

18. Disiz

Celui qu’on appelait Disiz la Peste a fait du chemin depuis J’pète les plombs. Il est même passé par le rock -ce qu’on oubliera assez vite pour le bien de tous – et par le théâtre, mais est surtout resté un grand dans le rap. Discret, loin des paillettes, mais grand.

La bonne punchline qui va bien : « Les signes extérieurs d’richesse cachent des preuves intérieures de pauvreté » (Rap Génius)

19. Soprano

Il s’est peut-être pop-isé depuis l’époque de Psy 4 de la Rime, mais Sopra compte toujours parmi les rappeurs les plus populaires du pays. Ça a probablement un rapport avec le fait qu’il ait toujours voulu sortir le rap des clichés qui l’accompagnent généralement. Ça a peut-être aussi un rapport avec le fait que ce mec soit d’une gentillesse sans limite.

La bonne punchline qui va bien : « Ils disent qu’on est métis quand il s’agit de football mais des macaques quand il s’agit de flashball » (Ils disent)

20. Sofiane

Grand maître du freestyle, Fianso c’est le rap sans filtre avec un gros caractère qui a explosé seulement à partir de 2017. Parce que oui, avant de briller et de faire venir de nouveaux poulains comme Heuss l’Enfoiré, Sofiane a longtemps attendu son heure. Elle est venue, et il nous fait kiffer.

La bonne punchline qui va bien : « 90 minutes sur le banc, 300 000 albums dans les arrêts d’jeu » (Sous contrôle)

21. Shurik'n

Eh ouais, on n’oublie pas l’autre figure de proue d’IAM, aussi bon producteur qu’auteur, le combattant Shurik’n. Lui aussi c’est un grand frère, parfois un peu nerveux, mais toujours sage. Sans lui, IAM ne serait rien et le rap serait moins bien.

La bonne punchline qui va bien : « La cécité est une nécessité, pour insister, avancer. Ici, y a pas de Moïse, la merde va pas s’écarter. » (Rêves)

22. Bigflo

Avec son frère Oli, Bigflo fait du rap de gentils. Ça peut dérouter ceux qui cherchent la street-cred et le vécu, mais autant se réjouir : pas besoin d’avoir fait de la prison pour savoir bien rapper.

La bonne punchline qui va bien : « J’vois l’reflet de la fierté d’mes proches dans mon disque de platine » (La vraie vie)

23. Oli

Inséparables jusque dans le classement ces deux-là. On sent que leurs liens sont indestructibles.

La bonne punchline qui va bien : « Ajoute « Wood » à « Oli », tu t’retrouves au cinéma » (Nous aussi)

24. Lorenzo

Il est là le fameux « Empereur du sale », la preuve vivante que la Bretagne peut donner naissance à un rappeur, et un bon. Alors oui, c’est vrai qu’il est sale et que ses textes sentent un mélange de joint et de mouchoirs usagés d’ados, mais le personnage de Lorenzo vaut le coup qu’on s’y intéresse.

La bonne punchline qui va bien : « Briquet devant mon cul j’crache le feu comme un dragon, on a pimpé ta meuf sous ses fesses il y a des néons » (Freestyle du sale)

Et quelques autres punchlines de Lorenzo, attention c’est sale.

25. Seth Gueko

Ce classement manquait de grosses brutes du rap, et en voilà une belle avec Seth Guex, un mec qui ne fait pas dans la dentelle. Parce que ouais, ses paroles cognent et tâchent pas mal, parfois à la limite du traumatisme. Mais là où c’est déroutant, c’est qu’on se marre quand même beaucoup en les écoutant. Bref, le style est unique et le rappeur lui aussi.

La bonne punchline qui va bien : « Le Husky c’est un chien de traîneau, le Chihuahua c’est un chien de traînée. » (Dodo la Saumure)

Vous reprendrez bien une petite punchline de Seth Gueko pour la route ?

26. Doc Gyneco

Le Doc est parfois très border’ dans la vraie vie, mais sa Première Consultation a cassé la baraque du rap à tout jamais. Comme souvent, l’homme et l’artiste…

La bonne punchline qui va bien : « Et si Marie-Jeanne est toute proche de la flamme, c’est pour enfouir ton absence au fin fond de mon âme. » (Tel père tel fils)

27. Passi

Avant de s’acoquiner avec Calogéro (2-0-0-4 Action), Passi a laissé sa marque dans le rap français, notamment en explosant la télé avec son Je zappe et je mate sur un sample des Feux de l’Amour. Un héros.

La bonne punchline qui va bien : « Tu nous testes, on te tanne, tu contestes, on te canne » (Le monde est à moi)

28. Niska

Niska – qui va plus vite à prononcer que Georges Stanislas Malif Dinga-Pinto – c’est pas que des « Pouloulou », c’est aussi des bons gros sons de rap et de trap qui rentrent dans la tête et n’en ressortent jamais. On évitera juste de les écouter un 8 mars parce que ça fait un peu tâche.

La bonne punchline qui va bien : « Un keuf sans arme c’est un poulet rôti » (Allô, maître Simonard)

29. La Fouine

Rappeur aux deux visages, entre un Laouni plus sensible et un La Fouine beaucoup plus gangsta, on a là un des parrains du rap français. Il faut dire que ce bon monsieur était au sommet dans la première moitié des années 2010 et qu’il avait droit de vie ou de morts sur les carrières des nouveaux arrivants. Oui, on l’oublie parfois, mais La Fouine c’est du très lourd.

La bonne punchline qui va bien : « Un jour je rapperai torse nu pour pas retourner ma veste. Rapper avec le cœur, sœur, c’est tout ce qu’il me reste » (Vécu)

D’autres punchlines de La Fouine par ici.

30. PLK

Il fait partie de la jeune génération mais il a déjà assez de punchlines pour faire trembler les vieux de la vielle. PLK, on l’aime déjà beaucoup et on va le suivre jusqu’à ce qu’il atteigne le haut du panier.

La bonne punchline qui va bien : « Rappelle-toi l’époque où j’découpais les plaquettes comme les corps dans Grey’s Anatomy » (Monégasque)

31. Kaaris

Et voilà un autre poids lourd du rap français. On a trop parlé de Kaaris pour cette histoire d’octogone avec B2O, mais sa vraie force est dans ses titres bien puissants et son charisme qui casse les écrans sur YouTube. Kaaris nous a apporté la trap et il survole le rap. Bien joué Armaaaaand.

La bonne punchline qui va bien : « Y’a que les ficelles de tes strings qui te soutiennent. Je te baise et les draps s’en souviennent. » (Zoo)

32. Jul

De loin la plus belle personne du rap game : ce mec est une crème et il n’hésite pas à balancer des albums gratuits pour ses fans. Hyper productif, hyper sympa, hyper fédérateur, on aime ou on n’aime pas son style, mais Jul est une légende, ça c’est indéniable.

La bonne punchline qui va bien : « Ta mère c’est de l’or, ne la fais pas pleurer pour de l’argent. » (Anti BDH)

Plein d’autres punchlines de Jul ici, c’est cadeau.

33. Alpha Wann

Venu d’1995 et de l’Entourage, le pote de Nekfeu est plus qu’un pote de Nekfeu puisqu’il est aussi énorme en solo. Il manque encore un peu de temps et un album qui casse tout pour en faire un monstre, mais tout ça nous paraît en bonne voie.

La bonne punchline qui va bien : « Une main lave l’autre mais elles se joignent pour laver l’visage » (Une main lave l’autre)

34. Médine

Présent dans le rap conscient et engagé depuis des années avec d’autres grands comme Oxmo et Youssoupha, Médine porte son combat très haut malgré les polémiques. Être incompris, c’est parfois la marque des plus grands champions et des plus grands artistes.

La bonne punchline qui va bien : « Si l’amour rend aveugle, je crois que l’amitié ça crève les yeux » (Biopic)

35. Keny Arkana

On l’a dit, le rap français ne laisse pas toujours assez de place aux rappeuses, mais Keny Arkana vaut au moins pour 10. La Marseillaise au passé tumultueux squatte le terrain depuis les années 2000 et fait du rap souvent militant qui tape là où il faut dans la gueule des puissants. On est contents d’avoir retrouvé son nom et sa rage avec son retour dans 13’Organisé.

La bonne punchline qui va bien : « Clamer la paix avec des avions de chasse, c’est vouloir éteindre un feu avec de l’essence » (Fourmilière)

36. Tunisiano

Il fallait bien un représentant de Sniper ici, et Tunisiano en est probablement le meilleur. Il est même gravé dans la roche du rap.

La bonne punchline qui va bien : « Si faux-cul était un métier, y’aurait pas beaucoup de chômeurs. » (Marqué à vie)

37. Népal

Emporté beaucoup trop tôt par ses démons, Népal, toujours face cachée, nous a fait rêver avec ses textes et ses prods hyper léchées. Une étoile filante dans le rap.

La bonne punchline qui va bien : « Te laisse pas désarmer, la réalité, tu la crées en partie. Chaque action : un grain dans l’sablier qui t’est imparti » (Trajectoire)

38. Alkpote

Amoureux du romantisme et de la poésie, passez votre chemin, Alkpote n’est pas fait pour vous. Et, ce qui est sûr, c’est que le rappeur aux lunettes s’en fout complètement.

La bonne punchline qui va bien : « J’ai pris en stop la dame blanche au virage, j’l’ai mis en cloque » (44 mesures de Terreur)

Tenez, d’autres punchlines d’Alkpote ici.

39. Hatik

Son tremplin c’était Validé où il a su convaincre avec un flow bien puissant, mais c’est finalement dans un style beaucoup plus doux qu’Hatik s’est imposé.

La bonne punchline qui va bien : « J’ai pas peur de mourir, j’ai juste peur que ma mort fasse mourir ma mère » (Machine à sous)

40. Hugo TSR

Un signe particulier : la capuche, presque toujours. Hugo TSR, c’est un rappeur discret qui mène sa barque depuis deux décennies sans écumer les plateaux TV, et ça c’est très fort.

La bonne punchline qui va bien : « Tu taffes pour des bourges que tu rembourses à chaque achat que tu fais » (Alors dites pas)

41. Guizmo

Rien à voir avec les Mogwai, Guizmo n’a pas de longues oreilles poilues mais des bonnes punch’ à l’ancienne dans son escarcelle. On aurait même pu le voir plus haut.

La bonne punchline qui va bien : « T’as tout misé sur ta chatte, normal qu’on s’rappelle plus d’ta tête » (On est au calme)

42. Freeze Corleone

Difficile de faire plus ego-trip que Freeze Corleone. Difficile aussi de faire plus polémique. Pourtant, le talent est là, on ne peut pas le nier.

La bonne punchline qui va bien : « Je me sens comme Obélix sauf que j’suis tombé dans la drogue » (Donquixote Doflamingo)

43. Lino

Avec son nom de revêtement de sol, Lino est pourtant plus connu pour Radio Bitume que pour fumer la moquette. Moins populaire que les grands avec lesquels il a tous rappé depuis Ärsenik, il mérite un retour en grande pompe pour finir tout en haut.

La bonne punchline qui va bien : « Vu que notre histoire est criblée de balles beaucoup ont des trous de mémoire » (ASS33)

44. Lacrim

Avec ses samples toujours bien choisis et ses histoires qui sentent bon la street, Lacrim nous fait kiffer depuis plus de 10 ans déjà. N’en déplaise à ceux qui détestent l’autotune.

La bonne punchline qui va bien : « Mon frère si t’as le coeur froid, t’iras bronzer en enfer » (Voyous)

45. Georgio

Dans la catégorie des « rappeurs gentils », Georgio est probablement ce qui se fait de mieux. Attention, gentil ne veut pas dire trop gentil, trop doux ou trop naïf : ses textes peuvent défoncer tout ce qui bouge quand il est énervé.

La bonne punchline qui va bien : »J’me suis déjà donné entièrement à une personne qui voulait même pas être ma moitié » (Prisonnier)

46. Dinos

Il date pas de la préhistoire du rap français, mais il est là à porter la nouvelle génération avec des paroles souvent beaucoup plus stylées que celles de ses copains. Si vous pensez que le rap ne connaît pas la littérature, arrêtez tout et allez écouter Dinos.

La bonne punchline qui va bien : « J’ai peur du vide à même le sol, j’me sens comme arachnophobe dans un vide-grenier » (Quelqu’un de mieux)

47. Gradur

L’enfant de Roubaix est là pour représenter les terres du Nord. Pas toujours des plus subtils, l’Homme au bob a mis tout le monde au sol en 2020 avec Heuss l’Enfoiré. Ne jamais sous-estimer Grady.

La bonne punchline qui va bien : « Les sentiments c’est comme le fisc, il faut pas tout déclarer » (Freestyle EnLéger#1)

48. Kalash Criminel

Signe particulier : porte une cagoule et nique des mères depuis 2012.

La bonne punchline qui va bien : « Va t’occuper de ton fils avant qu’on t’allume et qu’il chante Papaoutai » (Tu sais où nous trouver)

49. Dadju

Il a presque réussi à faire oublier qu’il était le frère de Maître Gims, et rien que pour ça la performance est belle. Pour le reste, c’est une question de style : pour écouter Dadju, il faut aimer les histoires d’amour…

La bonne punchline qui va bien : « Quand j’aime quelqu’un, j’suis michtonable » (J’ai dit non)

50. Chilla

Repérée par Bigflo et Oli, Chilla va tout niquer dans les prochaines années, c’est certain. Elle rentre dans le classement par la petite porte, elle en ressortira par la grande.

La bonne punchline qui va bien : « La justice fait semblant d’être à l’écoute avec l’audition de Beethoven » (#Balancetonporc)

Maintenant que vous avez vu des tas de poètes, allons voir les punchlines les plus sales du rap.