On en finit pas de saigner le catalogue Netflix. On vous a déjà partagé nos films bien chauds sur Netflix, mais aussi les meilleures séries comiques sur Netflix, les meilleurs documentaire sur Netflix ou encore les séries originales Netflix ou même les meilleurs spectacles à voir sur Netflix. Et dans cette foule de recommandations, il y avait un grand absent, les films d’horreur. C’était pas évident d’en sélectionner dix mais il a bien fallu le faire alors s’il vous plaît ne m’envoyez pas de lettre de menace si vous ne voyez pas votre film chouchou dans ce classement. Merci, bisous.

1. <em>Dernier train pour Busan</em>, de Sang-Ho Yeon

Certainement un des meilleurs films de zombie de ces dernières années (et accessoirement un des meilleurs films qui se passent dans un train). On attend la suite signée du même réalisateur avec impatience sur grand écran: Peninsula. Et pour les fans d’avant l’heure, un prequelle existe également sur Netflix (et également du même réalisateur) en version animée et c’est absolument génial : Seoul Station.

2. <em>Get Out</em>, de Jordan Peele

Un mix de thriller et de film d’horreur sur fond de racisme anti-Noirs aux Etats-unis, c’est malgré tout bizarrement drôle et drôlement flippant. Un film désormais culte qui mérite évidemment d’être vu et revu sur la plateforme.

3. <em>World War Z</em>, de Marc Forster

OK il y aura toujours des relous (genre, moi) pour dire que le livre de Max Brooks est tellement mieux que le film, qu’ils ont coupé beaucoup de scènes majeures et qu’on perd en cohérence et gnagnagna et gnagnagna. En attendant je vous mets au défi de ne pas subir une forte accélération de votre rythme cardiaque sur la scène de l’envol de l’hélicoptère.

4. <em>Grave</em>, de Julia Ducournau

On l’avait classé parmi les meilleurs premiers films français et pour cause. Dans le genre film de genre, on a rarement fait mieux avec cette histoire d’initiation au cannibalisme dans une école de vétérinaires. Végétariens, s’abstenir.

5. <em>Scream</em>, de Wes Craven

Pourquoi se priver des classiques ? OK maintenant quand on parle de Scream on rigole un peu parce que c’était le film de notre adolescence et le début d’une longue ribambelle de teen-movie d’horreur, mais la nostalgie a parfois du bon et bizarrement ce film n’a pas si mal vieilli.

6. <em>Hostel</em>, d'Eli Roth

Un classique du genre pour les amateurs de scènes de tortures toutes les plus ingénieuses qui soient. C’est un film assez immonde, assez gore, purement immoral dont on sort avec quelques cauchemars en perspective mais bon écoutez si vous voulez voir un film d’horreur, vous avez votre choix tout trouvé.

7. <em>Pas un bruit</em>, de Mike Flanagan

A ne pas confondre avec Sans un bruit bien sûr qui serait mon super top one tout puissant dans ce top s’il avait la gloire de se trouver sur Netflix.

Pas un bruit c’est un petit film d’horreur sympa où une meuf sourde et muette se retranche dans une maison perdue dans les bois pour écrire un livre (le jour où les écrivains de films d’horreur arrêteront de nous soûler avec leur délire de maison de campagne, on se portera mieux). Sauf qu’un mec avec un masque tout cheum arrive et la prend en chasse. Pour être tout à fait honnête c’est le seul film de la liste que je n’ai pas vu mais la bande-annonce m’a semblé tout bonnement efficace donc je pose ça là.

8. <em>Don't Breathe</em>, de Fede Alvarez

Alors qu’on s’attendait à un film un peu pourri qui prend vite la tournure d’une chasse à l’homme dans la maison d’un vieil homme aveugle (qui se trouve être vachement fort pour buter des gens malgré sa cécité), on se tape en fait une séance de suintage de cul pas piquée des hannetons avec non seulement des scènes de courses poursuite qui font beugler de stress et un tournant ultra glauque dans l’histoire qui nous donne un tout petit envie de prendre un bain d’eau de Javel et de regarder Winnie l’Ourson jusqu’au restant de nos jours. A voir.

9. <em>Conjuring : Les dossiers Warren</em>, de James Wan

Le début d’une série de suites (pas toutes indispensables) dans le même univers, le premier opus s’inspire de faits réels (bouuuuuuh ça veut dire que les fantômes ils exiiiiiiiistent oulalaaaaaaaaaaaaaa) : deux affaires de chasse aux fantômes qui ont eu lieu en 70 et 71. Pour ce qui est du film, la dose le flippe est à son max.

10. <em>Hannibal</em>, de Ridley Scott

Plus un thriller policier qu’un film d’horreur en tant que tel mais je pense qu’il trouve parfaitement sa place dans cette catégorie. Suite du Silence des agneaux qui nous avait déjà traumatisés dix ans auparavant, on y retrouve un Anthony Hopkins plus flippant que jamais et un Gary Oldman qui découvre le bonheur inégalé de se faire bouffer le cul (et surtout, le visage) par des cochons affamés. Bonheur.

Aucun être humain n’est sorti vivant après avoir regardé ces dix films à la suite.