Le cinéma est remplit de genres et de sous-genres dans lesquels on pourrait trouver une source intarissable de tops à faire, et c’est d’ailleurs ce qu’on fait. Du coup aujourd’hui l’idée c’est de parler des meilleurs films qui se passent dans un hôpital psychiatrique, qu’il s’agisse de la totalité du film ou de scènes mémorables. Bon je ne vous cache pas que bien généralement les scènes qui s’y passent ne transpirent pas la joie, le bonheur et la bonne ambiance mais y’a quelques exceptions quand même.

1. Le Cabinet du docteur Caligari (1920)

Véritable chef d’oeuvre de l’expressionnisme allemand réalisé par Robert Wiene, Le cabinet du Docteur Caligari est un film relativement dérangeant dans lequel on suit une affaire de meurtres au cours d’une enquête mystérieuse sur fond d’hypnose et de manipulation. Le truc, c’est qu’en réalité tout se passe dans un asile depuis le début, et les décors aux perspectives dérangeantes prennent leur sens dans la dernière partie du film que je viens de spoiler comme un gros sagouin. Après il est sorti y’a quand même 101 ans, je pense qu’il y a prescription sur le spoil.

Crédits photo (Domaine Public) : Atelier Ledl Bernhard

2. Shock Corridor (1963)

À bien des égards Shock Corridor a fait sensation lors de sa sortie. Il raconte l’histoire d’un journaliste qui souhaite enquêter sur une affaire de meurtre et trouver un assassin en s’infiltrant dans un hôpital psychiatrique. Il se fait donc passer pour un malade pour pénétrer dans le bâtiment mais n’en ressortira pas indemne, découvrant à l’intérieur les traitements médicamenteux violents et surtout les séances d’électrochocs polémiques montrées dans des scènes (pour l’époque) visuellement choquantes. Bref, un film à voir si vous avez envie de passer un bon moment en famille.

3. Spider (2002)

Bon là on arrive sur un morceau, aussi bien avec la mise en scène de David Cronenberg qu’avec le jeu d’acteur de Ralph Fiennes. Si le film ne se passe pas complètement dans un hôpital psychiatrique, il suit le personnage schizophrène de Spider qui, à sa sortie d’internement retourne dans le quartier de son enfance vivre dans un foyer, se laissant happer par les évènements qu’il a tenté d’oublier. Spider est un film qui va probablement vous perdre par moments, parce que regarder ce film c’est un peu comme tenter de sortir d’un Ikea avec les yeux bandés, mais c’est franchement une bonne pioche qu’on vous conseille.

4. Vol au dessus d'un nid de coucou (1975)

Ce serait compliqué de ne pas parler de ce film tant Vol au dessus d’un nid de coucou reste une référence cinématographique. Le film de Milos Forman dans lequel on retrouve un Jack Nicholson au sommet de son art nous montre comment un petit brigand tente d’échapper à la prison en simulant des problèmes psychiatriques. En se faisant interner il va littéralement chambouler la routine de l’hôpital et laisser sa marque dans la vie des patients. Après le film ne traite ni de vol, ni de coucou, il fait donc partie des films aux titres mensongers, je vous le signale quand même.

5. Shutter Island (2010)

Le thriller énigmatique de Martin Scorsese trouve évidemment sa place dans ce top, parce qu’évidemment toute son action se déroule dans cet étrange hôpital psychiatrique en plein milieu d’une île. Leonardo DiCaprio y joue un enquêteur supposé retrouver une patiente évadée de l’hôpital, de quoi installer une ambiance sombre et dérangeante qui rend justice à l’excellent polar dont s’inspire le film. Des verres d’eau qui disparaissent, des cravates moches et beaucoup de chapeaux, on se croirait à une convention de magicien et pourtant non, c’est une fiction.

6. L'armée des 12 singes (1995)

S’il y a bien un film sur lequel je n’ai aucune forme d’objectivité c’est bien celui-là, donc je ne vais pas m’efforcer de dire à quel point c’est un chef d’oeuvre mais on va plutôt directement rentrer dans le vif du sujet. Seules certaines scènes du film se passent dans un hôpital psychiatrique, mais Terry Gilliam arrive à les filmer si bien (et Brad Pitt est si exceptionnel) qu’elles restent en tête très longtemps. Je ne peux que vous conseiller ce film, tout comme je vous conseille fortement l’épilation du sif au laser, c’est la fin des problèmes de toute une vie.

7. Le silence des agneaux (1991)

Wouh putain comment qu’il fout les chocottes celui-là dis donc. Avec le docteur cannibale joué par Anthony Hopkins qui a marqué toute une génération tellement il est malaisant et il cuisine mal. Comme certains films de ce top, il n’y a que quelques scènes qui se passent dans un hôpital psychiatrique, celles où Clarisse vient consulter Hannibal, mais elles sont assez marquantes pour rester dans les mémoires. D’ailleurs, Hopkins fait partie grâce à ce film des acteurs qui ont eu un oscar en restant 20 minutes à l’écran, une belle prouesse.

8. Rain Man (1988)

Alors ok les scènes qui se passent dans l’hôpital sont assez rares et je force peut-être un peu pour mettre ce film dans ce top puisque c’est probablement le meilleur rôle de Dustin Hoffman (avec Macadam Cowboy, de son propre aveu) qui nous est offert dans ce très beau film où Tom Cruise est aussi particulièrement impeccable. Des casinos, des cures dents et des voitures décapotables, c’est pas la Vérité si je mens 2, mais bien un bon film.

9. Orange Mécanique (1971)

Si vous vous posez la question de savoir si ce film est adapté à votre gamin de onze ans quand vous sortez un samedi soir tout en le laissant sous la garde d’un grand frère un peu irresponsable, oui c’est tout à fait adapté, on vit très bien le visionnage de ce film quand on est en train de se construire (non). Quoi qu’il en soit, le « traitement » que reçoit Alex à l’hôpital psychiatrique est clairement marquant et le film reste un inconditionnel du cinéma avec toute la violence qui le caractérise. Si vous ne l’avez jamais vu on ne peut que trop vous le conseiller même si c’est galère d’expliquer l’histoire comme ça.

10. L'échelle de Jacob (1990)

Si vous voulez du bizarre, du sensationnel et du mémorable, ce film d’Adrian Lyne saura vous marquer à bien des égards. Étrange, angoissant, limite flippant par moments, vous ne ressortirez pas indemnes du visionnage de ce film. Enfin je veux dire au pire il va vous rester dans la tête quelques jours quoi, ne vous attendez pas non plus à avoir trois côtes cassées et à vous faire la cheville. À moins peut-être de le mater sur un cheval sur lequel vous n’avez aucun contrôle.

Bon vous voyez qu’il y en a quand même une chiée de films différents qui se passent en partie ou totalement dans ces endroits qu’on connait peu. Dans un tout autre registre vous pouvez aller voir les films qui ont un scénario très proche, parce qu’une fois qu’on le sait, c’est un peu dérangeant.