Ça t’est déjà arrivé de découvrir un truc que tout le monde connaissait depuis des années ? C’est frustrant n’est-ce pas ? Et bien cela arrive aussi avec des lieux touristiques. Certains sites abandonnés deviennent la destination privilégiée des passionnés d’urbex qui rêvent de découvrir des endroits figés dans le temps et cela perd vite de son intérêt. Il y a aussi plein de lieux cachés que tu pensais être le seul à connaître et qui sont aujourd’hui envahis de touristes. Forcément, c’est un peu décevant.

1. Goussainville

En 1974, l’aéroport de Roissy appelé « Paris Charles-de-Gaulle » est construit dans le Val d’Oise, juste à côté de la commune de Goussainville. La majorité des habitants ont déménagé et leurs maisons ont été rachetées par le groupe ADP (Les Aéroports de Paris). Quelques maisons ont été murées, d’autres laissées à l’abandon et la ville est devenue un endroit privilégié pour les fans d’urbex. Malheureusement, le lieu n’est pas resté secret longtemps à cause des centaines d’articles sur le sujet. Aujourd’hui, il n’y a plus rien d’intéressant à voir à Goussainville.

2. Le Lavomatic

Le Lavomatic était à l’origine un bar caché dans Paris. En entrant par la rue, la pièce est un lavomatic classique mais derrière une des machines se trouve l’entrée d’un bar à cocktails. Le problème, c’est qu’un bar ne peut pas resté longtemps secret si les clients ne se prêtent pas au jeu et aujourd’hui, tout le monde a entendu parler de ce bar. En vérité, on sait bien que le bar n’avait pas pour vocation de rester secret longtemps puisqu’il est même référencé sur Google Maps.

3. Les catacombes interdites de Paris

A Paris, il y a l’ossuaire des catacombes de Paris que l’on peut visiter et qui fait moins de 2km de long. Evidemment, il y a aussi les carrières souterraines condamnées qui feraient en tout plus de 300km de long et dont la fréquentation est interdite. Endroit fascinant mais très anxiogène, les carrières sont très appréciées des fans d’urbex. Il suffit de soulever une plaque dans la rue pour s’y engouffrer mais il est fortement déconseillé d’y aller sans connaître son chemin car en plus d’être extrêmement dangereux, les chemins souterrains forment un vrai labyrinthe. Comme beaucoup de lieux d’exploration, les catacombes sont aujourd’hui très abimées par les squatteurs. Certaines agences d’évènementiels proposent même des dîners organisés dans ces carrières, ce qui ruine toute l’ambiance du lieu.

4. Christiania à Copenhague

Christiania est un quartier de Copenhague, fondé par des squatteurs et des hippies, qui a fonctionné comme une communauté autogérée pendant plus de 40 ans. Depuis 2013, le quartier est supposé se soumettre aux mêmes lois que le reste du Danemark mais les forces de l’ordre ne s’y aventurent jamais. A Christiania, les gens vivent comme ils le souhaitent, le cannabis est en vente libre et toutes les maisons sont colorées. Le quartier possède un jardin d’enfant, une unité d’éboueurs, une imprimerie, un cinéma et de nombreux bars et restaurants. Depuis quelques années, le quartier est devenu une attraction touristique avec plus d’un million de visiteurs par an ce qui a beaucoup impacté la tranquillité des habitants et l’expérience magique de la visite des lieux.

5. La "ruelle du train" à Hanoi, Vietnam

A Hanoi au Vietnam, il existe une toute petite rue bordée de cafés et de petits restaurants avec un train qui passe au milieu, tout près des habitations. Cela faisait 117 ans que le train passait à cet endroit sans problème mais en 2016, la ville a décidé de changer les itinéraires. En effet, l’endroit est devenu un nid à touristes en quête de photos à poster sur Instagram et le train a dû plusieurs fois s’arrêter en urgence à cause du trop grand nombre de touristes sur la voie de chemin de fer.

6. La zone 51

La zone 51 a toujours été un mystère, en particulier pour les Américains qui rêvent de savoir ce qui est caché dans cette base miliaire top secrète. Avant l’apparition des photos satellites disponibles sur internet, la plupart des gens ne savaient pas exactement où se trouvaient la Zone 51 qui gardait donc ce côté mystérieux. Aujourd’hui, on trouve des stands à thèmes « extra-terrestres » et même des restaurants non loin du site, qui se trouve pourtant au milieu du désert.

7. Tchernobyl

En 1986, la catastrophe nucléaire condamne la ville de Tchernobyl et les autres villes alentours. Tous les habitants fuient en catastrophe et Tchernobyl est resté à l’abandon depuis. Ces dernières années, on a pu voir des images d’explorateurs qui montrent que la nature a repris ses droits et on aurait pu penser que la ville finirait par disparaitre. Cela n’arrivera finalement pas puisqu’en 2019, la ville devient officiellement un lieu touristique qui accueille des centaines de personnes. Les gens n’ont plus peur des radiations apparemment.

8. L'oasis d'Huacachina au Pérou

Huacachina est un minuscule village construit autour d’un lac au milieu du désert au Pérou. En 1999, sa population était de 115 habitants. Depuis, l’endroit est devenu un lieu très touristique pour les étrangers souhaitant voir les dunes, pratiquer le sandboard ou écouter les légendes locales. Une route a même été créée pour s’y rendre plus facilement.

9. "La porte des enfers" à Derweze, Turkménistan

Au Turkménistan, une caverne s’est écroulée en 1971 et les géologues ont décidé d’y mettre le feu pour éviter que le méthane se disperse dans l’air et crée un danger pour les êtres vivants. Depuis cette date, la caverne brûle en continu et est devenue une véritable attraction. Si tu comptais y aller en pensant être le seul à connaitre l’endroit, tu risques d’être déçu en voyant les dizaines de touristes autour du précipice.

10. Cuba

Cuba est un petit pays avec une histoire très ancienne et importante mais je ne peux pas tout vous raconter ici. Après la révolution, la guerre froide et l’embargo des États-Unis contre Cuba, le pays communiste et complètement fermé au monde extérieur commence peu à peu à s’ouvrir au capitalisme, et donc au tourisme. Les premiers touristes étrangers découvrent un Cuba plongé dans le passé : les seuls produits américains présents sur l’île datent des années 60, on peut le voir avec les vieilles voitures. Les années passent et les touristes sont de plus en plus nombreux sur l’ile, apportant avec eux leur argent et leurs victuailles. Aujourd’hui, Cuba est devenu une énième destination touristique avec ses hôtels all inclusive et ses attrape-touristes.

Evidemment, il y a beaucoup d’autres lieux menacés par les touristes mais on espère que Paris (la meilleure ville de France) n’en deviendra pas un.