Le Japon, c’est loin ! Et plutôt cher. Et puis certaines photos du Japon nous montrent que c’est un pays vraiment chelou. Malgré tout, il n’est pas forcément nécessaire de vendre un de ses reins pour pouvoir s’y rendre sachant qu’en France aussi, on peut trouver des paysages évoquant ceux du pays du Soleil levant. Au milieu des cerisiers en fleurs ou non, sur un petit pont de bois, dans une ambiance propice à la détente. Et tout ça pour pas un rond !

1. Musée et jardins départementaux Albert Kahn (Boulogne)

Plusieurs espaces permettent d’apprécier de multiples ambiances dans ce parc de 3,9 hectares relativement remarquable. Côté Japon, on retrouve un village japonais qu’Albert Kahn a conçu avec l’aide de véritables jardiniers japonais, dont un maître-jardinier dépêché par l’Empereur lui-même. Tous les ensembles que l’on peut y voir, que ce soit la pagode, les ponts ou les torii viennent par ailleurs du Japon. Autant dire qu’on fait difficilement plus authentique. Il en va de même du jardin attenant.

2. Parc Oriental de Maulévrier (Maine-et-Loire)

En matière de jardin japonais, celui-là, c’est le haut du panier. Un parc oriental de 29 hectares à cheval sur une rivière, inauguré en 1913, qui est d’ailleurs le plus plus grand dans son genre en Europe. On y retrouve les fameux torii traditionnels, 300 espèces de plantes, des toro, ces belles lanternes en pierre, et la réplique d’un temple bouddhiste Khmer. Sans oublier l’exposition permanente de bonsaïs et de céramiques.

3. Jardin Japonais Pierre Baudis (Toulouse)

Situé en plein centre-ville, dans le quartier de Compans-Caffarelli, ce jardin inauguré en 1981 est né de la volonté du maire Pierre Baudis d’offrir à Toulouse un véritable sanctuaire japonais. D’une superficie de 7000 m2, il comprend plusieurs essences orientales, un charmant pont rouge, un jardin minéral et un petit îlot inspiré quant à lui des jardins de Kyoto. Îlot sur lequel on retrouve un pavillon de thé, une cascade sèche, des lanternes… Remarquable de part la précision de sa scénographie et son respect des traditions, le jardin japonais toulousain est assurément immersif à souhait.

4. Jardin japonais du Château de Courances

À un peu moins de 50 bornes de Paris, le château de Courances dans l’Essonne abrite un extraordinaire jardin japonais très coloré. Une création de Berthe de Ganay, parcourue d’influences britanniques, où il fait bon flâner en humant le parfum des fleurs.

5. Jardin zen d'Erik Borja (Beaumont-Monteux)

En matière de jardin japonais, Erik Borja fait office de pointure. Pour preuve, son superbe jardin zen, conçu d’après les préceptes du Feng Shui chinois, avec une partie dédiée à la méditation, inspirée du Karesensui, ratissé tous les jours au petit matin, ou le jardin de thé doté d’un beau pavillon… Classé parmi les jardins remarquables de France, la création d’Erik Borja s’impose comme un véritable petit bout de Japon en Europe.

6. Sentier de Chiminobambusa (Hellemes)

Le sentier de Chiminobambusa coche toutes les cases avec brio et propose une immersion sans concession dans l’ambiance du pays du Soleil levant, avec une authentique bambouseraie, des bassins à carpes Koi, des jardins zen, des lanternes en pierre… Et en plus, cerise sur le gâteau, on peut aussi y assister à divers ateliers de dessin, calligraphie, lecture d’haïkus, etc.

View this post on Instagram

#bamboujaune#chiminobambusa

A post shared by homemyhome interior design (@daily_homemyhome.tina) on

7. Jardin de Ly (Senarpont)

Le Japon est aussi en Normandie avec cette création botanique en plusieurs parties, riche notamment d’une collection de plus de 150 bonsaïs. Les propriétaires, deux passionnés, donnant aussi dans l’art topiaire, qui consiste à tailler des arbustes pour leur donner des formes diverses et variées.

8. Jardin japonais de l'île de Versailles (Nantes)

Pour partir loin sans vraiment bouger, sans passeport non plus ou passage aux portiques de sécurité de l’aéroport, rien de tel qu’une visite dans ce jardin de 1,7 hectares inauguré en 1831 mais d’influence japonais uniquement depuis 1983. Comprenant trois bâtiments japonais, il englobe également un jardin zen et un lac sur lequel il est possible de naviguer.

9. Jardin du Soleil-levant du Parc botanique de Haute Bretagne (Le Châtellier)

D’une surface de 25 hectares, ce grand parc botanique permet de passer d’une ambiance à l’autre en une seule journée, au milieu des plantes et des fleurs. Et bien sûr, le Japon y a sa place via le jardin du Soleil-levant. On s’y croirait !

Yoi tabi o (ça veut dire « bon voyage ») ! Et soi le Japon c’est pas votre came, on a aussi pour vous les paysages américains qu’on peut retrouver en France.

Source : Wikipedia