On voit souvent Netflix comme une plateforme assez familiale, qu’on peut partager avec ses parents, voire ses enfants. Mais quand on fouille un peu dans le catalogue, on se rend compte qu’il y a aussi quelque chose de moins familial dans certains films Netflix : du cul. Genre pas juste un film avec une petite scène de sexe policée. Non, il y a des films bien érotiques ou avec du sexe très visible. Et comme on vous connaît bien et qu’on sait que ça vous intéresse, on balance des titres.

1. <em>365 Dni</em> de Barbara Bialowas et Tomasz Mandes

On vous le met en premier puisqu’il vient d’arriver sur la plateforme et que tout le monde commence à en parler. Là, on est sur un thriller érotique polonais. Thriller. Érotique. Polonais. Vous n’auriez jamais pensé associer ces trois mots ensemble, et pourtant 365 Dni l’a fait. En gros, c’est l’histoire d’un mafieux sicilien qui kidnappe une meuf pour qu’elle tombe amoureuse de lui en 365 jours. Attention, c’est pas parce que ça se fait dans un film que vous pouvez le faire en vrai. Ah, c’est beau l’amour quand même.

2. <em>Love</em> de Gaspar Noé

Déjà, trouver du Gaspar Noé sur Netflix, ça fait plaisir, même si le bonhomme ne plaît pas à tout le monde. Love, c’est une histoire de relation pourrie, mais aussi d’une passion naissante, à rebours. Comme souvent chez Noé, il y a du sexe bien filmé, de l’amour qui fait mal et de la violence qui écœure. A regarder si vous voulez un truc qui vous remuera un peu plus que la majorité des films qu’on vous propose habituellement.

3. <em>Nymphomaniac</em> (parties I et II) de Lars Von Trier

Si vous regardez les deux films à la suite, vous en aurez pour 4 heures de récits de Joe, interprétée par Charlotte Gainsbourg, une nymphomane qui raconte son histoire à Seligman, l’homme qui l’a retrouvée inanimée dans la rue et recueillie chez lui. Vous pouvez vous lancer si vous n’avez pas peur de ne pas comprendre tout ce qui vous arrive, si vous n’avez rien contre des phrases intellectuelles entre deux scènes de cul, et si vous aimez Rammstein. Ah oui, aussi, c’est souvent un peu déprimant, mais ça c’est normal chez Lars Von Trier.

4. <em>L'Inconnu du Lac</em> de Alain Guiraudie

Le lac du film, c’est un lieu de rencontre pour hommes gay. Le genre de lieu où on fait des galipettes dans les bois alentours sans passer par quatre chemins. Dans ce contexte, Franck, le héros du film, va faire la rencontre de Michel, qu’il sait être un tueur. Mais au lieu d’agir comme toute personne normalement constituée, Franck va vouloir continuer à passer du temps avec Michel qui l’attire beaucoup. Il y a quelque chose de frais dans ce film d’auteur, de drôle dans ce thriller, et surtout de flippant dans ce joli lac.

5. <em>Swimming Pool</em> de François Ozon

Décidément, en France, on est bon pour les thriller érotiques. Ici, c’est une romancière interprétée par Charlotte Rampling qui s’isole dans une énorme baraque pour écrire son roman policier, et qui reçoit la visite impromptue de la fille de son éditeur, campée par Ludivine Sagnier. Forcément, il y a du sexe, mais aussi du crime, et tout ça va inspirer l’auteure pour son polar. Et, surtout, ça joue très bien.

6. <em>Baise-moi</em> de Virginie Despentes

On varie, puisque après un film merveilleusement bien interprété, on passe sur un film où ça joue plus que mal. C’est malheureusement ce qui arrive quand on donne du texte à des acteurs porno. Dans Baise-moi, deux amies, dont l’une a été violée, se lancent dans une vengeance en baisant tout sur leur passage. Au moins, on ne s’ennuie pas, et ça ne ressemble à rien de ce qu’on connaît déjà, mais il valait peut-être mieux en rester au roman.

7. <em>Below Her Mouth</em> d'April Mullen

Ce film canadien met en scène Jasmine, une éditrice qui prépare son mariage avec un homme, et Dallas, une couvreuse. Les deux femmes commencent une relation, et, comme vous vous en doutez, ça va rapidement poser des petits problèmes. On n’est pas sur du grand cinoche et c’est plein de clichés, mais les plans sont jolis à regarder (on se satisfait de ce qu’on peut).

8. <em>La Vie d'Adèle</em> d'Abdellatif Kechiche

Difficile de raconter à nouveau un film que la plupart d’entre vous avez déjà vus, déjà primé de partout, notamment avec la Palme d’Or à Cannes. L’histoire d’Adèle et Emma est sans conteste un chef d’oeuvre, et ça fera du bien à tout le monde de pouvoir le revoir sur Netflix. Sauf à ceux qui détestent Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos, mais là c’est une affaire de goûts.

9. <em>Hot Girls Wanted</em> de Jill Bauer et Ronna Gradus

On change un peu de style avec un documentaire produit et réalisé par 4 femmes (Rashida Jones, Jill Bauer, Ronna Gradus et Brittany Huckabee) qui s’intéressent à une industrie faite à 99% pour les hommes. Une industrie qui fait miroiter une vie de succès à des adolescentes qui se lancent dedans en espérant changer de vie pour le mieux. C’est « chaud » parce que vous y verrez bien entendu du sexe, mais ça devrait définitivement modifier votre point de vue sur le porno.

La température est montée de 7 degrés précisément durant ce top.

Pour ne pas se refroidir, on a les tops des films avec le plus de scènes de cul, des meilleures scènes de sexe au cinéma, et des films avec des scènes de sexe non simulées.