L’enfance est pleine de mystères. Les jeux sont plein de mystères. Les jeux d’enfance sont doublement plein de mystères. On a enquêté pour vous livrer les origines les plus étonnantes de ces activités qui peuplaient la cour de récré. C’est parfois tellement surprenant que d’aucuns diraient qu’on en tombe de sa chaise. A vous de juger.

1. Colin Maillard, une histoire qui fait mal aux yeux

Attention on commence avec du gros lourd. Le nom du jeu pourrait venir de Jean Colin-Maillard un mec qui date pas de la dernière pluie puisqu’il était guerrier au Xe siècle, tellement guerrier qu’il a combattu le comte de Louvain qui lui aurait crevé les yeux. Jean Colin-Maillard étant un gros badass il a continué de se battre au hasard sans rien y voir.

Bon après il y a une autre hypothèse selon laquelle « maillard » viendrait de « Mail », l’objet qui permettait aux joueurs aveugles d’affronter ses adversaires.

Choisissez l’origine qui vous convient le plus.

Crédits photo (Domaine Public) : Auteur inconnuUnknown author

2. Docteur Maboul, une histoire qui fout bien les boules

Beaucoup d’histoires de grands succès partent d’une grosse arnaque. Ici c’est l’histoire d’un étudiant américain, John Spinello, qui met au point ce concept de jeu dans les années 60. L’idée ne passe pas inaperçue et on lui achète le concept pour… 500 $. Malgré les bénéfices DE OUF que fait l’entreprise Marvin Glass & Associates grâce à cette belle trouvaille (40 millions de dollars please bitch), l’étudiant ne touchera pas un centime de plus. Comble de la tristesse, en 2014 John Spinello n’avait pas assez de tunasse pour se faire opérer… Un appel au dons de la part de ses potos a pu récolter 25 000 $ toutefois. Pas grand chose à côté du pognon qu’il aurait mérité de recevoir mais bon.

Sur ce sujet je vous renvoie naturellement aux histoires derrière les jeux de société.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : PaRappa 276

3. Le jeu du rond, une histoire de Malcolm

Ce jeu un peu chelou qui consiste à montrer à sa victime par surprise un rond formé avec ses doigts en dessous de la ceinture nous viendrait tout droit de la série Malcolm in the Middle. Bon en réalité, on ne sait pas vraiment si ce sont les scénaristes qui ont inventé ce concept pourri (rejoignez-moi sur le top des raisons d’arrêter avec le jeu du rond) ou si la série a simplement popularisé un jeu méconnu mais le résultat est là, depuis Malcolm beaucoup se sont pris des coups parce que leur regard était injustement tombé sur ce rond stupide.

4. La marelle, une histoire de caillou

Tout d’abord, d’où ça vient ce p’tit blase de marelle ? De l’ancien français tout simplement. « Merel » signifiait « jeton » ou « caillou ». Si le mot semble exister depuis le XIIe siècle, les origines du jeu remontent sans aucun doute à l’Egypte ancienne. Petite cocasserie de la cocassade, jusqu’au XIXe siècle le jeu n’était pas l’apanage des enfants et les adultes s’y adonnaient régulièrement.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Upper Hutt Farmers' Market

5. Candy Land, une histoire maladive

OK je vous le concède vous n’avez peut-être pas connaissance de ce jeu bien vieux qui a surtout marqué la jeunesse américaine mais l’histoire n’en est pas moins étonnante. Inventé par l’institutrice Eleanor Abbott, ce jeu avait pour fonction première d’accompagner les enfants atteints de poliomyélite durant l’épidémie des années 40. Les enfants devaient alors rester dans des lieux isolés, un peu comme le confinement qu’on a tous adoré vivre. Ce jeu a été pensé pour divertir les enfants. Sympa.

6. Les billes, une histoire grecque

Comme on s’en serait douté, les jeux de billes ne sont pas récents récents (oui j’écris deux fois récents à côté pour bien montrer que c’est pas récent). C’est en Grèce antique qu’on a commencé à tâter de la bille à tout va mais il faudra attendre le XVe siècle pour obtenir des règles au jeu de billes un peu plus précises (je sais pas ce qu’ils foutaient en Grèce Antique mais ils devaient balancer ça en l’air et se dire qu’ils étaient au top), à savoir : toucher la bille de ton adversaire avec ta bille et la remporter. Assez basique en somme.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Sam Fentress

7. Le Hula hoop, une histoire antique

Si le cerceau connaît un grand succès depuis les années 60, ses origines remontent à 3000 ans dans le passé en Egypte où il aurait été alors fabriqué en saule et en rotin et servaient de la même façon de jouets pour les enfants. Toutefois son retour de hype remonte à 1958 quand les fondateurs d’une marque de jouets mettent un nom sur cet objet hybride : le hula-hoop. « Hula » pour la danse hawaïenne et « hoop » pour cerceau en anglais.

Crédits photo (CC BY 2.5) : Alan J Truhan

Source : The Old Timey, Hitek, Vice