Un hymne national se doit d’annoncer la couleur. C’est un peu la carte d’identité musicale d’un pays. Un air qui représente les valeurs de la nation. Des hymnes parfois un peu bizarres ou en tout cas qui parviennent à se démarquer. Parfois, ils se démarquent quand ils sont nuls (on vous liste ici les pires hymnes nationaux autour du monde). Parfois, les hymnes gagneraient à être connus. Et parfois, et bah ils foutent mal à l’aise.

1. Le plus long : l'hymne uruguayen

La version complète de cet hymne composé en 1833 dure près de 6 minutes. Intitulé Orientales, la Patria o la tumba, cet hymne est devenu le plus long quand les Grecs ont définitivement décidé de raccourcir le leur, qui comptait à l’origine le plus de mots.

2. Le plus court : l'hymne japonais

Intitulé Kimi go yo, l’hymne japonais ne dure que 45 secondes. 55 secondes si on fait traîner. Il ne comporte que 18 mots. S’il ne fut adopté qu’en 1999 par le Japon, son texte, un poème écrit pour l’empereur, date du XIème siècle. La musique quant à elle, a été composée en 1880. Et si le sens premier des vers de cet hymne a progressivement été modifié, il s’apparente aujourd’hui à une sorte de prière pour la paix durable et la prospérité.

3. Le plus ancien : l'hymne du Royaume-Uni et de la Nouvelle-Zélande

Si c’est l’hymne japonais qui possède les paroles les plus anciennes et que la Pologne et l’Allemagne font partie des premiers à avoir mis en avant un hymne (modifié par la suite), les premiers à avoir officiellement proclamé une chanson en tant qu’hymne national furent les Anglais, avec God Save The Queen, en 1745. Hymne qui fut jadis celui d’une grande partie des pays du Commonwealth. Les Sex Pistols en ont plus tard livré leur propre version.

Source photo : Giphy

4. Le plus violent : l'hymne français

Chant patriotique écrit par Rouget de Lisle en 1792, la Marseillaise fut adoptée en tant qu’hymne national le 14 février 1879. Même si le régime de Vichy la remplaça provisoirement par Maréchal nous voilà !, jusqu’à la libération. Fait amusant : Valéry Giscard d’Estaing est à l’origine du ralentissement de son tempo, qui, depuis la création du morceau, s’était un peu accéléré. La Marseillaise qui comporte donc des paroles un peu violentes : « Aux armes, citoyens, formez vos bataillons. Marchons, marchons ! Qu’un sang impur abreuve nos sillons ! (…) Tout est soldat pour vous combattre. S’ils tombent, nos jeunes héros. La terre en produit de nouveau. Contre vous tout prêts à se battre ! ». Ambiance…

5. Le plus mort : l'hymne du Vatican

Le Vatican est ainsi le seul pays dont l’hymne est écrit dans une langue morte, à savoir le latin. Il s’intitule ‘Inno e Marcia Pontificale et fut adopté en 1949 par le pape Pie XII.

6. Le plus polyglotte : l'hymne sud-africain

Quelques hymnes utilisent plusieurs langues. L’hymne canadien par exemple, est à la fois en anglais et en français. Mais aucune comparaison possible avec Nkosi Sikelel’iAfrika, l’hymne sud-africain, qui comprend 5 des 11 langues officielles du pays, à savoir l’anglais, le xhosa, le zoulou, le sesotho et l’afrikaans.

7. Le plus muet : l'hymne espagnol

La Marcha Real est donc 100% musical. On essaya bien de lui coller des paroles en 2007 mais celles qui furent retenues ne convainquirent pas des masses. Ce n’est pour autant pas le seul hymne sans paroles.

8. Le plus guerrier : l'hymne vietnamien

Adopté en 1946, Tiê’n Quân Ca tient lieu d’avertissement à ceux qui tenteraient de chercher des noises aux Vietnamiens. Petit extrait : « Notre drapeau, qui se teint du sang de la victoire, porte l’âme de la nation (…). Le chemin de la gloire se pave des cadavres ennemis.(…) Depuis si longtemps, nous avons contenu notre haine ! Soyons prêts à tous les sacrifices pour que notre vie soit radieuse. » Ce qui n’a pas empêché les Français et les Américains de s’y aventurer…

9. Le plus galvanisant : l'hymne russe

C’est en 2000 que Vladimir Poutine décida que la fédération de Russie adopte l’ancien hymne de l’URSS. Et si l’air, bien connu, est donc resté le même, les paroles, elles, furent changées. Entendre l’hymne national russe évoquant l’arrivée d’Ivan Drago sur le ring dans Rocky IV. Made in Groland l’utilise également dans son générique.

Source photo : Giphy

10. Le plus rock : l'hymne américain

On triche un peu car on fait bien sûr référence ici au fabuleux Star-Spangled Banner joué par Jimi Hendrix à Woodstock. Cela dit, le fait que l’hymne des États-Unis soit joué au début de tout un tas de trucs, a donné naissance à des interprétations très différentes, parfois à la ramasse. Un peu comme quand Fergie livra une performance très personnelle du morceau avant un match de NBA, ne manquant pas de quelque peu ruiner le côté solennel de la chose.

Source photo : Giphy

C’est lequel, votre préféré ?

Source : Wikipedia