La différence d’opinion dans un couple ça peut avoir du bon, on peut s’ouvrir aux réflexions de l’autre, apprendre de ses idées, sortir de son carcan de pensées qu’on croyait immuable… Mais on peut aussi se retrouver enfermé avec un vieux conjoint gauchiste aux idées humanitaires et sociales complètement optimiste et irréalisables et ça, c’est vraiment la guigne comme dit vulgairement Jean-Eudes, mon ami expert-comptable quand il rate son coup au Mölkky.

1. Il n'a jamais de tunes

A toujours filer sa petite monnaie aux gens dans la rue et donner tous les mois aux œuvres de charité, y’a plus personne pour payer l’addition du resto étoilé ou faire le plein du 4X4. Du coup c’est un peu chiant de partager sa vie avec quelqu’un qui gère très mal ses finances et pour qui l’épargne et les placements reviennent à acheter des clopes et des jeux à gratter.

2. Toutes les soirées / apéro finissent en débat

Dès que vous êtes avec du monde (et même si vous ne les connaissez pas) il ne peut pas s’empêcher de critiquer les faits et gestes de chacun. Il pense tout savoir et mieux agir que les autres, donnant des leçons à votre cousin qui bosse dans une centrale nucléaire ou critiquant l’exploitation de pétrole de la compagnie dans laquelle bosse votre meilleur pote.

3. Il écoute les chroniqueurs de France Inter

Ceux qui passent leur temps à cracher leur venin sur notre président pourtant exemplaire et ses ministres d’une qualité rarement égalée en faisant des blagues sur les soi-disant « scandales politiques ». Il passe son temps à regarder leurs vidéos youtube et à rigoler de ces chroniques bien-pensantes comme celles de Guillaume Meurice.

4. Il tutoie vos parents et se montre trop familier

Ça a un peu fait l’effet d’une bombe lorsqu’il a dit « tu me passes le sel Claudine » à votre mère lors du déjeuner de dimanche. Sa phrase « la dinde fourrée est très bonne, moi aussi je suis bon pour fourrer les dindes » suivie d’un clin d’oeil à votre père n’est pas du tout passée. Bonne maman en a fait tomber sa fourchette et même le flan coco de Nadège n’a pas apaisé les consciences.

5. Vous avez honte de lui devant vos amis

Lorsqu’il a refusé un verre de rosé pamplemousse lors de l’anniversaire d’Hubert en disant que c’était dégueulasse avant de proposer à Joséphine de « tirer son doigt », vous avez bien cru qu’Appoline allait tomber dans les pommes. Du coup vous sentez que vos amis ne l’apprécient pas trop, lui et ses idées progressistes et ses goûts populaires.

6. Il a un boulot moyen

Son salaire n’est pas génial et il n’est pas obligé de porter de costume ou de chemise au travail. C’est vraiment lamentable. Il ne travaille même pas pour un gros groupe (ou au moins dans une start-up) et du coup vous ne vivez pas sur le même plan professionnel. En plus vous le suspectez d’être syndicalisé.

7. Il ne partage pas votre passion pour l'équitation

Vous avez pourtant essayé de l’emmener au club pour nourrir votre jument « Paillette », mais rien n’y fait, il se désintéresse totalement de cette passion si importante pour vous. Vous le suspectez même d’avoir acheté de la viande hachée de cheval une fois car c’était moins cher que le bœuf.

8. Il est souvent grossier

Faut dire que si il était payé un euro à chaque gros mot il ne roulerait plus en vélib cet abruti de sans-dents. Pardon, ça m’a échappé. Quoi qu’il en soit il pourrait un peu surveiller comment il parle et cesser d’être aussi vulgaire.

9. Il vous force à trier les déchets

Devoir gérer les emballages, les poubelles ménagères, le verre et le reste quand on doit les jeter c’est déjà chiant, mais devoir se taper tous les soirs des sermons sur le sort des ours polaires en plus c’est vraiment très énervant. Ah oui parce qu’en plus d’être de gauche il est écolo ce con. Vraiment on aura tout vu.

Crédits photo (Domaine Public) : Calum Hutchinson

10. Vous n'avez pas les mêmes goûts

Il s’endort devant Rolland Garros et croit que le polo est juste le nom d’une voiture, il fait la gueule quand vous passez un disque de Sardou, il ne prend aucun plaisir à vous suivre à cette expo (pour laquelle vous devez en plus payer son entrée) et il vous fait honte en confondant pendant la visite l’expressionnisme et le romantisme. Je ne parle même pas de la galère pour s’entendre sur le choix d’un film à regarder.

11. Vous passez vos vacances en ZAD

« Il faut aller bloquer la construction de l’aéroport! » est le dernière chose que vous avez entendu avant de vous retrouver trois semaines dans un campement pourri a écouter des types jouer du djembe et fumer des roulées. C’était vraiment les vacances d’été les plus pourries que vous ayez passées.

12. Il faut se coltiner toutes les manifs

Dès qu’un scandale éclate ou qu’une nouvelle loi est votée il va dans la rue. Du coup vous vous tapez aussi ces rassemblements longs et chiants où tout le monde semble penser que gueuler en marchant va changer quelque chose.

13. Il veut appeler votre enfant Karl ou Fidel

Vous n’avez même pas votre mot à dire là-dessus c’est décidé. Et le pire c’est qu’il ne veut pas changer de choix même si vous avez une fille. C’est quand même un peu excessif.

14. Vous ne pouvez même plus acheter des godasses fabriquées par des gosses

Toutes les marques que vous aimiez sont bannies parce qu’elles exploitent la misère et font leur chiffre sur la pauvreté des autres. Il a même jeté sans vous prévenir plusieurs de vos fringues et s’est excusé en vous offrant des chaussures fabriquées par des artisans d’Ardèche qui vous explosent les pieds.

15. Il ramène toujours un tas de gens dans le besoin chez vous

Ça fait trois mois que cinq réfugiés squattent votre salon et vous n’en pouvez clairement plus. Vous n’avez plus d’intimité et ça commence à vous emmerder sérieusement.

Je sais que c’est dur, et le pire c’est que TOUS les gens de gauche sont comme ça. Y’a rien à faire, ils sont pas pareils que nous. Vous pouvez aller voir les différences entre un couple de gauche et un couple de droite ou les différences entre le sexe de gauche et le sexe de droite, en espérant que vous vous sentirez moins seul.