Quand on était ados, on avait globalement des gouts de merde. Que tu aies grandi dans les années 2000 ou dans les années 80, il y avait forcément des tatouages moches qui étaient super à la mode et évidemment, tu rêvais d’en avoir un pour montrer que tu étais trop un·e rebelle. Si tu aimes les moments de nostalgie intense, tu vas adorer revoir les pires tatouages de ton adolescence.

1. La moustache sur l'index

Dans les années 2010, la mode des motifs moustache est arrivée de nulle part et s’est imposée pendant plusieurs années. La marque Eleven Paris a participé à populariser la moustache dessinée sur l’index et beaucoup de gens ont sauté le pas de se faire tatouer la fameuse moustache sur le doigt (la honte).

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Vorhese

2. Le signe infini et "Sky is the limit"

Quand on était ados, on aimait croire que rien ne pouvait nous arrêter alors qu’on n’avait même pas le droit de sortir après 23h. Pour montrer au monde entier qu’on était plus forts que tout, on rêvait évidemment d’un magnifique tatouage infini sur le poignet.

Crédits photo : Shutterstock

3. La date où tu t'es mis en couple avec ton crush de collège

Quand on a 14 ans, les histoires d’amour semblent éternelles : « Tu peux pas comprendre papa, c’est super intense ce qu’on vit avec Jerem’ en fait, rien ne pourra jamais nous séparer et je vais même me faire tatouer son nom et la date de notre rencontre ! ». Malheureusement, deux semaines de vacances de février ont suffi à séparer de nombreux couples qui semblaient pourtant être amoureux « à la vie à la mort ».

4. Le petit éléphant sur la cheville

Quand on est jeune et stupide, on adore les petits animaux mignons et allez savoir pourquoi, les bébés éléphants sont à la mode depuis bien longtemps. C’est vrai que c’est trop mignon en même temps.

5. Les petites étoiles

Les étoiles, on peut en mettre partout et ça passe toujours. Que ce soit sur le coude, derrière l’oreille, sur les tétons ou sur les phalanges, on continue d’en voir tous les ans depuis 50 ans.

Crédits photo : Shutterstock

6. Les tatouages Harry Potter

Depuis le 26 juin 1997, date de sortie du premier livre Harry Potter, les tatoueurs ont vu passer beaucoup trop de tatouages sur la saga. La cicatrice en éclair, les lunettes de ce bolosse d’Harry, les reliques de la mort et le fameux « Always » rempli de niaiserie de Rogue… que demander de plus ?

Crédits photo : Shutterstock

7. Les flèches amérindiennes dans le dos

Vous vous souvenez de cette période où tout ce qui était géométrique était à la mode ? Les têtes de loup, les triangles sur le torse et même les flèches d’inspiration amérindiennes. Quelle époque…

8. Le tatouage commun avec ton/ta BFF

Quand on est adolescent, on est persuadé que l’amitié dure toute une vie et on crève d’envie de le montrer à tout le monde. Imagine si tu avais vraiment fait ce tatouage commun avec Alexia en 3ème alors qu’elle a couché avec ton copain deux ans plus tard…

9. La plume

Je n’ai jamais compris pourquoi les gens aimaient les plumes. Quand on y pense, c’est juste une partie morte d’un animal ; un peu comme un ongle ou un poil.

10. Le tatouage de Rihanna sous les seins

Sauf qu’en fait, il n’y a que Rihanna qui peut faire ça sans être ridicule.

Crédits photo : Rihanna - Unapologetic

Imaginez si on avait pu se faire tatouer sans autorisation parentale… On pleurerait des larmes de sang aujourd’hui.