Les influenceurs ont une vie de rêve. Enfin ça, c’est ce qu’ils veulent bien nous faire croire, parce qu’au fond, une bonne partie d’entre eux est loin de s’éclater tous les jours. Ils ont les mêmes problèmes que nous, et, comme nous, ils peuvent parfois faire des conneries qui les mèneront tout droit derrière les barreaux. Bienvenue dans le monde des pires influenceurs qui ont fini en zonzon.

1. Jinnkid, accusé du meurtre de son ex-femme

Jinnkid, c’est un TikTokeur dont la spécialité est d’imiter les personnages du jeu vidéo Skyrim dans la vraie vie. Les vidéos étaient drôles, tout le monde le kiffait, mais tout a pris une mauvaise tournure : fin octobre 2021, Ali Nassar Abulaban (de son vrai nom) a été arrêté. Il est accusé d’avoir tué son ex-femme et l’amie de cette dernière. L’influenceur a décidé de plaider non coupable, mais ça semble mal barré pour lui, et son séjour derrière les barreaux devrait se poursuivre un moment.

2. Nabilla, pour avoir poignardé son copain Thomas Vergara

On l’oublie parfois, mais l’influence qui imite un appel téléphonique avec ses doigts a fait un séjour en prison. Ça s’est passé en 2016 quand elle a poignardé son petit-ami Thomas Vergara au cours d’une dispute. Nabilla avait passé un mois en préventive avant d’être condamnée à 6 mois fermes. Les 6 mois, elle n’a pas eu besoin de les passer en prison mais elle aura quand même fait 1 mois à l’ombre avant son procès.

3. PA7, accusé de détournement d'argent public

PA7, ou Paul Antony à l’Etat civil, est un influenceur français de seconde zone. Entendez par là que son nombre d’abonnés n’était pas énorme, quelques dizaines de milliers tout au plus. Ça ne l’empêchait pourtant pas de publier des photos de lui à Dubaï au volant de grosses bagnoles comme s’il avait touché le gros lot. Ce pactole, il l’aurait en fait volé : en effet, PA7 est accusé d’avoir détourné 5,8 millions d’euros provenant du fonds de solidarité mis en place pour les entreprises touchées par la crise du Covid. Ça lui a valu une arrestation dès qu’il est revenu sur le sol français en août 2021, et, à ce jour, il est toujours en prison.

4. Rossi Lothario Adams, condamné pour une affaire de nom de domaine

Attention, cette histoire-là est particulièrement idiote. Rossi Lothario Adams, c’est un influenceur américain qui possédait le compte « State Snaps » qui avait environ 1,5 million de followers sur les réseaux. State Snaps mettait en avant la débauche des universités américaines et avait pour slogan « Do It For State ». C’est ce slogan qui a posé problème, puisque Adams voulait créer un site internet « Doitforstate.com », mais le nom de domaine appartenait déjà à un certain Ethan Deyo qui refusait de le vendre. Adams a alors demandé à son cousin d’aller menacer Deyo en personne à l’aide d’un pistolet. Le cousin s’est pointé au domicile de Deyo avec l’arme, les deux hommes se sont battus et blessés avec l’arme mais personne n’est mort. Au procès, Adams a pris 14 ans de prison et son cousin 20. Tout ça pour un nom de domaine.

5. Rouslan Bobiev, condamné pour une photo déplacée

Rouslan Bobiev c’est un influenceur tadjik qui vit en Russie. Récemment, il a posté sur ses réseaux une photo de lui et sa petite amie devant la cathédrale Saint-Basile de Moscou. Problème, sur la photo, sa copine, qui porte un blouson « police », mime une fellation. Ça, c’est pas du tout passé auprès des autorités qui ont arrêté le couple et l’ont condamné à 10 mois de prison ferme. Une peine tout à fait abusée qui a choqué même en Russie. Bref, si vous allez dans le coin, faites gaffe à ce que vous publiez quand même.

They are the first people to receive real prison time under Russia's law against “insulting religious feelings"...

Posted by The Moscow Times on Friday, October 29, 2021

6. Marvel Fitness, qui a fait de la détention pour harcèlement

Marvel Fitness, qui, comme son nom l’indique, est un influenceur dans le domaine de la muscu, aimait un peu trop les dramas. Il n’hésitait pas à clasher d’autres influenceurs en les insultant et en les menaçant, ce qui lui a valu d’être condamné à 2 ans de prison dont 22 mois de sursis en appel en 2021. Comme il avait déjà fait 2 mois de détention avant son procès, il a été relâché, mais l’expérience a dû le calmer un peu.

7. Abdel Soulax, tombé pour avoir fait la promo d'un four

Et quand on dit « four », on parle pas d’électroménager. En effet, Abdel Soulax, influenceur français, s’était rendu dans un gros point de deal à Lille-Sud pour en faire la promo. La vidéo était drôle, mais ça n’a pas fait marrer les autorités (ni France 3, un peu trop premier degré dans la vidéo ci-dessous). Résultat, le gars s’est pris 10 mois fermes et 5000 euros d’amende. C’est un peu dur.

8. Puccaa, condamnée pour misandrie

Puccaa est une influenceuse féministe turque qui n’hésite pas à bien balancer sur les hommes, et ça n’a pas plus à la justice de son pays. Après avoir déclaré qu’elle n’aimait pas « le sexe inférieur et sans caractère qu’est l’homme », elle s’est pris 5 mois et demi de prison ferme. Une peine totalement exagérée même quand on n’est pas d’accord avec les propos de l’influenceuse.

9. Stas Reeflay, qui a laissé sa petite amie mourir de froid

Pendant un live, Stas Reeflay – Stanislav Reshetnikov de son vrai nom – a accepté pour un don d’argent de laisser sa petite amie sur son balcon le plus longtemps possible. Seulement, ça s’est passé en Russie où il faisait -9°C et la jeune femme est morte de froid au bout de quelques minutes. Comme si ça n’était pas déjà assez horrible, elle était enceinte. Reshetnikov a pris 6 ans de prison, et c’est pas volé du tout. Oui cette histoire est atroce.

10. On peut aussi devenir être prisonnier et finir influenceur

Sur TikTok, Skofield91 fait parler de lui pour son concept assez novateur : le mec est en prison et il publie des vidéos de cuisine. Du génie. En plus, il arrive à faire des trucs pas mal avec ce qu’il a dans sa cellule, ce qui peut donner beaucoup de courage aux étudiants qui ne savent pas quoi cuisiner d’autre que des penne rigate dans leur kitchenette. Tout ça a permis a Skofield91 d’atteindre 20k abonnés et près d’1 million de vues sur ses vidéos. Pas mal.

Suivez-moi, je vais maintenant vous parlez d’influenceurs qui vont trop loin.