La Grèce compte en tout quelques 6000 îles. Bien sûr, la plupart sont minuscules. Dans le lot, il y a les stars que sont la Crète, Corfou, Lesbos ou Naxos mais aussi des îles moins connues et tout autant fréquentables. Davantage même car en général, les touristes ne s’y rendent pas ou très peu…

1. Folégandros

Auprès de certains initiés, cette île située au sud des Cyclades est aussi la plus jolie du lot. Voisine de la célèbre Santorin, elle offre une beauté et des avantages similaires pour un prix largement inférieur. On apprécie notamment le village perché de Hora. Le genre d’endroit qui a contribué à donner à Folégandros le surnom d’île magique.

2. Milos

Avant d’élire domicile dans le musée du Louvre, la Venus de Milo se trouvait ici, sur cette île qui compte plus de 65 plages toutes plus belles les unes que les autres. Un endroit absolument superbe. Les bras nous en tombent…

3. Kastellorizo

Très proche de la côte turque, cette petite île aux charmantes maisons colorées, dégage un parfum enivrant. Kastellorizo est petite en taille mais grande par sa beauté. On y dénombre qu’un seul village et les voitures y sont proscrites. Étrangement, il y a tout de même un taxi.

4. Leucade

Ici par contre, on peut rouler. C’est d’ailleurs via un pont, depuis Préveza, qu’on y accède. C’est là que l’on trouve les plus incroyables plages de Grèce. Les villages étincellent dans la lumière, il y a des fleurs, l’atmosphère est parfumée et on peut s’y adonner à toutes sortes d’activités nautiques.

5. Eubée

Deuxième plus grande île grecque, Eubée est étrangement snobée par les touristes. Ici, on trouve principalement des locaux, eux qui savent depuis longtemps que le paradis est ici. Dans ces forêts de montagnes, ces spectaculaires chutes d’eau et ses plages de sable et de galets. Une merveille accessible en voiture depuis Athènes, en deux heures seulement.

6. Andros

Les pieds dans la mer Égée, Andros est une île mythique, où la nature a façonné des paysages à couper le souffle. Paysages que l’on compare parfois volontiers aux Highlands. Ce qui devrait vous donner une idée de ce que l’île a à proposer. À Andros, confidentialité oblige, où le tourisme de masse n’a pas du tout dénaturé l’essence même de la Grèce telle qu’elle était il y a des siècles, avec ces villages blanchis et ses plages désertes.

7. Alonissos

Accessible en bateau depuis Skopelos, cette île sauvage est le paradis des oiseaux, des dauphins et des phoques. Un sanctuaire baigné de soleil, où il fait bon buller. Mais on peut aussi partir à la découverte du château médiéval et se plonger dans un pan plutôt méconnu de l’histoire grecque.

8. Ikaria

Populaire pour ses plages, spot de surf réputé, Ikaria est un lieu de détente et de fête. Le genre d’endroit où toutes les planètes s’alignent presque miraculeusement afin de vous offrir des vacances inoubliables.

9. Sikinos

Entre Ios et Folegandros, Sikinos est restée dans son jus. Ce qui est une très bonne chose tant ici, l’homme n’a pas altéré la nature, restée sauvage. Les rares monuments qu’on peut y trouver se fondant parfaitement dans le paysage.

10. Amorgos

Plébiscitée par les plongeurs, qui profitent de fonds marins plutôt généreux en grottes et autres merveilles, Amorgos est l’un des trésors les plus précieux de la Grèce. Coincée entre Naxos et Astypalée, cette île produit également sa propre liqueur, le psimeni raki, qui fait son petit effet après une journée passée dans la nature ou sous l’eau.

Il ne vous reste plus qu’à apprendre les insultes en grec pour être à la page.