Un dimanche de pluie, un bon café et soudain dans les recommandations Youtube : le casting de Julien Doré pour « La nouvelle star » sur M6. 158 vidéos de l’émission plus tard, on peut affirmer que la vache, c’était quand même drôlement chouette. Tant de talents, tant d’artistes, tant de punchlines, tant de casseroles aussi.

A son prime, la « Nouvelle Star » était un rendez-vous immanquable et on tenait à rendre un petit hommage au show en se souvenant des 10 moments les plus marquants de l’émission.

Alors préparez-vous, et j’espère qu’on se se reverra à Baltard.

 

1. "Moi Lolita", par Julien Doré.

EVIDEMMENT.

On est évidemment obligés de commencer par là. Julien, qui n’était pas encore Doré, candidat sympathique mais un peu étrange des castings décide de reprendre le classique d’Alizée. On est en 2007, et c’est vraiment là que sa carrière explose. La reprise est incroyable, le talent dégouline et tout le monde est sur le cul, jury compris. « Totalement exceptionnel » selon Manu Katché. Pas mieux.

Peut-être l’une des plus grosses claques live de l’histoire de l’émission. Un monument.

C’est peu dire qu’on avait hâte de voir les directs uniquement pour voir ce qu’il allait se passer avec lui. On n’a jamais été déçus. Et on n’est pas déçus non plus de le voir encore dans la scène musicale française, et sûrement pour longtemps.

2. Dédé la légende

Si la « Nouvelle Star » est devenue culte, c’est en grande partie grâce à lui et ses envolées lyriques.

« Vous chantez comme le mime Marceau, mais avec le son. »

« Vous avez un gros défaut technique, vous avez un vibrato de chèvre. »

« J’apprécie le côté Mad Max rencontre Lara Fabian et à ce niveau ça fait un choc psycho-érotique-intéressant. »

« Vous chantez comme un ténor italien, mais plutôt pizzaïolo »

« Ca sent trop le savon et pas assez la foufoune »

Merci pour tout Dédé.

Source photo : Giphy

3. La guerre Joey / Cyril

Après avoir essayé d’animer l’émission sans talent ni convictions, Baba Hanouna se retire du programme alors diffusé sur D8. Mais il continue de dézinguer toute l’émission et le jury à longueur de temps. Ce qui ne plait pas à Joey Starr, qui est un peu nerveux comme chacun sait.

Ça finit par une mandale dans la tête de Gilles Verdez qui passait par là, puis par une menace de grève de l’équipe de TPMP en soutien au chroniqueur. Bref, un bon gros bordel qui finit par détruire l’émission, qui disparaitra l’année d’après. Satanée Baba.

Source photo : Giphy

4. La fin de la guerre Joey / Cyril

« Joey, est ce que vous acceptez de présenter vos excuses à Gilles Verdez ? »

Joey Starr :

Source photo : Giphy

5. La tortue

Autre pépite issu du programme : Christophe Willem bien sûr.

22 ans mais en parait 48, « La tortue » avec son air gauche et son look de buraliste, a pourtant mis tout le monde d’accord. Une voix dingue, un charisme tout aussi remarquable. On se souviendra longtemps de sa prestation sur « Sunny » en 2006. Ah quelle belle époque …

6. La colère de Marianne James

Qui ne se souvient pas de ce fameux coup de gueule de Marianne James ? Déçue du choix du public lors d’une émission de la deuxième saison, la diva avait lancé « Vous avez de la merde dans les oreilles ! » en plein direct.

Ce qui lui a valu de frôler le licenciement par M6, qui étrangement n’était pas super content de cette remarque. Heureusement ca n’a pas été le cas, et on a pu bénéficier encore quelques saisons d’une des meilleurs jurés du programme.

 

Source photo : Giphy

7. Le retour de Patrick.

Gros coup de cœur du public (et du jury) en 2015, Patrick avait du quitter l’émission pour continuer plusieurs projets solos. De retour en 2016, la claque reste la même et Patrick gagne l’émission haut la main. Un talent incroyable, mais une histoire compliquée avec le programme en raison de tensions par rapport à son contrat.

Un bien beau gâchis vu le potentiel du bonhomme, mais on ne perd pas espoir de le revoir un jour. En attendant, on revoit ses prestations en boucle.

8. CINDY SANDER.

Si je vous dis « papillon » ? Si je vous dis « de lumière« ?

Et bah voilà c’est foutu, vous l’avez dans la tête pour au moins deux semaines.

Désolé.

Source photo : Giphy

9. Emma.

Petite chose fragile en apparence, c’est un déluge d’émotions qui s’abat dès la première note.

Un des castings les plus mémorables du show.