Être acteur ou actrice, ça fait rêver. On se dit qu’on va bouffer des toasts au saumon aux quatre coins du globe, qu’on va pécho Bradley Cooper sur un tournage et remporter trois Césars pour notre interprétation d’une étudiante qui croule sous les cours. Pourtant, ce métier demande parfois beaucoup de sacrifices : certains acteurs ont surmonté leur phobie pour un rôle, d’autres acteurs se sont rasés la tête pour un rôle tandis que des acteurs sont passés par des transformations extrêmes pour un film. Pour interpréter des rôles cultes du cinéma, plusieurs acteurs ont dû, eux, passer par la case maquillage pendant de très longues heures (bonjour la souffrance). Mais bon, le résultat est là nan ?

1. Celui de Jim Carrey dans Le Grinch

Pour incarner le Grinch, Jim Carrey a dû se plier à des séances de maquillage qui duraient parfois plus de 8 heures car il fallait lui poser des prothèses sur le visage mais aussi trouver les endroits où mettre moins de maquillage pour que les expressions du comédien puissent bien ressortir. Pensez-vous que Jim Carrey a eu le temps de regarder tout Grey’s Anatomy ?

Crédits photo : Universal Pictures

2. Celui de Brad Pitt dans L'Étrange Histoire de Benjamin Button

Ça serait carrément mentir de dire que le maquillage de Brad Pitt au début de ce film n’est pas impressionnant. Pour arriver à ce résultat des plus réalistes, l’acteur devait passer plus de cinq heures à se faire maquiller. Pile le temps pour cuisiner un bon pot-au-feu.

Crédits photo : The Kennedy/Marshall Company

3. Celui de Stellan Skarsgard dans Dune

L’interprète du baron Vladimir Harkonnen devait rester immobile près de sept heures pour se faire maquiller et entrer dans son personnage. Il disait lui-même que psychologiquement, c’était plaisant de regarder le travail des prothésistes mais que physiquement, c’était très dur. Pourtant, il avait quand même le temps de faire trois pulls en macramé, pas très costaud le garçon.

Crédits photo : Legendary Pictures

4. Celui de Ralph Fiennes dans Harry Potter

Pour chaque jour de tournage, l’acteur de Lord Voldemort devait passer deux heures et demi à se faire maquiller. On a du mal à comprendre comment se faire arracher le nez peut prendre autant de temps mais bon, ça doit être une question de terminaisons nerveuses.

Crédits photo : Warner Bros

5. Celui de Doug Jones dans Le Labyrinthe de Pan

Si vous aussi vous avez la gerbe à la vue de Pale Man, c’est normal, c’est simplement parce que le maquillage est extrêmement bien fait. Et pour cause, il fallait près de cinq heures pour appliquer le costume en mousse de latex sur l’acteur. Assez de temps pour se lancer dans un scrapbooking retraçant la vie de la Reine d’Angleterre.

Crédits photo : Estudios Picasso

6. Celui de Marion Cotillard pour La Môme

Il en a fallu du travail pour faire ressembler Marion Cotillard à Edith Piaf. Jusqu’à trois heures de maquillage, sans compter les scènes qu’il a fallu retourner pour trouver le maquillage parfait. On espère que Marion en a profité pour réviser toutes les figures de style de la langue française.

Crédits photo : Legende Films

7. Celui de Lawrance Makoare dans Le Seigneur des Anneaux

Pour jouer le rôle de Lurtz dans Le Seigneur des Anneaux, Lawrance Makoare a dû se faire maquiller pendant plus de onze heures. On aurait même pas attendu autant pour avoir notre troisième dose du vaccin contre le Covid, c’est dire.

Crédits photo : New Line Cinema

8. Celui de John Rhys-Davies dans Le Seigneur des Anneaux

Décidemment, Peter Jackson était un grand fan de makeup. On soupçonne qu’il avait des actions chez Sephora. Si le maquillage de l’interprète de Gimli n’était pas si long que ça, il était d’autant plus impressionnant à cause du fait que l’acteur faisait des réactions allergiques au maquillage, ce qui l’empêchait de tourner plus d’un jour sur deux tant son visage gonflait. Ça picote.

Crédits photo : New Line Cinema

9. Celui de Dave Bautista dans Les Gardiens de la Galaxie

Pour interpréter Drax, Dave Bautista devait porter 18 couches de prothèses et devait donc passer plus de cinq heures à se faire maquiller. À Topito, on a décidé de lui envoyer tous les tomes de Millénium pour le faire patienter, le pti bouchon.

Crédits photo : Marvel Studios

10. Celui de Zoe Saldana dans Les Gardiens de la Galaxie

Il n’y a pas que Drax qui a eu droit à sa session « Je me fais iech pendant qu’on me tartine la tronche ». L’interprète de Gamora devait elle aussi passer cinq heures sur une chaise de maquillage, entre autres à cause de ses différentes prothèses de visage. Qu’elle se rassure, cinq heures, c’est tout de même moins long que la ligne de métro 14 entre Châtelet et Gare de Lyon à Paris.

Crédits photo : Marvel Studios

11. Celui de Peter Weller dans Robocop

En plus d’avoir perdu 1,5 kilos par jour tant son costume était lourd et lui donnait chaud, Peter Weller a dû passer près de onze heures à se faire maquiller et à enfiler sa tenue lors de son premier jour de tournage. La légende dit qu’il ne l’a plus jamais enlevé ensuite pour ne pas renouveler cette expérience.

Crédits photo : Orion Pictures

12. Celui de John Travolta dans Hairspray

Pour jouer Edna Turnblad, John Travolta a lui aussi dû se plier à l’exercice du maquillage pendant de longues heures. Il faut dire qu’il y avait beaucoup de travail à faire au niveau du makeup et du « fat-suit », ce qui explique pourquoi l’acteur a lui aussi passé cinq heures à chaque tournage sur sa chaise de maquillage. En a-t-il profité pour apprendre comment fonctionne Excel ?

Crédits photo : New Line Cinema

13. Celui de Bill Skarsgård dans Ça

Si cette transformation n’est pas la plus longue de l’histoire du cinéma (puisque l’interprète de Pennywise passait « seulement » deux heures et demi à se faire maquiller chaque jour), elle est impressionnante par sa qualité de réalisation, tant l’acteur est méconnaissable.

Crédits photo : New Line Cinema

14. Celui de John Hurt dans Elephant Man

Pour prendre le rôle de John Merrick, l’acteur devait passer huit heures quotidiennes à se faire maquiller, puis prendre deux heures pour retirer toutes ses prothèses. La situation était tellement contraignante que John Hurt devait parfois dormir assis et s’alimenter avec une paille. Essayez de faire plus chiant. À part tenter de trouver une place de stationnement à Paris, je ne vois pas.

Crédits photo : Brooksfilms

15. Celui de Jeff Goldblum dans La Mouche

Pour ce film de science-fiction où un homme se transforme en mouche, l’acteur qui jouait le biologiste Seth Brundle a dû passer cinq heures à se faire maquiller. Il devait entre autres porter une combinaison en latex et des lentilles déformantes ce qui était, parait-il, très épuisant. Mais est-ce qu’il a déjà essayé d’apprendre le japonais avec Duolingo ? Parce que ça, c’est bien relou aussi.

Crédits photo : Brooksfilms

16. Celui de Boris Karloff dans La Momie

Ok, c’est vrai, en 1932, on n’avait pas les moyens d’aujourd’hui, mais on peut quand même féliciter la prouesse des maquilleurs et maquilleuses, mais aussi de l’acteur qui joue Imhotep (comme dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre oui, oui). Ce dernier devait en effet passer plus de huit heures à se faire maquiller pour mettre en place le masque sur son visage, fait de boue, de tranches de viande et de collodion. Ça me donnerait presque envie d’un petit steak.

Crédits photo : Universal Pictures

17. Celui de Ron Perlman dans Hellboy

Pendant tout le tournage du film, l’interprète d’Hellboy a dû passer par 86 séances maquillage de plus de quatre heures. Il fallait au moins ça pour costumer l’acteur avec ses couches de prothèses en mousse pour le dos et la poitrine.

Crédits photo : Revolution Studio

18. Celui de David Naughton dans Le Loup-Garou de Londres

Dans cette célèbre scène de mutation, on peut applaudir le travail de maquillage. L’acteur a passé plus de dix heures à se faire pomponner mais ce n’est rien à côté de l’année qu’il a fallu pour réaliser cette scène. Même l’attente aux urgences un jeudi soir est moins longue.

Crédits photo : PolyGram Pictures

19. Celui de Jennifer Lawrence dans X-Men : Le commencement

Pour jouer Mystique, Jennifer Lawrence a dû, comme Rebecca Romjin avant elle, passer par huit heures de maquillage pour mettre en place les 100 couches de prothèses conçues pour son personnage. De quoi largement lui laisser le temps de trouver une solution miracle aux punaises de lit. Merci Jennifer.

Crédits photo : 20th Century Fox

20. Celui de Rod Steiger dans The Illustrated Man

Si ce film n’a pas marqué les esprits, il détient pourtant le record du maquillage le plus long. L’interprète de Carl devait passer près de vingt heures à se faire maquiller entièrement le corps pour donner un effet de tatouages. Alors oui, on n’avait pas les mêmes techniques que maintenant en 1969, mais on félicite Rod Steiger pour avoir tenu tant de temps sans en profiter pour réviser le code et passer le permis.

Crédits photo : SKM

Ne vous y trompez pas, il y a aussi des acteurs qui ont été gravement blessés pendant un tournage, des acteurs qui ont été traumatisés par un film et d’autres acteurs dont la vie a été foutue en l’air par un film. Alors, vous voulez toujours tenter Actor Studio ?

Sources : Serieously, Allociné, Sympa sympa.